Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Conseils > Chèque de banque : quelle différence avec un chèque classique ? Quand et comment l'utiliser ?

Chèque de banque : quelle différence avec un chèque classique ? Quand et comment l'utiliser ?

Chèque de banque : quelle différence avec un chèque classique ? Quand et comment l'utiliser ?

Même s’il porte le même nom, un chèque de banque n’est pas du tout comparable à un chèque classique. Il n’est d’abord pas émis directement pas le détenteur d’un compte bancaire, mais par sa banque qui assure directement le paiement du montant sollicité en faveur du bénéficiaire de ce moyen paiement. Le chèque de banque est utilisé principalement dans le cas de transactions aux montants importants, et plus particulièrement quand elles sont réalisées entre des particuliers, ce moyen de paiement représentant une garantie bien plus élevée qu’un chèque classique qui peut s’avérer sans provisions.

Qu’appelle-t-on un chèque de banque ?

Contrairement à un chèque classique, un chèque de banque n’est pas émis par le détenteur d’un compte bancaire. S’il est réalisé à la demande du client d’une banque, c’est cette dernière qui se charge de l’émettre et qui le signe pour son propre compte.

Le chèque de banque est ainsi émis au profit d’un bénéficiaire que le détenteur du compte bancaire concerné a désigné. À la différence d’un chèque classique, avec un chèque de banque, la somme est débitée le jour même de son émission.

Réalisé et envoyé directement par l’organisme financier, le chèque de banque représente, pour le bénéficiaire de cette transaction, une garantie d’être payé, sans crainte d’avoir à faire à un compte non approvisionné en argent puisque c’est la banque qui est débitée de la somme. C’est pourquoi la banque de la personne qui reçoit un chèque de banque ne peut pas le refuser.

Avant d’émettre un chèque de banque, l’organisme place en débit le montant de ce chèque sur le compte bancaire de son client qui souhaite avoir recours à ce type de paiement, ou le bloque. Une manière pour la banque émettrice d’un chèque de banque de s’assurer que son client dispose bien des fonds pour réaliser la transaction concernée. Dans le cas contraire, elle peut lui refuser l’émission d’un chèque de banque.

Une fois émis, l’organisme financier remet à son client le chèque de banque qu’il a sollicité et ce dernier le donne lui-même à la personne avec qui il réalise une opération, le plus souvent un achat qui représente une somme assez importante.

Un chèque de banque est valable pendant 1 an et 8 jours à partir de son émission par la banque. Au-delà de ce délai, il ne pourra pas être utilisé et le paiement par la banque ne sera plus garanti.

Dans quelles situations utilise-t-on un chèque de banque ?

Un chèque de banque permet de garantir une transaction. Celui à qui s’adresse ce type de chèque est ainsi sûr de ne pas se retrouver devant la situation d’un chèque sans provisions, comme cela peut arriver avec un chèque classique.

C’est pourquoi le chèque de banque est le plus souvent utilisé pour des achats qui représentent une somme d’argent importante et qui sont effectués entre des non professionnels, c’est-à-dire entre particuliers.

Ainsi, le chèque de banque permet de finaliser une transaction financière telle que par exemple l’achat d’un véhicule, et notamment d’une voiture d’occasion vendue de particulier à particulier, ou encore l’achat d’un objet d’art qui a une grande valeur.

En revanche, même s’il s’agit de sommes d’argent importantes, un chèque de banque ne peut pas être utilisé pour régler un achat immobilier à un notaire. En effet, ce type de moyen de paiement n’est pas autorisé légalement pour ce genre de transaction officielle, et en particulier quand son montant est supérieur à 3 000 euros.

Comme tous les moyens de paiement, le chèque de banque peut être utilisé par des escrocs qui émettent des faux chèques de banque. C’est pourquoi, il est toujours utile, voire recommandé, pour celui qui reçoit ce type de chèque, et avant de remettre l’objet de la vente, de se rapprocher de la banque émettrice pour s’assurer qu’il s’agit bien d’un vrai chèque de banque ou que ce n’est pas un chèque de banque qui aurait été volé.

Comment demander un chèque de banque ?

Il n’est pas nécessaire d’effectuer des démarches spécifiques et compliquées pour demander un chèque de banque à l’organisme où l’on détient un compte bancaire.

Il suffit en effet d’appeler son conseiller ou de se rendre au guichet de sa banque pour en faire la demande. Toutefois, le chèque de banque ne peut pas en principe, même si certaines banques peuvent le faire, être fourni dans la foulée. La banque doit en effet vérifier si la somme demandée est bien disponible sur le compte de son client. Le plus souvent, un délai de 2 jours est nécessaire entre la demande d’un chèque de banque et son émission par l’agence bancaire.

Attention, contrairement au chèque classique, le chèque de banque n’est en principe pas gratuit. Son émission est en effet facturée par la banque. Il faut donc prendre en compte ce surplus financier lors d’une transaction qui met en jeu un chèque de banque. Ce dernier peut être facturé entre 10 et 15 euros selon les banques. Ces informations sont mentionnées dans la convention de compte signée avec son organisme financier.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Chèque impayé : que faire, quel recours ? Chèque impayé : que faire, quel recours ? On vous a remis un chèque dans le but de vous régler un bien ou un service et, une fois déposé sur votre compte bancaire, il s’avère que celui-ci ne peut pas être encaissé faute d’assez de...
  • Tout savoir sur le RIB (Relevé d'Identité Bancaire) Tout savoir sur le RIB (Relevé d'Identité Bancaire) Chaque titulaire d’un compte bancaire dispose d’un Relevé d’Identité Bancaire (RIB) qui correspond en quelque sorte à la carte d’identité de son compte. Ce document, remis par la banque,...