Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Consommation > Crédit Mariage : quelles conditions ? Quel taux ?

Crédit Mariage : quelles conditions ? Quel taux ?

Crédit Mariage : quelles conditions ? Quel taux ?

En 2021, environ 220 000 mariages ont été célébrés en France (chiffres de l’INSEE). Le mariage est un événement important dans la vie d’un couple.

Cette journée, organisée des semaines à l'avance, doit rester inoubliable pour les futurs mariés, leur famille et leurs amis. En principe, une épargne et/ou une aide financière des parents permet d’assumer une dépense conséquente de l’ordre de 5 000 à 10 000 € en moyenne. Mais tous les futurs mariés ne disposent pas de fonds propres pour régler les frais. Ils financent alors leur mariage à crédit. En quoi consiste un crédit mariage ? À quelles conditions et à quel taux d’intérêt l’obtenir ? Faisons le point dans cet article.

Un crédit mariage, c’est quoi ?

Le crédit mariage n’est pas à proprement parler un type de crédit. Il s’agit plutôt d’une offre commerciale proposée sous la forme d’un crédit personnel ou d’un crédit affecté comme peut l’être un prêt voyage, un prêt équipement informatique ou un crédit travaux. Le crédit mariage est donc un crédit à la consommation souscrit à court ou moyen terme. La somme prêtée est libre d’utilisation avec un crédit mariage personnel. Elle est affectée à un bien ou un service spécifiquement mentionné dans le contrat avec un crédit mariage affecté. À ce titre, l’emprunteur doit fournir à la banque des justificatifs pour obtenir les fonds. Pour plus de praticité et de liberté dans le règlement des prestations, les mariés souscrivent le plus souvent un prêt personnel avec un capital versé en une seule fois sans justificatif. Le crédit mariage a comme principales caractéristiques :

  • Un capital envisageable de 200 € à 75 000 € maximum.
  • Une durée de remboursement de quelques mois à 120 mois.
  • Un taux débiteur fixe.
  • Un délai de rétractation de 14 jours calendaires.
  • Aucune indemnité de remboursement anticipé si le capital dû n’excède pas 10 000 € et 1 % maximum au-delà.

D’autre part, la réglementation impose au prêteur une vérification de la solvabilité et un devoir d’information avec entre autres l’obligation de mention du TAEG en gros caractère.

Que finance un crédit mariage ?

Un crédit personnel finance de multiples projets. Quand il s’agit d’un événement particulier comme un mariage, il finance toutes les prestations de la cérémonie se substituant totalement ou partiellement à l’apport des futurs mariés. Le budget d’un mariage varie selon divers paramètres et notamment le nombre de convives. Pour un mariage de 100 participants, il faut compter en moyenne un budget de 8 000 à 12 000 € pour les divers postes de dépense, à savoir :

  • La salle de réception.
  • La décoration, les fleurs et les dragées.
  • Les faire-part.
  • Le DJ et le photographe.
  • La robe de la mariée et le costume du marié.
  • Les alliances.
  • Le vin d’honneur et le repas, etc.

Même le voyage de noces peut faire partie du financement. Toujours est-il qu’il est essentiel de demander a minima trois devis par prestataires (traiteur, photographe, etc.) pour obtenir les meilleurs tarifs sans renier sur la qualité des services. Ce comparatif permet de faire des économies et donc in fine d’emprunter moins.

Quelles sont les conditions d’octroi d’un crédit mariage ?

Les conditions d’octroi d’un crédit mariage sont relativement souples a contrario d’autres types de crédit comme le prêt immobilier. Le crédit mariage est accessible aux emprunteurs de 18 ans, résidant en France, et ce quel que soit leur statut : salarié, indépendant, étudiant, libéral, etc. La condition principale, étudiée rigoureusement par le prêteur, est la capacité financière de l’emprunteur. Le taux d'endettement doit être inférieur à 35 % des revenus. L’emprunteur doit pouvoir rembourser le crédit mariage sans défaillance. C’est pourquoi sa situation professionnelle doit être stable avec des revenus suffisants et réguliers. Les banques apprécient particulièrement les emplois en CDI ou dans la fonction publique. L’autre condition est de présenter une gestion financière saine sans incident de paiement ou de découvert récurrent. Un emprunteur inscrit au fichier national des impayés (FICP ou FCC) ou en situation de surendettement verra son crédit mariage refusé. Pour vérifier la solvabilité et les autres critères exigés, le prêteur réclame, en plus des justificatifs d’identité et de domicile :

  • les trois dernières fiches de paie ou bilan comptable pour un TNS ;
  • le dernier avis d’imposition ;
  • les trois derniers relevés de compte.

L’assurance emprunteur est facultative avec un crédit mariage sauf exigence du prêteur. Le choix du contrat est libre grâce au dispositif de la délégation d’assurance instauré par la loi Lagarde en 2010.

Quel taux obtenir avec un crédit mariage ?

Il faut savoir que le taux d’un crédit personnel en général, et donc le taux d’un crédit mariage en particulier, est en principe non négociable. Son pourcentage se détermine en fonction du type de prêt, du montant, du profil de l’emprunteur et de la politique commerciale du prêteur. Mettre en concurrence les prêteurs est donc essentiel pour obtenir un taux compétitif et réduire ainsi le coût global du crédit mariage. Lors de son comparatif, l’emprunteur doit distinguer deux taux :

  • Le taux nominal ou débiteur qui correspond à la rémunération de la banque et donc à la part des intérêts versés chaque mois.
  • Le TAEG ou taux annuel effectif global qui correspond au taux débiteur et aux frais annexes, à savoir : les frais de dossier et/ou de courtage, les frais d’assurance, les frais bancaires et autres frais de garantie.

Avec un capital de 10 000 €, l’emprunteur peut espérer pour son crédit mariage un TAEG de :

  • 0,90 % pour une durée de remboursement de 12 mois ;
  • 4,30 % pour une durée de remboursement de 36 mois ;
  • 4,90 % pour une durée de remboursement de 60 mois.

Ces exemples de taux sont donnés à titre indicatif. Ils n’ont pas valeur à se substituer à une étude personnalisée du dossier, plusieurs paramètres de calcul entrant en ligne de compte. On note que plus le terme de l'amortissement du crédit mariage est long, plus le taux d’intérêt l’est aussi.

Où trouver un crédit mariage ?

Pour obtenir un crédit mariage personnel ou affecté, l’emprunteur peut opter pour une banque traditionnelle, une banque en ligne ou un organisme de crédit. Il va de soi que son premier interlocuteur reste son banquier. Pour trouver un financement adapté, plusieurs solutions s’offrent à lui :

  1. Réaliser une simulation en ligne sur le site des établissements prêteurs qu’il a au préalable sélectionné.
  2. Mandater un courtier spécialisé en crédit qui s’occupe du dossier de A à Z pour dénicher un contrat au meilleur taux.
  3. Utiliser un comparateur en ligne pour mettre en concurrence et en simultanée des dizaines d’offres.

Cette dernière solution est sans conteste la plus rapide. Le comparateur en ligne est un outil gratuit et sans engagement. Disponible sur des plateformes spécifiques, il permet d’obtenir des propositions de crédit mariage 100 % personnalisées. L’emprunteur n’a plus qu’à les comparer tranquillement depuis chez lui pour choisir celle qui convient. La signature du contrat de crédit mariage peut se faire en ligne après envoi numérisé les documents requis.

Pour conclure, un crédit mariage, c’est :

  • Un crédit à la consommation personnel ou affecté ;
  • Un capital pouvant aller jusqu’à 75 000 €.
  • Une durée de remboursement de 6 mois à 10 ans chez certains prêteurs.
  • Un taux fixe de 0,9 % à 5 % en moyenne.
  • Des conditions d’obtention relativement souples : un taux d'endettement inférieur à 35 %, une situation professionnelle stable avec des revenus constants et une bonne gestion bancaire.

Dans le cas où sa capacité financière s’avère insuffisante, l’emprunteur peut solliciter un rachat de crédit avec une somme de trésorerie supplémentaire destinée au mariage. En regroupant ses dettes en cours, il diminue la mensualité pour retrouver du pouvoir d’achat et financer un nouveau projet. La contrepartie est un allongement de la durée de remboursement et in fine du coût global du crédit.

 
 

Comparateur Crédit Consommation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Combien emprunter avec un salaire de 1200 € ? Combien emprunter avec un salaire de 1200 € ? Les établissements prêteurs étudient scrupuleusement la capacité financière de l’emprunteur, autrement dit ses revenus, pour l’octroi d’un financement.Comparateur Crédit Conso ! Gratuit...
  • Vente à tempérament, qu'est-ce que c'est ? Vente à tempérament, qu'est-ce que c'est ? On parle de vente à tempérament pour désigner un type de crédit à la consommation destiné à l’achat de biens meubles ou de prestations de services.Comparateur Crédit Conso ! Gratuit et sans...