Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Financement Entreprise > Affacturage

Affacturage

Affacturage ou factoring : définition, conseils et solutions

Grâce à l’affacturage ou factoring, les entreprises peuvent être payées par anticipation avant la date de l’échéance de leurs créances auprès de leurs clients. Afin de pouvoir en bénéficier, les entreprises et sociétés font appel à un factor qui est un organisme financier spécialisé dans la gestion des paiements. Un contrat d’affacturage est conclu entre les deux parties. À partir de ce contrat, le factor, relance les clients et se charge du recouvrement de toutes les créances. L’intérêt principal de cette opération réside dans le fait que l’entreprise émettrice peut bénéficier immédiatement des sommes dues. Le factoring évite ainsi des problèmes de trésorerie ou des recours à des crédits bancaires.

Le factor

Dès l’instant où vous vous mettez en contact avec une société d’affacturage, vous allez convenir ensemble de sa mission spécifiée dans le contrat d’affacturage. Ainsi, il sera chargé des :

  • Suivi
  • Relances
  • Recouvrement
  • Support du risque d’impayés dans certains cas

Bon à savoir : le factor est souvent une filiale de votre banque. L’’affacturage doit être soumis à l’accord de l’organisme financier.

Le contrat d’affacturage

Vous allez signer un contrat d’affacturage avec le factor. Il est précisé que vous devez lui céder vos factures. Ce processus se nomme « la mobilisation de créances ». Une fois que le contrat est défini et signé, vous avez alors la possibilité de remettre vos factures au factor. Il vous paie immédiatement le montant que vous avez défini dans le contrat et va se charger du recouvrement de la créance lors de la date d’échéance prévue. Pour qu’il n’ait pas de problème de règlement, le factor constitue d’un fonds de garantie afin de couvrir d’éventuels risques. Il l’alimente ce fonds de garantie avec le paiement des premières factures qui lui sont réglées en proportion de l’encours de votre poste client. Quand ce fonds est disponible, le factor vous paie jusqu’à 100 % de vos factures. Les montants qui restent disponibles sur le fonds de garantie serviront si vous rompez votre contrat avec le factor et que vous ne renouvelez pas votre contrat avec lui.

Quelles entreprises peuvent faire appel à l’affacturage ?

L’affacturage s’adresse aux :

  • Commerçants
  • Artisans
  • Associations
  • Professions libérales
  • Micro-entrepreneurs

Ces entreprises peuvent faire appel au factoring quelle que soit leur taille, leur secteur d’activité et si elles exportent ou non. Les factures des clients concernent aussi les entreprises privées ou publiques.

Attention : si les clients d’une entreprise sont des particuliers, il n’est alors pas possible d’avoir recours à l’affacturage.

Déroulement du factoring : l’étude de faisabilité

Pour qu’une opération d’affacturage ou factoring se déroule correctement, il est nécessaire que l’entreprise demanderesse fournisse divers éléments au factor une fois que le contrat qui les lie est signé. Ainsi, il est nécessaire de présenter :

  • Les coordonnées et le numéro de Siret de l’entreprise demandeuse
  • Le montant total de l’encours des factures faisant l’objet de la récupération

Une fois qu’elle a ces documents, la société d’affacturage analyse la situation de tous les clients nommés, mesure les risques qu’elle doit prendre avant d’indiquer le niveau de garantie à l’entreprise demanderesse et son accord. La garantie de créance est calculée pour chaque client de l’entreprise concerné par au moins une créance. Une fois cette étude réalisée, le contrat d’affacturage peut être émis et signé des parties.

Déroulement du factoring : une fois le contrat signé

Une fois que vous avez signé le contrat avec le factor, vous lui remettez la copie des factures faisant l’objet du recouvrement de vos créances. Elles doivent avoir été émises et faire paraître les délais de paiement accordés aux clients. Il est possible de remettre ces documents par voie dématérialisée. Vous informez vos clients que votre créance est cédée au factor par la mention de subrogation sur la facture et en envoyez une au factor et une autre aux clients concernés. Dès que cette opération est réalisée, le factor vous avance le montant de la facture en déduisant ses frais et le pourcentage pour alimenter votre fonds de garantie. Votre client va désormais payer directement le factor qui se charge aussi des relances et mises en demeure en cas d’impayé.

Les dispositions prises en cas d’impayés

Si vos clients ne paient pas le factor pour cause de :

  • Défaillance
  • D’insolvabilité
  • De liquidation, etc.

Le factor va utiliser les fonds de garantie constitués auparavant et récupère ainsi les montants qu’il vous a avancés. Il se peut encore que vous ayez souscrit une assurance-crédit qui prend en charge les impayés en totalité ou en partie. Dans ce cas, votre fonds de garantie peut venir compléter ces montants. Dans ce cas, si votre assurance-crédit couvre 70 % des impayés, le factor prélève 30 % dans votre fonds de garantie. Cette assurance-crédit n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée. Vous pouvez la souscrire auprès de la société d’affacturage, de votre banque ou de l’assureur de votre choix. Dans ce cas, il est possible de lui demander la délégation des bénéfices à verser au factor directement en cas d’impayés.

Bon à savoir : en dehors qu’il est vivement conseillé de souscrire une assurance-crédit, il faut savoir que l’assureur a la possibilité de vous renseigner sur la solvabilité de vos clients ou prospects. Ainsi, vous risquez moins de poursuivre ces relations commerciales à risques.

Les divers avantages de l’affacturage

Voici un petit récapitulatif des divers avantages de l’affacturage. En ayant recours à un factor, vous pouvez ainsi :

  • Éliminer les risques d’impayés
  • Avoir une protection de financement rapide
  • Éviter d’avoir recours au crédit bancaire
  • Optimiser la trésorerie de l’entreprise
  • Est une solution parfaite pour les entreprises jeunes
  • Évaluer le risque client et prospect
  • Déléguer la gestion administrative
  • Alléger les charges administratives

Les inconvénients de l’affacturage

Si les avantages de l’affacturage sont nombreux, il existe quelques inconvénients comme :

  • Un tarif de prestation assez élevé
  • Voir se dégrader la relation avec les clients et fournisseurs
  • Voir se dégrader la gestion du recouvrement des créances en cas de dégradation des relations

Ainsi, l’affacturage ou factoring est très intéressant pour les entrepreneurs qui débutent une activité professionnelle et qui n’ont pas une trésorerie suffisante pour assurer leurs propres créances ou pour les entreprises ayant besoin de moyens immédiats.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Les derniers dossiers Affacturage