Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Consommation > Crédit consommation sans apport : conseils et comparateur

Crédit consommation sans apport : conseils et comparateur

Crédit consommation sans apport : conseils et comparateur

Un crédit à la consommation est une solution rapide et flexible pour financer des biens de consommation courante et des prestations de services.

Les ménages français sont près de 84 % à avoir détenu au moins un prêt pour financer une voiture, de l’électroménager ou des travaux de rénovation. C’est seulement 72 % en Europe (étude MixFactory pour Younited). Les conditions d’octroi d’un crédit à la consommation sont moins strictes que celles d’un crédit immobilier, notamment en ce qui concerne l’apport personnel. Intéressons-nous aujourd’hui au crédit à la consommation sans apport. Définition, types de crédit, coût, conditions ou encore choix, à suivre nos explications et nos conseils.

Un crédit à la consommation sans apport, c’est quoi ?

Le crédit à la consommation est un prêt bancaire amortissable souscrit à court ou moyen terme. Il est éligible à la plupart des projets excepté un bien immobilier. Le crédit à la consommation peut financer un véhicule, de l’électroménager, un mariage, les études des enfants, etc. L’apport personnel est, quant à lui, une somme d’argent épargnée par l’emprunteur qui est ensuite investie en complément d’un financement bancaire, notamment lors d’un crédit immobilier. La banque finance rarement 100 % de l’acquisition. Les fonds propres constituant l’apport peuvent provenir d’un LDDS, d’une assurance-vie, d’un PEA, d’un héritage, d’une donation, etc. Avec un crédit à la consommation, un apport personnel est rarement demandé par le prêteur. La durée et le montant du capital emprunté avec un crédit à la consommation sont bien moindres qu’avec un crédit immobilier. Les établissements bancaires prennent un minimum de risques de défaillance de paiement. Ils ont donc moins besoin d’être rassurés quant à la capacité d’épargne et de remboursement de l’emprunteur. Néanmoins, présenter un apport pour l’octroi d’un crédit à la consommation permet à l’emprunteur d’obtenir des conditions plus favorables d’emprunt. Le prêteur peut proposer un taux d’intérêt plus bas.

Quels types de crédit à la consommation peut-on souscrire sans apport ?

Un crédit à la consommation sans apport comporte un taux nominal et un TAEG fixes, une durée de remboursement de 3 mois à 84 mois en moyenne et un capital possible jusqu’à 75 000 €. Au-delà de cette somme, l’emprunteur souscrit un crédit immobilier. Il existe plusieurs types de crédit à la consommation sans apport. Le choix dépend de la nature du projet financé. Parmi les types les plus courants, mentionnons :

  • Le prêt affecté à la consommation sans apport : le capital prêté est affecté à un achat spécifique mentionné explicitement dans le contrat. Pour débloquer les fonds, l’emprunteur doit fournir au prêteur un justificatif d’achat.
  • Le prêt personnel à la consommation sans apport : le capital prêté est libre d’utilisation sans justificatif d’achat à fournir au prêteur.
  • Le crédit renouvelable sans apport : le capital prêté est une réserve d’argent utilisable à la guise de l’emprunteur partiellement ou totalement. La réserve se reconstitue à mesure du versement des mensualités de remboursement.

La location avec option d’achat, LOA, est également un crédit à la consommation. La LOA permet de louer un bien, le plus souvent un véhicule, en payant chaque mois un loyer au prêteur (banque ou organisme de leasing). En principe, le premier loyer d’une LOA est majoré, ce qui, en fonction du montant, peut s’apparenter à un apport qui ne dit pas son nom.

Combien coûte un crédit à la consommation sans apport ?

Le coût d’un crédit à la consommation sans apport dépend essentiellement du TAEG, soit le taux annuel effectif global. Le TAEG se compose :

  • du taux débiteur ou nominal qui correspond aux intérêts versés chaque mois soit la marge du prêteur ;
  • des frais d’assurance le cas échéant ;
  • des frais de dossier et/ou de courtage.

Le TAEG se présente sous la forme d’un pourcentage dont le montant est fonction de la durée du crédit et du montant emprunté. L’âge de l’emprunteur a peu d’incidence sur le TAEG d’un crédit à la consommation a contrario d’un crédit immobilier. Le taux nominal et le TAEG d’un crédit à la consommation sans apport sont très peu négociables. Les prêteurs peuvent cependant proposer des taux d’appel minimum pour toucher une clientèle plus large. Ainsi il n’est pas rare que le TAEG d’un crédit à la consommation souscrit sur 12 ou 14 mois soit proposé à 0,9 ou 1 % à partir d’un certain capital emprunté. Le prêteur s’appuie sur les chiffres des taux d’usure et des taux moyens transmis par la Banque de France chaque trimestre. Le taux moyen donne une indication des pourcentages appliqués par la plupart des établissements bancaires. Actuellement, l’emprunteur peut espérer un taux minimal avec un crédit à la consommation sans apport de 0,9 % et un taux maximal d’environ 5 %. Seule une étude personnalisée du dossier permet d’obtenir un tarif ajusté.

Quelles sont les conditions d’octroi d’un crédit à la consommation sans apport ?

Pour être éligible à un crédit à la consommation sans apport, l’emprunteur va devoir justifier d’un certain nombre de conditions. Peu importe son statut et sa catégorie socio-professionnelle, l’emprunteur doit être majeur, résider en France et jouir de tous ses droits civiques. Le prêteur analyse ensuite scrupuleusement la capacité financière de l’emprunteur pour prendre le minimum de risques quant à une défaillance de remboursement. Ainsi une situation professionnelle stable avec de préférence un emploi dans la fonction publique ou en CDI et des revenus réguliers sont un atout. Le taux d'endettement ne doit pas excéder 35 %, soit une mensualité ou des mensualités cumulées d’emprunt inférieures à un tiers des revenus. L’autre critère important est une gestion bancaire irréprochable exempte d’incident de paiement et de fichage à la Banque de France. L’assurance emprunteur est facultative à moins que le prêteur exige a minima une garantie décès et une garantie PTIA pour couvrir les risques d’accident et de maladie. Une garantie ou un cautionnement peut également faire partie des conditions d’octroi si la solvabilité de l’emprunteur est insuffisante. C’est souvent le cas des étudiants qui ont besoin d’une caution solidaire, celle des parents le cas échéant, pour obtenir un crédit à la consommation sans apport.

Comment obtenir un crédit à la consommation sans apport ? Nos conseils

Pour obtenir un crédit à la consommation sans apport, notre premier conseil est de déterminer avec précision son projet de financement, le type de crédit et sa capacité d’emprunt. Un simulateur en ligne permet de l’évaluer avec également une idée de sa capacité de remboursement et de son taux d’endettement. Notre 2e conseil consiste à préparer en amont un dossier complet en réunissant tous les documents requis. Cela peut prendre du temps, mieux vaut anticiper cette étape. Ces documents sont en principe :

  • le justificatif d’identité et de domicile ;
  • les derniers justificatifs de revenus ;
  • le dernier avis d’imposition ;
  • les derniers relevés de compte.

Notre 3e conseil est de mettre en concurrence les offres du marché. Elles peuvent provenir d’une banque généraliste, d’une banque en ligne, d’une néobanque ou d’un organisme spécialisé de crédit. La solution la plus rapide est d’utiliser un comparateur en ligne. Grâce aux renseignements fournis par l’emprunteur via un formulaire, le comparateur analyse des dizaines de propositions en simultanée. L’outil délivre rapidement les meilleures à l’emprunteur qui n’a plus qu’à les comparer. C’est bien sûr le TAEG qui retient toute son attention, mais également les services annexes proposés par l’établissement financier. Ils peuvent être un report gratuit de quelques mensualités ou un différé de remboursement. La domiciliation des revenus n’est pas obligatoire, seule une ouverture de compte est demandée s’il s’agit d’une banque.

Pour conclure, un crédit à la consommation sans apport est soit un crédit personnel, soit un crédit affecté, soit un crédit renouvelable. Selon la nature du projet financé, un type conviendra mieux qu’un autre. Pour trouver une offre adaptée, rien de plus simple ! L’emprunteur recourt à un comparateur en ligne. Il peut également mandater un courtier spécialisé s’il manque de temps ou de connaissances suffisantes pour effectuer seul sa recherche. Cet expert dispose d’un grand réseau de partenaires. Il sait mettre en avant les atouts de son client pour négocier un contrat de crédit à la consommation sans apport au meilleur taux.

 
 

Comparateur Crédit Consommation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers