Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Conseils > Bien gérer son budget familial : 10 trucs et astuces

Bien gérer son budget familial : 10 trucs et astuces

Bien gérer son budget familial : 10 trucs et astuces

Vous avez un travail en CDI et de nombreux projets pour votre avenir. Afin de concrétiser au mieux vos rêves, il est nécessaire de savoir gérer votre budget. Que vous démarriez dans la vie ou ayez changé de situation personnelle, il est important de bien gérer votre compte personnel si vous êtes seul ou votre compte bancaire joint si vous êtes en couple.

Gérer correctement votre budget régulièrement vous permet d’aborder sereinement vos besoins financiers surtout si vous désirez changer de logement, épargner ou encore investir. Si vous gagnez assez d’argent en théorie pour assurer votre quotidien et le superflu et que vous vous rendez compte qu’en pratique, vos comptes sont toujours à zéro voire négatifs en fin de mois, alors ces quelques conseils vous aideront à établir un budget personnel ou familial vous permettant de mieux vivre le présent et le futur.

1 - Télécharger un outil de gestion

Pour gérer au mieux votre budget, vous pouvez commencer par télécharger sur Internet un outil afin d’établir correctement vos revenus et vos dépenses mensuels. Un fichier Excel, par exemple est suffisant pour ce type d’opération. Il existe également des applications smartphone de gestion de budget centralisant vos comptes dans un seul fichier.

2 - Totaliser l’ensemble des revenus et des dépenses

Pour connaître parfaitement vos dépenses et vos revenus, il est nécessaire de les lister. Commencez par les revenus d’un coté et les dépenses fixes de l’autre sans omettre également les dépenses variables et les revenus exceptionnels comme des primes par exemple. Dans les revenus, incluez :

  • Vos salaires
  • Vos primes
  • Vos allocations familiales
  • Votre pension alimentaire si vous en percevez une

Dans les dépenses fixes, vous devez penser à :

  • Vos impôts
  • Votre loyer
  • Votre mutuelle
  • Vos factures Internet, téléphone, électricité, chauffage
  • L’assurance scolaire de vos enfants
  • La cantine de vos enfants
  • Le centre de loisirs de vos enfants

Dans les dépenses variables, vous devez penser à :

  • Le carburant de votre véhicule
  • L’alimentation mensuelle
  • Les loisirs
  • Les frais de vêtements

Dans les dépenses exceptionnelles, vous devez penser à :

  • Les réparations et remplacement de véhicule
  • Les activités extra-scolaires de vos enfants

Une fois que ces deux colonnes sont remplies, vous avez déjà un aperçu assez complet de votre budget. L’actif doit donc être plus important que le passif. Si c’est le contraire, vous devez augmenter vos revenus ou réduire vos dépenses.

3 - Organiser les dépenses

Les dépenses doivent être analysées une par une et vous devez essayer de les diminuer ou même les supprimer si vous le pouvez. Commencez par les dépenses fixes en changeant de logement pour habiter un appartement ou une maison dont le loyer est moins cher. Vous pouvez ensuite aller chercher vos enfants le midi et leur préparer des repas à la maison. Vous ne paierez plus de cantine et ils seront nourris plus sainement. Vous pouvez encore réduire votre forfait Internet ou votre abonnement téléphonique en choisissant des forfaits low cost qui fonctionnent bien tout en étant à des tarifs très attractifs. Utilisez le cashback pour faire des économies en ligne et vous constituer une cagnotte.

4 - Ouvrir une enveloppe budgétaire

Pour vos dépenses variables, vous pouvez ouvrir une enveloppe budgétaire et vous tenir à une somme que vous allouez pour ce poste. Ainsi, vous pouvez retirer de l’argent chaque mois et le mettre dans différentes enveloppes de différents types de dépenses. Ainsi, les dépenses variables pourront vous coûter moins cher comme le budget alimentation sur lequel vous pouvez dépasser 25 % d’économies chaque mois en faisant attention. Pour faire vos courses alimentaires, prévoyez une liste et n’achetez que ce qui y est marqué dessus. Vous pouvez encore faire vos courses alimentaires par Internet et drive afin qu’elles deviennent fixes. Pour les loisirs, budgétisez à l’avance vos sorties en famille.

5 - Appliquer une formule pour calculer le budget familial

Pour calculer au mieux votre budget familial mensuel, utilisez cette formule simple :

Revenus – charges = solde disponible

À partir de là, vous pourrez songer à arrondir vos fins de mois en équilibrant vos comptes. Vous pourrez trouver d’autres sources de revenus complémentaires comme garder un animal le week-end, faire du baby-sitting ou trouver un emploi de quelques heures par semaine. Si vous possédez des capacités particulières, utilisez-les. Par exemple, si vous avez un cursus universitaire, vous pouvez donner des leçons de rattrapage à des jeunes dans les matières où ils sont faibles. Vous pouvez encore répondre à des sondages rémunérateurs ou trouver d’autres idées sur Internet.

6 - L’épargne en début de mois

Si vous souhaitez épargner de l’argent, définissez la somme que vous désirez conserver et retirez-la immédiatement de votre compte bancaire dès que vous percevez votre salaire. Vous pouvez la virer sur un livret d’épargne et l’oublier. En dehors d’une épargne pour vos vacances et loisirs, il vaut mieux avoir une épargne de précaution afin de faire face aux coups durs arrivant toujours tôt ou tard dans la vie. Une bonne épargne de précaution doit atteindre environ un an de charges. Quand vous l’aurez constituée, vous pourrez songer à réaliser votre rêve. Si c’est l’acquisition d’un bien immobilier, privilégiez le PEL ou l’assurance-vie vous permettant de pouvoir réaliser un prêt immobilier à intérêts réduits. Pour arriver à mieux constituer cette épargne, pensez au virement automatique, car vous serez moins tenté de dépenser l’argent devant être épargné.

7 - Mieux gérer son budget grâce au virement automatique

Dans tous les cas de figures, plus vous mettrez en place le virement automatique pour régler vos charges fixes et mieux vous pourrez gérer votre budget mensuel. Mettez-les en place pour qu’ils prennent effet deux jours après le virement de vos revenus afin que vous soyez sûr d’avoir les fonds disponibles. Vous éviterez ainsi de jongler avec votre épargne ou d’utiliser un découvert.

8 - Passer à la méthode 50/50

Mettez en place la méthode 50/50 sur votre compte joint avec votre conjoint si vous avez à peu près les mêmes revenus. S’il y a trop d’écart entre les deux revenus, appliquez alors la méthode du prorata. Le calcul est équitable et chacun fait plus attention à ses dépenses.

9 - Réunir ses comptes

Si vous désirez avoir toujours une vue d’ensemble sur vos comptes, le mieux est de centraliser vos comptes avec une application pour smartphone, et ce, quelle que soit la banque. Vous pourrez ainsi créer chaque poste de dépense et visionner l’évolution à l’aide d’un schéma. Vous pourrez aussi recevoir des notifications d’avertissement en fonction de la configuration que vous souhaitez.

10 - Vérifier souvent ses comptes sans les déléguer

Pour que votre budget soit parfaitement maîtrisé, vous devez souvent le vérifier en regardant vos comptes, car vous avez ainsi toujours des possibilités d’anticipation. Il est encore conseillé de ne pas déléguer à votre conjoint la gestion de votre compte si chacun à un compte distinct. Pour finir, vous pouvez aussi budgéter vos loisirs sur votre propre compte et pas sur celui de votre conjoint. Vous pourrez ainsi dépenser l’argent comme bon vous semble, et même lui faire un cadeau sans qu’il n’en connaisse le montant.

Si vous désirez avoir des renseignements précis sur les différentes façons de gérer votre budget familial et réaliser des économies, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne gratuitement pour recevoir plusieurs informations sur le sujet.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Qu'est-ce que le délai de carence en assurance ? Qu'est-ce que le délai de carence en assurance ? En matière d’assurance, le délai de carence est la période durant laquelle un contrat d’assurance nouvellement souscrit ne vous couvre pas, même en cas de sinistre, et même si vous avez...
  • Qu'est-ce qu'une échéance échue pour un prêt ? Qu'est-ce qu'une échéance échue pour un prêt ? Souscrire un prêt implique de rembourser dans l’intégralité les sommes ainsi mises à disposition par un organisme bancaire ou financier, majorées des intérêts et parfois d’une prime...