Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Immobilier > 6 conseils ultimes pour bien négocier son prêt immobilier !

6 conseils ultimes pour bien négocier son prêt immobilier !

6 conseils ultimes pour bien négocier son prêt immobilier !

Vous êtes dans la dynamique de vouloir réaliser une acquisition immobilière à l’aide d’un prêt bancaire. Vous avez déjà comparé les taux les plus bas ainsi que les conditions liées aux diverses propositions des établissements bancaires et organismes financiers prêteurs.

Vous allez entrer dans la phase d’acquisition en signant un compromis de vente et disposerez ensuite de 45 à 60 jours pour négocier les conditions de votre emprunt immobilier. Voici quelques conseils pour bien négocier ce prêt surtout si vous êtes un candidat au profil idéal pour les banques.

1 - Faire valoir votre profil emprunteur

Vous le savez, votre profil emprunteur est parfait pour les banques, car vous avez :

  • Un taux d’endettement très faible et bien inférieur à 35 % en comptant la future échéance de prêt
  • Votre reste à vivre est important et avez plus de 1 000 € par mois et par personne
  • Votre apport personnel est très important, car il est supérieur à 10 % du capital que vous empruntez
  • Vos comptes bancaires sont parfaits et vous n’êtes jamais à découvert
  • Vous êtes en CDI et avez un co-emprunteur dans la même situation que vous

Dans ce cas, faites jouer votre profil emprunteur en votre faveur, car vous intéressez toutes les banques. N’hésitez donc pas à négocier avec le banquier qui vous propose le meilleur prêt immobilier et allez encore plus loin avec lui avant de signer votre offre de prêt.

2 - Négocier les divers frais

Vous le savez, lorsque vous empruntez de l’argent à une banque pour un crédit immobilier, il y a toujours des frais annexes à payer. Dans ce cas, vous pouvez négocier ces frais, car la concurrence bancaire est importante et la facturation de ces frais ne rapporte pas tellement d’argent aux organismes prêteurs. Partez du principe que tout est négociable dans ce cas et discutez avec le banquier qui a le pouvoir de faire descendre certains frais de dossiers ainsi que sur le choix de votre assurance emprunteur

3 - Faire ôter les indemnités de remboursement anticipé

Les indemnités de remboursement anticipés ou IRA s’élèvent à 3 % du capital restant dû tout en étant plafonnées à 6 mois d’intérêt si vous désirez rembourser votre prêt avant son terme. Avant de signer votre offre de prêt, vous avez aussi la possibilité de négocier ces indemnités en le demandant expressément au banquier qui l’accepte en général.

4 - Déléguer l’assurance liée au prêt

L’assurance emprunteur est une énorme dépense liée à votre emprunt immobilier. Elle peut atteindre jusqu’à 30 % de son coût total. Sachez qu’en général, le tarif de cette assurance avoisine 0.40 %. Si vous choisissez une délégation d’assurance, vous pouvez gagner jusqu’à 0.15 % en fonction de votre âge. Plus vous êtes jeune et plus vous êtes gagnant. Sachez aussi qu’un contrat d’assurance externe à la banque ne peut pas être refusé si les garanties sont au moins similaires à celles proposées par la banque prêteuse. Vous allez pouvoir payer moins cher votre assurance tout en ayant les mêmes garanties et faire des économies conséquentes. Faites faire des devis ailleurs avant d’accepter l’offre de votre banquier.

5 - Opter pour la garantie la plus intéressante

Quand vous souscrivez un prêt immobilier, la banque évite le maximum de risques d’impayés et vous demande une garantie en cas de non-paiement. En général, elle prend une hypothèque sur le bien en jeu. Dans ce cas, il y a des frais de :

  • Notaire
  • Taxe de publicité foncière
  • Honoraires
  • TVA, etc.

L’hypothèque va vous coûter entre 3 ù et 4 ù de votre capital si vous achetez du neuf et 7 % si vous achetez de l’ancien

La caution est une solution bien plus intéressante, car une personne peut être garante pour vous ou une société de cautionnement. Les frais de cautionnement sont alors de l’ordre de 2 % à 3 % du capital emprunté.

6 - Faire jouer la concurrence

Pour que votre emprunt immobilier soit négocié au mieux, si votre dossier emprunteur est solide, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Vous devez alors déposer votre dossier dans plusieurs banques et indiquer les offres qui vous ont été faites à la concurrence en montrant les propositions écrites. Les organismes bancaires vont alors trouver miraculeusement quelques avantages supplémentaires à vous proposer.

Vous avez la possibilité d’utiliser un comparateur en ligne totalement gratuit pour gagner beaucoup de temps et d’argent. Il vous suffit de remplir le formulaire en ligne et d’attendre les retours des banques. Vous pourrez ensuite les détailler un par un et tranquillement pour choisir ensuite celui qui vous fera la meilleure offre en fonction de votre situation et de votre budget. Vous recevrez aussi des propositions de courtiers spécialisés en immobilier. Ces professionnels peuvent également avoir des solutions très intéressantes et à des taux que vous ne pourriez pas avoir, car ils négocient les dossiers en nombres pour les banques et ont de très bons résultats.

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment faire un prêt immobilier en union libre ? Comment faire un prêt immobilier en union libre ? Acheter un bien immobilier est une étape importante. Emprunter à deux sans être mariés pour financer son acquisition ne pose pas de problème particulier. Toutefois les règles sont différentes...
  • Peut-on faire un PTZ sans autre prêt bancaire ? Peut-on faire un PTZ sans autre prêt bancaire ? Vous souhaitez acquérir un logement pour en faire votre résidence principale. Vous devez passer par un prêt immobilier pour l’acquérir et avez entendu parler du prêt à taux zéro ou PTZ et...