Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Consommation > Vente à tempérament, qu'est-ce que c'est ?

Vente à tempérament, qu'est-ce que c'est ?

Vente à tempérament, qu'est-ce que c'est ?

On parle de vente à tempérament pour désigner un type de crédit à la consommation destiné à l’achat de biens meubles ou de prestations de services.

Dans le cadre d’une vente à tempérament, l’acheteur bénéficie de facilités de paiement de la part d’un organisme financier qui, concrètement, lui avance l’argent nécessaire à son achat. L’emprunteur doit ensuite rembourser ce crédit à échéances régulières. Il devient propriétaire de son bien qu’à l’issue du règlement total de son crédit.

Quelle est la définition de la vente à tempérament ?

Selon la définition donnée par la Fédération bancaire française, le vente à tempérament signifie la « vente de biens de consommation pour laquelle le vendeur consent des facilités ou un crédit à l’acheteur ».

La vente à tempérament désigne un type de vente à crédit, c’est-à-dire pour lequel un bien acheté est payé en plusieurs fois, en principe par le biais d’au minimum 3 échéances. Ces dernières prennent la forme de versements qui peuvent être mensuels, trimestriels, voire annuels dans certains cas.

Concrètement, l’établissement financier prêteur (un organisme de financement, une société de crédit ou une intermédiation bancaire, c’est-à-dire la mise en relation d’un client d’une banque avec un établissement de crédit ou un établissement de paiement) met à disposition de l’emprunteur une somme d’argent qui lui permet de réaliser son achat et qu’il doit rembourser de manière échelonnée dans le temps.

Si la vente à tempérament est utilisée majoritairement dans le cas d’achats de biens matériels de consommation tels que par exemple un téléviseur, un appareil électroménager, de jardinage, un meuble, un vélo, des vêtements, etc., ce type de vente à crédit est aussi employé pour l’achat de prestations de services (achat de voyages entre autres). La vente à tempérament est courante aujourd’hui dans les magasins physiques, mais aussi notamment dans les lieux de vente de e-commerce.

Ce type de vente à crédit proposé par les vendeurs impose notamment à l’acheteur de verser un acompte au moment de son acte d’achat. L’acompte est l’une des caractéristiques propres à la vente à tempérament. Dans le cadre de ce type de vente à crédit, cet acompte équivaut à au moins 15 % du prix total du bien ou du service acheté. Il doit être versé en totalité par l’acheteur au moment de son acquisition et de la signature de ce contrat de crédit à la consommation. Sans le versement de cet acompte, la vente à tempérament ne peut pas être conclue.

Autre caractéristique de la vente à tempérament : l’acheteur devient propriétaire du bien qu’il a acheté de cette manière seulement une fois qu’il a réglé toutes les échéances de son crédit à l’établissement financier prêteur.

Enfin, la vente à tempérament se caractérise par des frais de crédit généralement élevés, c’est-à-dire des frais qui viennent s’ajouter au montant réellement emprunté, qui comprennent des frais de dossier et un taux d’intérêt élevé.

La vente à tempérament : l’une des formes d’un crédit à la consommation

Un crédit à la consommation est destiné à financer, comme son nom l’indique, l’achat de biens de consommation, mais aussi des prestations de services, ou encore il sert à se constituer de la trésorerie pour un prêt personnel ou combler un découvert d’argent par exemple.

Le crédit à la consommation est utilisé pour des prêts en général de moins de 75 000 euros, mais jamais pour des opérations d’achat ou de construction d’un bien immobilier.

Il existe plusieurs types de crédit à la consommation, et la vente à tempérament constitue l’un d’eux. Contrairement à d’autres formes de crédit à la consommation, le vente à tempérament ne peut pas être proposée à l’acheteur directement par le vendeur du bien ou du service acheté. Le vendeur doit en effet passer obligatoirement par un établissement financier prêteur qui met à disposition cette forme de crédit à la consommation.

Dans le cadre d’une vente à tempérament, le contrat signé entre l’acheteur et l’établissement financier prêteur doit obligatoirement mentionner le coût du bien ou du service acheté à crédit, mais aussi le montant total du crédit à la consommation. De la même manière, si le taux d’intérêt appliqué est susceptible de varier durant la vie du contrat, l’emprunteur doit en être informé.

 
 

Comparateur Crédit Conso
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers