Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Conseils > Billet de banque déchiré, taché, abîmé : que faire ?

Billet de banque déchiré, taché, abîmé : que faire ?

Billet de banque déchiré, taché ou abîmé : que faire ?

En France, les consommateurs sont encore près de 60 % en 2019 à régler leurs achats en espèces. Même si ce moyen de paiement diminue d’année en année au profit de la CB, payer en cash est encore largement plébiscité. On note cependant une réduction de l’utilisation des espèces depuis la crise du Covid-19. Si les pièces de monnaie sont peu sujettes à la détérioration, les billets de banque, eux, sont plus fragiles. À force d’être manipulés, ils peuvent s’altérer. Un billet de banque déchiré, taché ou abîmé peut-il poser problème ? Quelle solution ? Nos explications à suivre.

Que faire avec un billet de banque déchiré, taché ou abîmé ?

Un billet de banque en euros est imprimé sur du papier en fibres de pur coton. Cette matière est fragile à long terme. La durée de vie d’un billet de banque, selon la Banque de France, varie de 5 à 13 ans. Cela dépend du montant de la coupure. Les billets de 5, 10 ou 20 €, qui circulent beaucoup, ont une durée de vie bien plus courte qu’un billet de 100 €. La conséquence ? Il n’est pas rare que les utilisateurs aient entre les mains un billet de banque déchiré, taché ou abîmé. La dégradation d’un billet de banque peut être naturelle ou accidentelle. Cette usure normale ou cette détérioration n’altère pas, en principe, la valeur de la coupure. Il est donc tout à fait possible de régler ses achats avec un billet de banque déchiré, taché ou abîmé quand il n’est pas trop usé. Par contre, le commerçant est tout à fait en droit de refuser une coupure abîmée. Ce billet refusé est alors inutilisable, mais il ne faut pas le jeter. Un billet de banque déchiré, taché ou abîmé peut être échangé.

Faut-il accepter un billet de banque abîmé ?

En règle générale, il est conseillé de vérifier un billet de banque avant de l'accepter. Si la transaction, par exemple lors d’une vente entre particuliers, s’effectue en espèces, le vendeur passe en revue tous les billets de banque. Si l’un d’eux est détérioré, il est préférable de le refuser. Cette précaution permet d’éviter tout souci avec un commerçant lors d’un paiement futur. Elle évite aussi un échange chronophage.

Peut-on réparer un billet de banque déchiré ?

Dans l’absolu, un utilisateur peut tout à fait scotcher un billet de banque déchiré. Si la déchirure n’altère pas l’intégralité du billet, cette réparation reste acceptable lors d’une transaction. Néanmoins, dans les faits, le commerçant est en droit de refuser un billet scotché même partiellement. Nous conseillons donc d’échanger un billet de banque déchiré plutôt que de perdre du temps avec une réparation de fortune.

Comment échanger un billet de banque déchiré ou abîmé ?

Pour échanger un billet de banque déchiré, taché ou abîmé, le premier réflexe de l'utilisateur est de se rendre au guichet de sa banque. Or, les établissements bancaires ne sont pas légalement autorisés à échanger un billet détérioré contre un billet neuf. La solution est de se rendre dans l’une des 95 succursales de la Banque de France. Ces caisses institutionnelles sont habilitées à délivrer des billets et pièces de monnaie, notamment à les échanger contre des espèces détériorées. Tous les départements ne disposent pas d’une succursale. Dans ce cas, l’utilisateur se rend dans le bureau de poste le plus proche de son lieu de résidence. Mais, là aussi, toutes les agences postales ne sont pas nécessairement aptes à échanger un billet de banque déchiré, taché ou abîmé contre un neuf. Nous conseillons à l’utilisateur de contacter, par téléphone ou par mail, la Banque de France qui lui donnera la marche à suivre.

Quels sont les critères d'échange d’un billet de banque déchiré ou abîmé ?

Pour qu’un billet de banque déchiré, taché ou abîmé puisse être échangé contre un neuf, plusieurs conditions doivent être remplies, à savoir :

  • Le billet de banque doit être authentique : s’il ne s’agit pas d’un vrai billet, il sera retiré de la circulation.
  • La surface endommagée du billet de banque doit être inférieure à 50 % de sa surface totale.
  • La personne doit être majeure et posséder une pièce d’identité en cours de validité.
  • La personne doit certifier sur l’honneur que la détérioration du billet de banque est involontaire.

Si plusieurs billets de banque abîmés doivent être échangés et que la somme est supérieure à 800 €, la Banque de France procède à un virement bancaire. Dans ce cas, l'utilisateur doit fournir un RIB ou donner son IBAN. Si la somme est inférieure à 800 €, l'utilisateur reçoit de nouveaux billets de banque. Cet échange est, en principe, gratuit.

Quid du billet de banque maculé ?

Un billet de banque peut être taché d’une encre indélébile. On dit qu’il est maculé. Cette encre de couleur rouge, noire, bleue, violette ou verte est une encre de sécurité. En cas de vol, ce colorant permet de retrouver les billets dérobés en circulation. L'utilisateur doit refuser un billet maculé. Si par inadvertance, il en possède un, il doit le restituer à la Banque de France, car ce billet est inutilisable. Pour que la Banque de France fasse l’échange avec un autre billet de la même valeur, l'utilisateur doit prouver sa bonne foi. En cas de tâches liées à un dispositif de sécurité antivol, la police est immédiatement informée.

Quel moyen pour vérifier l'authenticité d’un billet de banque très abîmé ?

Une personne en possession d’un billet de banque déchiré, taché ou abîmé doit s’assurer de son authenticité avant de l’utiliser pour une transaction. Tout le monde ne possède pas chez soi un détecteur de faux billets. La Banque de France recommande d’appliquer la méthode TRI qui signifie toucher, regarder et incliner. La nouvelle génération des billets de banque en euros, imprimés entre 2013 et 2020, est munie d'éléments de sécurité facilement vérifiables. La méthode TRI se déroule comme suit :

  1. Toucher le billet de banque abîmé, taché ou déchiré, le papier doit être craquant et l’impression en relief.
  2. Regarder le billet de banque déchiré, taché ou abîmé, le portrait et le filigrane du portrait doivent se trouver sur le recto et le verso du billet.
  3. Incliner le billet de banque déchiré, taché ou abîmé, une bande holographique doit être visible avec divers effets notamment arc-en-ciel. La valeur du billet de banque passe du vert au violet ou au marron.

Ces différents signes de sécurité sont expliqués, plus en détail, sur le site de la Banque Centrale Européenne.

Pour conclure, un billet de banque déchiré, taché ou abîmé :

  • Est utilisable si un commerçant l'accepte.
  • Conserve la même valeur.
  • Est échangeable contre un billet neuf à la banque de France, dans une succursale de la Banque de France ou dans un bureau de poste.

L’échange est gratuit à moins qu’il y ait un doute sur son authenticité ou que la quantité de billets de banque à échanger soit importante. Pour ces cas, la somme de 10 centimes d’euros par billet peut être exigée. Pour conserver un billet de banque en bon état plus longtemps, il est conseillé d’éviter de le froisser, de le plier, de le marquer ou de le mouiller. Il est également préférable de le ranger dans un portefeuille ou une pochette adéquate.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers