Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Consommation > Un courtier pour un crédit personnel : est-ce intéressant ?

Un courtier pour un crédit personnel : est-ce intéressant ?

Un courtier pour un crédit personnel : est-ce intéressant ?

Souscrire un crédit en 2022 est monnaie courante pour acquérir un bien immobilier, des biens de consommation ou des prestations diverses comme un voyage. L’obtenir peut parfois se compliquer quand on est néophyte ou piètre négociateur

L’objectif, quel que soit le type de crédit demandé, est d’obtenir le meilleur taux d’intérêt afin que le coût du crédit reste le plus bas possible. Donner mandat à un courtier est une solution pour obtenir plus facilement un crédit. Intéressons-nous aujourd’hui au crédit personnel. Est-ce judicieux de recourir aux services d’un courtier pour un crédit personnel ? Notre réponse à suivre avec au préalable un rappel des spécificités du crédit personnel.

Qu’est-ce qu’un crédit personnel ?

Le crédit personnel est un crédit à la consommation très souvent sollicité par les particuliers. Il finance différents types de projets comme l’achat d’une voiture, d’un ordinateur, d’un voyage ou le financement des études ou des travaux de rénovation. Pour l’acquisition de ces biens ou services, le capital est utilisable librement a contrario d’un crédit affecté. Ce dernier nécessite de fournir à la banque des justificatifs d’achat comme des devis ou des factures. Affecté signifie que la somme prêtée sert uniquement à financer le bien ou la prestation mentionnée explicitement dans le contrat de prêt. Un crédit personnel a comme principales caractéristiques :

  • Un taux d’intérêt débiteur fixe dont le pourcentage est fonction du prêteur, du type de crédit et du profil de l’emprunteur.
  • Une durée de remboursement variable de quelques mois à 120 mois pour certains prêteurs.
  • Un prêt minimum de 200 € et maximum de 75 000 € (au-delà de cette somme il s’agit obligatoirement d’un prêt immobilier).
  • Une législation issue du Code de la consommation avec notamment un délai de rétraction de 14 jours, aucune indemnité de remboursement anticipé en deçà de 10 000 € et un devoir d’information de la banque (TAEG en gros caractères).

Est-ce intéressant de mandater un courtier pour négocier un crédit personnel ?

Souscrire un crédit personnel est envisageable auprès de divers établissements financiers, à savoir :

  • Une banque généraliste comme la BNP, le Crédit Agricole ou la Société Générale.
  • Une banque en ligne comme Boursorama ou Fortuneo.
  • Un organisme de crédit comme Cetelem ou Sofinco.
  • Une néobanque comme Floa Bank ou Orange Bank.

Pour négocier au mieux son contrat auprès de ces divers distributeurs, il peut être intéressant d’être accompagné par un courtier. Celui-ci dispose d’un grand réseau de partenaires. Il connaît leurs habitudes et sait mettre en avant les atouts de chacun de ses clients.

Quel est le rôle d’un courtier ?

Pour le cas qui nous intéresse ici, à savoir le crédit, le courtier est un intermédiaire entre un prêteur ou un créancier et un emprunteur. Le courtier, qu'il soit un courtier immobilier, un courtier financier ou un courtier en assurances, a pour mission de négocier le meilleur contrat pour lequel il est mandaté. Il conseille, analyse et met en place le dossier de A à Z. Il réalise des simulations gratuites notamment pour déterminer la capacité d’emprunt et le taux d’intérêt qu’il peut obtenir pour un crédit personnel. Un courtier en crédit personnel est un indépendant qui délivre ses services en ligne, en agence ou dans un réseau. Le courtier a un devoir d’écoute et de loyauté. Il doit avertir systématiquement son client s’il a signé un contrat de partenariat exclusif avec une banque. Avant de signer un mandat, l’emprunteur doit vérifier que le courtier est inscrit à l’ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance). Il doit aussi s’assurer que le courtier dispose d’une responsabilité civile professionnelle.

Combien coûte le recours à un courtier pour un crédit personnel ?

La rémunération d’un courtier s’apparente à une commission. Elle correspond à un pourcentage calculé sur le montant emprunté et variable de 1 à 7 % selon les courtiers. Le pourcentage dépend également du type de projet financé comme un véhicule, des travaux, des loisirs ou encore un besoin de trésorerie. Comme le stipule la loi Murcef à l’article L322-2 du Code de la consommation, il est illégal qu’un courtier perçoive une quelconque rémunération tant que l’offre de prêt n’est pas signée. De plus, c’est la banque ou l’organisme de crédit qui rémunère le courtier avec une somme incluse dans l’offre globale. Ce n’est donc pas l’emprunteur qui paie directement les services du courtier.

Quels sont les avantages de recourir à un courtier pour un crédit personnel ?

Recourir à un courtier pour un crédit personnel présente plusieurs avantages pour l’emprunteur. Celui-ci va notamment :

  • Gagner du temps dans sa recherche, car le courtier contacte les banques et gère lui-même les rendez-vous.
  • Faire des économies grâce à la négociation des modalités du crédit et du taux d’intérêt au meilleur coût.
  • Présenter un dossier optimisé et rigoureux avec toutes les pièces justificatives obligatoires que le courtier rassemble et présente aux établissements financiers.
  • Bénéficier d’un accompagnement personnalisé et de conseils, de la simulation du projet jusqu’à la signature du contrat de crédit.

Hormis un courtier, quelle solution existe pour trouver un crédit personnel ?

Mandater un courtier pour un crédit personnel n’est pas obligatoire. Par contre, un crédit engage l’emprunteur et doit être absolument remboursé. C’est pourquoi il est primordial de vérifier sa capacité de remboursement avant de s’engager. Pour ce faire, l’emprunteur dispose d’outils gratuits en ligne pour simuler la faisabilité de son projet, mais également sa capacité d’emprunt. Il trouve ces simulateurs ou calculettes sur les sites des banques ou sur des plateformes spécifiques. Après avoir renseigné quelques informations comme ses revenus et ses charges, l'emprunteur visualise les modalités du crédit personnel auquel il peut prétendre. Ainsi, il obtient un aperçu :

  • du taux débiteur et du TAEG ;
  • du montant de la mensualité ;
  • de la durée du crédit personnel ;
  • du coût global du crédit personnel ;
  • du taux d'endettement.

À l’issue de la simulation, s’il ne mandate pas un courtier, l’emprunteur met en concurrence les offres de crédit via un comparateur en ligne. Cette solution est gratuite et sans engagement. Rapidement, l’emprunteur reçoit les meilleures propositions adaptées à son profil et ses exigences. Le comparateur est facile d’utilisation et pratique pour peu que l’emprunteur connaisse les spécificités d’un crédit à la consommation.

Pour conclure, oui, il est intéressant de passer par un courtier pour un crédit personnel. Cet expert permet de gagner du temps, de faire des économies et de simplifier les démarches. Il accompagne, pour divers types de projets, les particuliers, mais aussi les professionnels. Pour négocier un crédit immobilier, un crédit professionnel, et même un rachat de crédit, il dispose d’un grand réseau de partenaires. C’est essentiel quand il s’agit de négocier les meilleures conditions de contrats pour ses clients. Trouver le courtier adéquat est simple. L’emprunteur utilise un comparateur de courtiers en ligne.

 
 

Comparateur Crédit Consommation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers