Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Conseils > Ma carte bancaire ne fonctionne plus : 8 causes possibles !

Ma carte bancaire ne fonctionne plus : 8 causes possibles !

Ma carte bancaire ne fonctionne plus : 8 causes possibles !

La carte bancaire, en abrégé CB, est le moyen de paiement plébiscité par les Français. Créée en 1984, la CB, c’est aujourd’hui 685 Md€ de transaction avec plus de 76 millions de cartes en circulation. Leader du marché, la carte bancaire est un moyen de paiement très sécurisé et facile d’utilisation. Le consommateur n’est cependant pas à l’abri d’un dysfonctionnement. Un code erroné, un découvert, une fraude, une carte bancaire illisible sont autant de causes possibles. Voyons dans cet article 8 raisons pour lesquelles une carte bancaire ne fonctionne plus et les solutions pour remédier à cette situation.

Pourquoi ma carte bancaire ne fonctionne plus ?

La carte bancaire, après les espèces, est le moyen de paiement le plus utilisé par les consommateurs :

  • Pour régler des achats courants chez un commerçant ou en ligne.
  • Pour effectuer des paiements à l’étranger.
  • Pour retirer de l’argent dans les 48 710 distributeurs automatiques de billets présents sur le territoire national, mais aussi dans les DAB à l’étranger.

Il existe différents types de carte bancaire comme la carte de retrait, la carte à débit immédiat ou différé, la CB adossée à un crédit renouvelable, etc. Quel que soit le type choisi, des incidents de paiement sont possibles. Ils peuvent engendrer des désagréments lorsque la CB est bloquée avec une transaction refusée. Même si une mesure de blocage indique souvent une mesure de sécurité, une carte bancaire peut ne plus fonctionner pour diverses raisons. Voici les explications en détail de 8 causes possibles d’un dysfonctionnement de carte bancaire.

1re cause : un code secret de carte bancaire erroné

La 1re cause possible et fréquente d’une CB qui ne fonctionne plus est celle du code confidentiel oublié. Chaque carte bancaire est associée à un code secret à 4 chiffres. Il est transmis par la banque via un courrier séparé et confidentiel lors de la délivrance d’une première CB. Ce code secret sert à valider un paiement sur un terminal ou un retrait sur un DAB. Malgré le développement du paiement sans contact et du paiement à distance, les consommateurs doivent couramment le composer. En cas d’oubli ou d’erreur, la carte bancaire ne fonctionne pas. Après trois codes erronés, la CB se bloque ou elle est “avalée” par le distributeur.

2e cause : un plafond de retrait de carte bancaire dépassé

La 2e raison d’une carte bancaire qui ne fonctionne plus est celle du plafond de retrait ou de paiement dépassé. À l’ouverture d’un compte bancaire, les banques demandent un justificatif de revenus. Celui-ci leur permet de définir un seuil maximum de retrait et de paiement journalier, hebdomadaire et/ou mensuel. Si le consommateur dépasse cette somme fixée par la banque, la CB se bloque automatiquement. Il n’est plus possible de payer avec la carte bancaire même si le compte est suffisamment approvisionné.

3e cause : un compte bancaire à découvert

Si le compte bancaire du particulier est à découvert, sa carte bancaire ne fonctionne plus. Un découvert correspond à un solde négatif, c’est-à-dire un compte bancaire débiteur. Le crédit est insuffisant pour couvrir les opérations débitrices. En cas de découvert, une sécurité automatique s’active. Le consommateur ne peut plus effectuer d’opérations avec sa CB. Les paiements et les retraits sont systématiquement rejetés. Il se passe la même chose en cas de dépassement de découvert autorisé. Il s’agit d’un plafond en deçà duquel les opérations fonctionnent même si le compte bancaire est débiteur. Le montant et la durée du découvert autorisé figurent dans la convention bancaire à l’ouverture du compte.

4e cause : une carte bancaire invalide

Une carte bancaire comporte un numéro d’identification à 16 chiffres, un code de vérification à 3 chiffres, le CCV, et une date d’expiration (mois/année). Au-delà de cette date, la CB n’est plus valide et elle cesse de fonctionner. Il n'est plus possible d’effectuer d’achats ou de retraits. La durée de validité d’une carte bancaire est fixée à 4 ans maximum depuis 2015. Dans les faits, les banques délivrent des cartes bancaires avec une date d’expiration de 2 ou 3 ans.

5e cause : une carte bancaire muette

La 5e cause possible d’un dysfonctionnement de CB est une carte dite “muette”. Une carte bancaire contient une puce, c’est-à-dire un circuit intégré (microprocesseur) capable de stocker l’information. Elle comporte également, pour la plupart, une bande magnétique. Il peut arriver que la puce s’encrasse et s’use. Celle-ci est fragile et sensible aux rayures, aux frottements et à l’humidité. Lors d’un achat ou d’un retrait, le terminal ou le DAB indique une carte muette. La carte bancaire ne fonctionne plus. C’est aussi le cas, si au contact d’un smartphone ou d’un aimant, la CB se démagnétise.

6e cause : une carte bancaire avec autorisation systématique

Une autre raison d’un dysfonctionnement possible, c’est celle d’une carte bancaire avec autorisation systématique. Il s’agit d’une CB qui interroge systématiquement le solde du compte bancaire avant chaque opération de paiement ou de retrait. Si le crédit est insuffisant, la carte bancaire ne fonctionne plus. Certains automates, comme ceux des stations essence ou des péages, sont hors-ligne et ne peuvent pas interroger le solde du compte. La transaction avec une carte bancaire à autorisation systématique sera, dans ce cas particulier, refusée même si le compte est créditeur.

7e cause : une carte bancaire en opposition

Si la carte bancaire est perdue, volée ou utilisée de façon frauduleuse par un tiers sur Internet, le particulier le signale tout de suite à sa banque. Il fait opposition à sa CB. Cela entraîne un blocage immédiat des paiements et des retraits. L'opposition peut être effectuée rapidement depuis son espace personnel. Ce cas est la 7e cause possible d’une carte bancaire qui ne fonctionne plus.

8e cause : une nouvelle carte bancaire

Enfin, une 8e raison de dysfonctionnement possible est celle d’une carte bancaire neuve. Avant d’être utilisée pour un achat en ligne ou un paiement sans contact, une nouvelle CB doit être activée. Pour l’activer, il faut saisir son code secret soit en retirant de l’argent dans un DAB, soit en payant chez un commerçant. Il s’agit d’une mesure de sécurité en cas de vol du courrier contenant la nouvelle CB. Si un tiers l’intercepte, il ne pourra pas se servir de la carte bancaire dérobée.

Ma carte bancaire ne fonctionne plus, que faire ?

Si ma carte bancaire ne fonctionne plus en raison des 8 causes évoquées ci-dessus, l'utilisateur contacte en premier lieu son conseiller bancaire par téléphone, mail ou tchat. Celui-ci peut intervenir rapidement pour résoudre le problème.

Les solutions pour remédier à un dysfonctionnement de CB

Dans la plupart des situations de dysfonctionnement de sa CB, il n’y a pas d’autres choix que de commander une nouvelle carte bancaire. C’est le cas si la raison du dysfonctionnement est une CB volée, perdue, bloquée dans un distributeur, démagnétisée ou muette. Ce dernier cas peut être solutionné en dépoussiérant, en frottant sur un vêtement ou en nettoyant la puce. Si le dysfonctionnement de la carte bancaire est dû à un découvert, une expiration ou à un plafond trop bas, l’utilisateur peut :

  • Réapprovisionner son compte bancaire en effectuant un virement ou en apportant des espèces à la banque.
  • Solliciter un découvert autorisé.
  • Commander une nouvelle CB qu’il recevra dès 3 à 5 jours ouvrés.
  • Augmenter, temporairement ou définitivement, le seuil de paiement ou de retrait par téléphone avec son conseiller ou directement en ligne via son espace personnel.

Les frais liés à un dysfonctionnement de carte bancaire

Ces incidents de paiement ou de retrait entraînent bien souvent des frais pour l'utilisateur. En plus de la cotisation annuelle et sauf assurances spécifiques, il va devoir s’acquitter :

  • De frais d'opposition, si la CB est déclarée volée ou perdue.
  • De frais d’opposition, si la banque bloque la CB pour utilisation abusive.
  • De frais de renouvellement, si une nouvelle CB est commandée.
  • D’agios, si la CB est utilisée en cas de découvert.
  • D’une franchise, si des paiements ou des retraits sont effectués après une opposition pour perte ou vol de la CB.

Ces frais varient d’une banque à une autre, en moyenne d’aucuns à 30 € par opération. Le tarif dépend également du type de dysfonctionnement.

Pour conclure, ma carte bancaire peut ne plus fonctionner pour 8 causes possibles :

  1. J’ai dépassé mon plafond de paiement ou de retrait.
  2. J’ai utilisé ma CB avec un découvert.
  3. J’ai fait opposition à ma carte bancaire volée ou perdue.
  4. J’ai oublié mon code secret ou saisi trois fois un code erroné.
  5. J’ai une carte bancaire neuve.
  6. J’ai une CB défectueuse ou muette.
  7. J’ai utilisé une carte bancaire expirée.
  8. J’ai une CB à autorisation systématique.

Une 9e raison liée à un problème technique du terminal de paiement ou du DAB peut empêcher une CB de fonctionner. Sans CB, la vie quotidienne peut vite devenir difficile. L’utilisateur peut retirer des espèces au guichet, payer par chèque ou effectuer un virement. S’il est client d’une banque en ligne, il peut également solliciter un e-retrait.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comprendre le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) Comprendre le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) En matière de crédit à la consommation et immobilier, le Taux annuel effectif global (TAEG) correspond au coût, en pourcentage de la somme empruntée, des frais engendrés par un prêt et permet...
  • 10 façons de se faire un complément de salaire 10 façons de se faire un complément de salaire La vie devient de plus en plus dure et vos économies s’envolent. Vous avez un peu de temps devant vous ? Alors pourquoi ne pas en profiter pour vous faire un complément de salaire assez...