Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Financement Entreprise > Affacturage > Financer son BFR (besoin en Fond de Roulement) : solutions

Financer son BFR (besoin en Fond de Roulement) : solutions

Financer son BFR (besoin en Fond de Roulement) : solutions

Tous les jours, vous jonglez avec vos dettes fournisseurs, vos créances clients et autres. Vous devez trouver des solutions en tant que chef d’entreprise afin que vos besoins de trésorerie à court terme soient financés. Ils sont nommés BFR ou besoin en fonds de roulement. Il peut vous arriver d’avoir des difficultés pour le financement du BFR, car vous rencontrez des aléas de trésorerie, mais ne vous inquiétez pas, toutes les entreprises quelle que soit leur taille, sont confrontées à ce problème. Si votre besoin de fonds de roulement est positif, vous pouvez des solutions très rapides pour apporter de l’oxygène à votre trésorerie.

Définition du BFR ou besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement d’une entreprise se matérialise sous la forme d’un tableau récapitulant les actifs et le passif de votre entreprise. Il permet ainsi de savoir si vous avez besoin de fonds afin de combler les dépenses de votre entreprise, de les répertorier et de rentrer de l’argent en trésorerie. Le BFR, vous l’aurez compris, est un élément complémentaire de votre trésorerie vous permettant d’assurer au mieux votre gestion quotidienne. Vous pouvez le mettre à jour chaque semaine, chaque mois, chaque trimestre ou chaque année. Cette fréquence est déterminée en fonction des flux de votre entreprise.

Calculer un BFR

Le besoin en fonds de roulement se calcule à l’actif circulant par rapport au passif circulant. Il intègre :

  • Le montant des stocks
  • Les créances clients
  • Les dettes fournisseurs

Vous trouvez le BFR en calculant cette équation simple :

Encours des créances clients + stock moyen – encours des dettes fournisseurs = BFR

Dans le cas où son résultat est positif, vous allez vite trouver une solution pour alimenter votre fonds de roulement. S’il est négatif, vous êtes en excédent.

Interprétation du BFR

Quand le BFR est positif, vous devez trouver un moyen de financement pour les dépenses de votre entreprise.

Quand le BFR est à zéro, votre entreprise se porte bien et vous n’avez aucun besoin financier

Quand le BFR est négatif, les stocks et créances de votre entreprises sont plus importantes que ses dettes. L’excédent que vous trouvez vient alors alimenter directement votre trésorerie.

Trouver un financement pour un BFR

Si votre entreprise a besoin de financer son besoin en fonds de roulement, c’est qu’elle est endettée et doit trouver de l’argent afin de remettre en équilibre :

  • Son découvert bancaire devant être financé à court terme
  • Son Fonds de roulement ne devant servir qu’en partie, car il est prévu pour du long terme et pas pour de la dette à court terme
  • Les apports en comptes courants provenant des associés peuvent aussi venir combler le BFR, mais reste un apport à court terme devant être remboursé à tout moment

Éviter un BFR positif

Pour éviter un BFR positif, vous allez devoir jouer sur les trois paramètres créances clients, dettes fournisseurs et gestion des stocks. Ainsi pour :

  • Les dettes fournisseurs, augmentez le délai de paiement
  • Les créances clients, abaissez le délai de paiement client
  • La gestion des stocks doit demander moins de ressource

Financer un BFR positif

Pour financer un BFR positif, vous pouvez aussi avoir recours à :

  • Un prêt professionnel avec un taux relativement bas, mais des frais de gestion élevés. Si vous devez emprunter des sommes importantes, le banquier vous demandera des garanties personnelles sur vos biens.
  • Un découvert bancaire qui est la solution idéale pour pallier au manque de trésorerie à court terme, mais les frais sont très élevés. De plus, la banque peut décider à tout moment de l’interrompre
  • Si l’entreprise est saisonnière, vous pouvez demander un crédit de campagne vous permettant de renflouer votre BFR, mais les frais de banque sont encore élevés.
  • L’escompte est un effet de commerce avec échéance en échange d’intérêts. Ce mode de financement est modulable, disponible immédiatement, mais précaire, car la banque peut reprendre la trésorerie avancée en cas de non-paiement
  • Le crowdlending qui un financement participatif par des particuliers investisseurs. Il ne demande aucune garantie, mais son taux peut doubler par rapport à celui d’une banque.
  • L’affacturage permet de céder ses créances à un factor. Les fonds sont disponibles immédiatement, le coût est cher et il faut être solvable en possédant des fonds acquis.
  • La cession Daily qui est une créance de banque en échange d’une avance. Elle est disponible en 24 à 48 h, mais les montants sont plafonnés et le coût est élevé. Par contre, l’entreprise conserve le contrôle de la gestion de sa clientèle.
  • Le crédit interentreprise simple à mettre en place moyennant une contrepartie financière, pour un délai de règlement de 45 à 60 jours imposés par la loi.
  • Le private equaty permettant à des sociétés d’investir dans des entreprises non cotées mais déjà matures. Cette solution est idéale pour financer un BFR sur du long terme et peut faire croitre l’entreprise, mais vous devez céder une partie de votre capital à vos investisseurs.

Vous pourrez choisir parmi toutes ces solutions pour maîtriser votre BFR. Elles ont des avantages et des inconvénients, mais pensez que vous pouvez panacher entre plusieurs pour assurer une bonne santé financière à votre entreprise.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers