Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Consommation > Crédit consommation accepté à tous les coups : comment faire ?

Crédit consommation accepté à tous les coups : comment faire ?

Crédit consommation accepté à tous les coups : comment faire ?

La souscription d’un crédit à la consommation est bien souvent nécessaire aux particuliers pour acheter des biens ou financer des prestations de services. Pour preuve, les derniers chiffres de la Banque de France font état de près de 200 milliards d’encours.

Mais l’obtention d’un crédit à la consommation n’est pas sans conditions variables quelquefois d’un prêteur à un autre. Voyons dans cet article quelles sont ces conditions et comment maximiser ses chances d’obtenir un crédit à la consommation accepté à tous les coups.

Crédit à la consommation, que faut-il savoir ?

Le crédit à la consommation permet de financer la plupart des projets que ce soit l’achat d’un bien comme un véhicule, du mobilier ou le financement de prestations comme la réalisation de travaux ou un voyage. Seul un bien immobilier ne peut pas être financé par un crédit à la consommation. La plupart des statuts et des profils emprunteurs peuvent y prétendre comme les salariés, les indépendants, les retraités, les célibataires, les couples, les étudiants, etc. Il faut cependant être majeur et avoir maximum 70 ans lors du versement de la dernière échéance (parfois 80 ou 85 ans chez certains prêteurs).

Les caractéristiques d’un crédit à la consommation

Le crédit à la consommation est un prêt amortissable à court ou moyen terme dont les caractéristiques principales sont :

  • Un capital minimum de 200 € et un capital maximum de 75 000 €.
  • Une période d’amortissement variable de trois mois à 84 mois.
  • Un taux d’intérêt fixe, mais dont la valeur fluctue en fonction de la durée du crédit, du profil de l’emprunteur et de la politique commerciale du prêteur.
  • Pas d’indemnité de règlement anticipé et s’il y en a, elles ne peuvent excéder 1 % du capital restant dû.
  • Une réglementation encadrée par celle du Code de la consommation avec entre autres un devoir d’information du prêteur (TAEG, durée, coût) et un délai de rétraction obligatoire de 14 jours.

Les différents types de crédit à la consommation

Le crédit à la consommation existe de différents types dont les plus courants sont :

  1. Le prêt personnel souscrit pour de nombreux projets avec une somme prêtée libre d’utilisation sans justificatif à fournir à la banque ou à l’organisme de crédit.
  2. Le prêt affecté à un achat spécifique, ce qui signifie que la somme prêtée sert uniquement à financer la prestation ou le bien mentionné dans le contrat.
  3. Le crédit renouvelable qui est une réserve d’argent utilisable librement, totalement ou en partie avec un montant légal maximum de 6 000 € remboursable sur 60 mois.
  4. La location avec option d’achat ou LOA destiné à financer notamment un véhicule par le biais de loyers mensuels et avec possibilité de restitution ou de rachat au terme du crédit.

Quelles sont les conditions d’octroi d’un crédit à la consommation accepté à tous les coups ?

La souscription d’un crédit à la consommation engage la responsabilité de l’emprunteur qui doit le rembourser. Elle engage aussi celle du prêteur qui est tenu de vérifier la solvabilité de l’emprunteur au moyen de documents et justificatifs indispensables. Il s’agit entre autres des justificatifs de revenus comme les fiches de paie ou les relevés de pension ou les bilans comptables. Pour espérer obtenir un crédit à la consommation accepté à tous les coups, l’emprunteur va devoir remplir quelques conditions.

1 - Une capacité financière suffisante

Un crédit à la consommation accepté à tous les coups passe nécessairement par une capacité financière suffisante. Le prêteur veut prendre le minimum de risques. C'est pourquoi il vérifie la capacité d’emprunt et la capacité de remboursement de l’emprunteur. Ainsi, une situation professionnelle stable, c’est-à-dire avec un emploi pérenne en CDI de préférence et des revenus constants, est requise.

2 - Un taux d'endettement inférieur à 35 %

Le prêteur qui propose un crédit à la consommation accepté à tous les coups refuse, en principe, un emprunteur présentant un taux d'endettement supérieur à 35 %. Auparavant, ce plafond était une recommandation du HCSF, aujourd'hui, c’est une obligation. La mensualité du ou des crédits ne doit pas dépasser un tiers des revenus du ménage. Les 65 % restants constituent le reste à vivre destiné à couvrir les dépenses courantes.

3 - Une gestion bancaire correcte

La 3e condition pour espérer obtenir un crédit à la consommation accepté à tous les coups est de présenter une gestion bancaire sans incident de paiement. Le prêteur va vérifier les trois derniers relevés de compte. S’il constate des rejets de prélèvement ou autres découverts bancaires, il risque de refuser le crédit. Il va de soi qu’un fichage à la Banque de France, au FICP ou au FCC, et un dossier de surendettement sont rédhibitoires.

4 - La souscription d’une garantie ou d’une assurance

Enfin, pour un crédit à la consommation accepté à tous les coups, une caution solidaire peut être exigée. C’est souvent le cas lors d’une demande de prêt étudiant. Ce dernier n’a pas nécessairement des revenus réguliers. Ses parents se portent alors garants auprès de la banque. Si l’étudiant ne peut pas honorer les mensualités, ils le font à sa place. La souscription d’une assurance de prêt peut aussi être demandée en fonction du montant emprunté, du profil de l’emprunteur et de la durée du prêt. A minima, l’emprunteur devra souscrire une garantie décès et une garantie invalidité.

Comment faire pour obtenir un crédit à la consommation accepté à tous les coups ? Nos conseils

Même si l’emprunteur avec un bon profil n’est pas assuré d’obtenir un crédit à la consommation accepté à tous les coups, il peut suivre quelques conseils pour maximiser ses chances :

  1. Faire le point sur ses besoins : budget, type de crédit, etc.
  2. Effectuer une simulation en ligne pour déterminer sa capacité d’emprunt et de remboursement en fonction de ses charges et de ses revenus.
  3. Préparer un dossier solide en corrigeant au besoin les critères bloquants comme l’amélioration de sa gestion bancaire le cas échéant.
  4. Mettre en concurrence les offres de crédit à la consommation via un comparateur en ligne.

Faire appel à un courtier spécialisé en crédit, via une plateforme dédiée ou en contactant un professionnel indépendant, peut accroître ses chances. Cet expert habile négociateur connaît bien le marché et dispose d’un grand réseau de partenaires. Il sait mettre en avant les atouts de son client pour décrocher plus facilement un crédit accepté à tous les coups. Le courtier accompagne l’emprunteur à chaque étape de la recherche, du montage du dossier et jusqu’à la signature du contrat. Tout en conseillant une solution de financement parfaitement adaptée, le courtier fait gagner du temps et de l’argent.

Pour conclure, même si un crédit à la consommation accepté à tous les coups n’est pas garanti, un bon profil et quelques astuces permettent d’augmenter son taux de réussite. Récapitulons ! Un emploi pérenne, des revenus réguliers, un faible taux d'endettement et une gestion de compte irréprochable font de l’emprunteur un profil qui coche toutes les cases. Si on ajoute un co-emprunteur, de l’épargne et une mise en concurrence des offres de crédit, le taux de réussite est proche des 100 %.

 
 

Comparateur Crédit Consommation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers