Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Consommation > Quelle différence entre un prêt personnel et un crédit conso ?

Quelle différence entre un prêt personnel et un crédit conso ?

Quelle différence entre un prêt personnel et un crédit conso ?

Un crédit à la consommation désigne une opération entre un organisme financier qui met à la disposition d’un consommateur une somme d’argent pour lui permettre d’acquérir un bien de consommation, de financer un service, ou encore de se constituer de la trésorerie.

Le montant de l’argent ainsi prêté au consommateur peut varier de 200 euros à 75 000 euros maximum. Le crédit à la consommation ne concerne pas en revanche les prêts liés à l’achat d’un bien immobilier. Il existe différents types de crédit à la consommation, du prêt affecté au crédit renouvelable, en passant par la location avec option d’achat, le crédit gratuit, etc. Le prêt personnel fait aussi partie de la catégorie des crédits à la consommation. Quelles sont ces caractéristiques ?

Le prêt personnel : de l’argent qu’il est possible d’utiliser librement

Le prêt personnel fait partie de la grande catégorie des crédits à la consommation. Comme ces derniers, il est accordé par une banque ou un organisme de crédit aux consommateurs qui souhaitent financer l’achat d’un bien de consommation ou d’un service.

Le prêt personnel se distingue des autres crédits à la consommation (crédit affecté, crédit renouvelable, micro crédit personnel, prêt étudiant, etc.) par le fait que la somme d’argent mis à disposition par l’organisme prêteur peut être utilisée librement, contrairement, par exemple, au crédit affecté qui, comme son nom l’indique, permet de financer un bien ou un service déterminé. Autrement dit, avec un prêt personnel, l’emprunteur n’a pas besoin de justifier à quoi va servir l’argent ainsi mis à sa disposition.

De ce fait, un prêt personnel peut servir à faire face à des dépenses telles que celles liées à l’acquisition d’équipements (électroménager, meubles, robotique, véhicule, etc.), à l’organisation d’un événement (mariage, naissance, etc.), à un projet de vacances, à des travaux de rénovation ou de décoration d’un logement, ou encore il peut servir à financer des dépenses imprévues (frais médicaux importants, réparation de voiture, changement de chaudière, etc.). Pour résumer, un prêt personnel peut servir autant dans le domaine des dépenses en lien avec les loisirs, l’auto ou des travaux.

Le prêt personnel est donc un crédit très flexible par rapport à d’autres types de crédit à la consommation.

Les principales caractéristiques d’un prêt personnel

Un prêt personnel peut être accordé par une banque ou un établissement de crédit. Il est même possible de passer par des courtiers pour dénicher le prêt personnel le plus intéressant et le mieux adapté à sa situation.

Le taux d’intérêt d’un prêt personnel, qui est cependant fixe, est librement déterminé par l’organisme prêteur, tout comme sa durée, le montant des sommes accordées, ainsi que les modalités de remboursement. En principe, toutefois, comme un crédit à la consommation classique, l’emprunteur rembourse le même montant tous les mois. Malgré tout, les taux d’intérêt le plus souvent appliqués dans le cadre d’un prêt personnel sont assez élevés. Sans doute, le revers de la médaille d’un crédit flexible et qui s’adapte à toutes les situations de besoins financiers.

Comme toutes les sortes de crédit, avant sa signature, le prêt personnel doit faire l’objet d’une information précise de la part de l’organisme de crédit ou de la banque. Ces derniers doivent en effet communiquer à l’emprunteur certaines informations obligatoires. L’offre de prêt personnel doit ainsi mentionner l’identité et l’adresse du prêteur, le montant du crédit et les conditions de mise à disposition de la somme empruntée, la durée du contrat, le nombre et le calendrier des remboursements, le montant total dû, le coût total et précis des frais, le Taux annuel effectif global (TAEG) appliqué ainsi que des informations sur son mode de calcul, les indemnités à payer en cas de retard de paiement, l’existence d'un délai de rétractation (14 jours après la signature du contrat), les articles du Code de la consommation concernant la durée de validité de l'offre et le délai minimal de réflexion, et le droit pour l’emprunteur d’obtenir, sur demande et sans frais, un exemplaire de l'offre de contrat de prêt personnel.

D’autre part, avant la signature d’un prêt personnel, l’organisme de crédit ne peut en aucun cas demander un paiement quelconque à l’emprunteur.

Dans le cadre d’un prêt personnel, l’argent emprunté est versé en une seule fois sur le compte bancaire du consommateur bénéficiaire.

Le prêt personnel présente toutefois un inconvénient contrairement à d’autres crédits à la consommation. Certains d’entre eux, en effet, sont affectés à une dépense précise que l’emprunteur doit justifier et, si le bien ou le service convoité n’est pas livré, ou encore est endommagé, le consommateur a les moyens de faire cesser le crédit signer pour le financer. Cette solution n’est pas possible avec le prêt personnel puisque l’argent mis à disposition peut être dépensé librement par le consommateur. Ainsi, même s’il utilise cette somme pour l’achat d’un bien ou d’un service qui pose problème et dont il n’aura pas l’utilité en conséquence, il ne peut ni être dédommagé, comme certains autres crédits à la consommation le prévoit, ni suspendre son prêt personnel. Il devra continuer à le rembourser malgré tout.

 
 

Comparateur Crédit Conso
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers