Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Conseils > L'apport personnel pour un crédit : qu'est-ce que c'est ?

L'apport personnel pour un crédit : qu'est-ce que c'est ?

L'apport personnel pour un crédit : qu'est-ce que c'est ?

Plus de la moitié des ménages détiennent un crédit pour financer leurs dépenses de consommation (automobile, équipement du logement, matériel informatique, etc.), et en particulier, le plus souvent, pour réaliser leur projet d’achat immobilier. S’engager dans un crédit comporte des risques et dépend surtout de la capacité d’endettement et de remboursement des ménages. C’est pourquoi, et surtout pour des crédits immobiliers, les banques demandent à leurs futurs clients de justifier d’un apport personnel qui représente une garantie pour elles. Mais, un apport personnel pour un crédit permet également de bénéficier de conditions d’emprunt plus favorables.

L’apport personnel pour un crédit : de quoi parle-t-on ?

Lorsque l’on envisage d’avoir recours à un crédit pour financer certaines dépenses, en particulier onéreuses et qui engagent dans la durée, la plupart des organismes financiers demandent à leurs clients de pouvoir justifier d’un apport personnel. Cette condition est particulièrement vraie pour les crédits immobiliers en particulier, dont les montants sont en principe élevés.

Dans ce cas en particulier, l’apport personnel pour un crédit représente la part du financement d’un projet immobilier dont le particulier dispose déjà avant d’emprunter de l’argent auprès d’un organisme financier. En France, il n’existe pas de lois ou de règlements qui rend obligatoire l’apport d’économies personnelles pour obtenir un crédit. Néanmoins, un apport personnel représente une bonne garantie pour les prêteurs et donne plus de chances aux emprunteurs d’obtenir un crédit facilement. C’est pourquoi, dans les faits, et en particulier pour les crédits immobiliers, un apport personnel est le plus souvent demandé.

Cet apport personnel pour un crédit peut prendre la forme d’argent liquide ou de liquidités disponibles grâce à la réalisation d’économies personnelles, la vente d’un bien immobilier, de l’argent placé sur un placement financier tel que par exemple un livret d’épargne, un plan épargne logement, de l’épargne investi dans un plan d’épargne d’entreprise (PEE) pour les salariés, un plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO), un plan d'épargne retraite (PER), un contrat d’assurance vie, des sommes reçues à l’occasion d’un héritage, d’une donation, etc.

Les avantages d’un apport personnel pour obtenir un crédit

Lors de la recherche d’un crédit auprès d’un organisme financier, détenir un apport personnel permet d’abord de ne pas avoir à emprunter toute la somme nécessaire pour financer son projet, et donc de limiter le montant et la durée de ses mensualités, c’est-à-dire réduire ses besoins en crédit bancaire.

D’autre part, disposer d’un apport personnel est le plus souvent nécessaire pour financer des frais qui ne sont pas pris en charge par les crédits octroyés par les organismes financiers comme par exemple les frais de notaire dont le montant varie de 7 % à 10 % du coût du bien immobilier convoité, dans le cas d’un achat immobilier, les frais d’agence immobilière au besoin, ou encore les frais de dossier liés au crédit lui-même appliqués par le prêteur.

Néanmoins, il est toujours possible de financer ces frais grâce à d’autres prêts tels que des prêts aidés par exemple comme le prêt à taux zéro, le prêt Action logement, les prêts des caisses de retraite, ou encore des prêts familiaux.

Mais l’apport personnel a aussi l’avantage de faire bénéficier l’emprunteur de conditions plus favorables de la part de la structure auprès de laquelle on contracte un crédit. Grâce à un apport personnel, le coût d’un crédit est ainsi réduit.

En effet, dans ce cas, les banques ou autres établissements de crédit proposent généralement des taux d’intérêt moins élevés que sans apport. Un apport personnel représente pour le prêteur une garantie rassurante qui prouve que l’emprunteur sait gérer son argent et qu’il est capable de faire des économies. Un comportement qui tend à faire penser que l’emprunteur saura honorer le remboursement de ses mensualités, qu’il maîtrise son budget, autant de signes positifs pour l’organisme prêteur.

En matière de crédit immobilier, pour avoir la possibilité d’obtenir des taux d’intérêt intéressants grâce à son apport personnel, il est nécessaire le plus souvent que cet apport représente entre 10 % et 20 % du montant total du coût du bien convoité, qui comprend le prix d’achat auquel s’ajoutent des éventuels frais de négociation, des frais de notaire et des frais de garantie financière.

Avoir un apport personnel pour un crédit permet également la plupart du temps de bénéficier de la part des banques, ou des autres établissements financiers, de frais de dossier réduits. D’autre part, l’étude des dossiers de demande de crédit des personnes qui disposent d’un apport personnel est aussi souvent traitée plus rapidement.

En bref, plus l’apport personnel pour un crédit est important, plus l’obtention d’un crédit est facilitée.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Qu'est-ce qu'une déchéance du terme ? Qu'est-ce qu'une déchéance du terme ? Un emprunteur qui laisse impayés plusieurs de ses remboursements de crédit, qui prennent la forme la plupart du temps de mensualités composées du capital dû, des intérêts et éventuellement...
  • Comment faire opposition à un prélèvement automatique ? Comment faire opposition à un prélèvement automatique ? Le prélèvement automatique est un moyen simple et sûr pour payer des factures à un créancier, surtout quand ces dernières reviennent de façon périodique. C’est pourquoi le prélèvement...
  • Comprendre le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) Comprendre le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) En matière de crédit à la consommation et immobilier, le Taux annuel effectif global (TAEG) correspond au coût, en pourcentage de la somme empruntée, des frais engendrés par un prêt et permet...
  • Tout savoir sur le RIB (Relevé d'Identité Bancaire) Tout savoir sur le RIB (Relevé d'Identité Bancaire) Chaque titulaire d’un compte bancaire dispose d’un Relevé d’Identité Bancaire (RIB) qui correspond en quelque sorte à la carte d’identité de son compte. Ce document, remis par la banque,...