Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Conseils > Comprendre le TAEG (Taux Annuel Effectif Global)

Comprendre le TAEG (Taux Annuel Effectif Global)

Comprendre le TAEG (Taux Annuel Effectif Global)

En matière de crédit à la consommation et immobilier, le Taux annuel effectif global (TAEG) correspond au coût, en pourcentage de la somme empruntée, des frais engendrés par un prêt et permet ainsi au consommateur de connaître le coût total d’un crédit, une fois pris en compte le montant de la somme empruntée. Le TAEG permet entre autres aux emprunteurs de comparer plusieurs offres de prêts entre elles, et éventuellement de faire jouer la concurrence entre les établissements financiers qui proposent des crédits. Un indicateur donc très utile pour les consommateurs !

Le TAEG : pour une idée précise du coût global d’un crédit

Le Taux annuel effectif global (TAEG) désigne le taux qui prend en compte la totalité des frais liés à la souscription d’un crédit à la consommation ou immobilier, en fonction du montant de la somme empruntée. Auparavant (avant 2016), on parlait de Taux Effectif Global (TEG). Le calcul (une équation assez complexe) du TAEG a été défini par une directive du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne en 2014.

Dans le cas d’un crédit à la consommation, le TAEG englobe les intérêts bancaires (aussi appelé taux d’intérêt nominal et qui sert aux établissements financiers pour calculer les intérêts), les frais de dossier payés à l’organisme prêteur (banque ou autres), les frais dus à des intermédiaires comme des courtiers par exemple, les coûts d'assurance et de garanties obligatoires, ainsi que tous les autres frais imposés pour l'obtention d’un crédit comme l’ouverture d’un compte bancaire ou autres.

Pour un crédit immobilier, le TAEG représente les mêmes coûts que ceux induits par un crédit à la consommation auxquels s’ajoutent les frais de garanties tels qu’une hypothèque ou un cautionnement et les frais d'évaluation du bien immobilier réalisée par un agent immobilier qui se charge de cette prestation. Attention, le TAEG ne comprend pas les frais de notaire. Il convient donc d’ajouter ces derniers si l’on veut connaître exactement le coût total d’un crédit immobilier.

Le TAEG est exprimé en pourcentage annuel de la somme empruntée à l’occasion de la souscription d’un crédit à la consommation ou immobilier. Il varie donc d’un prêt à l’autre en fonction du montant emprunté et de la durée du crédit.

L’information sur le TAEG appliqué à un crédit est obligatoire

Tous les établissements financiers qui proposent des crédits sont dans l’obligation d’indiquer le TAEG qu’ils appliquent que ce soit dans les publicités de leurs produits, lors de leurs offres préalables de prêt aux consommateurs et, bien sûr, lorsqu’ils signent des contrats de prêt.

D’autre part, ce TAEG annoncé doit correspondre exactement à celui qui sera réellement appliqué lors de la souscription du crédit par l’emprunteur.

À défaut de ces obligations, l’emprunteur peut demander à la justice d’annuler totalement ou partiellement les intérêts de son prêt.

Ce Taux annuel effectif global ne peut pas non plus être supérieur au taux d’usure déterminé par la Banque de France selon le montant des sommes empruntées, les types de prêts et leur durée, c’est-à-dire le taux maximum au-delà duquel les prêts immobiliers ou à la consommation ne peuvent pas être accordés, sous peine de sanctions (emprisonnement et/ou amende) pour les banques et les établissements de crédit.

À quoi sert le TAEG ?

Le Taux annuel effectif global (TAEG), défini d’une manière homogène dans toute l’Europe, permet en premier lieu aux emprunteurs d’avoir une connaissance globale du coût du crédit à la consommation ou immobilier qu’on leur propose.

Grâce au TAEG, les emprunteurs peuvent ainsi plus facilement comparer des offres de crédits entre elles. Néanmoins, cette comparaison est valable seulement s’il s’agit de mettre en balance des prêts d’un même montant.

En conséquence, le TAEG apparaît comme un élément de négociation très important lors de la souscription d’un crédit. Un emprunteur qui peut facilement comparer des offres de prêt entre elles grâce à cet indicateur peut effectivement jouer sur ce taux et demander de le revoir à la baisse. Dans ce but, les organismes de crédit, friands d’acquérir une nouvelle clientèle, proposent la plupart du temps de minimiser les frais de dossier liés au prêt qu’ils appliquent ou de diminuer le coût de l’assurance emprunteur. Le TAEG représente donc un bon moyen de faire jouer la concurrence entre les établissements financiers.

D’autre part, le TAEG, défini pour toute la durée d’un prêt, permet également au consommateur d’avoir une vue sur le moyen et long terme pour maîtriser au mieux son budget.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Carte bancaire : comment la choisir ? Nos conseils Carte bancaire : comment la choisir ? Nos conseils Afin de ne pas manquer de liquidités ou de pouvoir régler ses achats dans les magasins ou sur Internet, il existe, aujourd’hui, de nombreuses cartes bancaires. Certaines ne sont valables que sur...
  • Cession sur salaire : principe et fonctionnement Cession sur salaire : principe et fonctionnement Si un salarié a des dettes de type loyers, pensions alimentaires, impôts, etc., les sommes qu’il doit peuvent être retenues sur son salaire par ses créanciers sous certaines conditions. C’est...