Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Placements > Assurance Vie > Quel rendement attendre d'une assurance vie performante ?

Quel rendement attendre d'une assurance vie performante ?

Quel rendement attendre d'une assurance vie performante ?

L’assurance vie est un produit d’épargne souscrit en cas de vie, en cas de décès ou les deux par un souscripteur au profit d’un assuré et d’un ou plusieurs bénéficiaires.

Ce produit, à l’instar d’un PER, permet de constituer et de valoriser une épargne à moyen et long terme. Préparer sa retraite, léguer un capital et acquérir sa résidence sont les objectifs courants de son ouverture. L’épargnant bénéficie d’une fiscalité allégée sur les plus-values après 8 ans de souscription. Avec une assurance vie, la transmission du capital est hors succession avec également une fiscalité allégée, voire une exonération des droits de succession. Mais l’assurance vie, c’est aussi investir sur des fonds euros et/ou des unités de compte pour espérer le meilleur rendement possible. Quel rendement attendre avec un contrat d’assurance vie performant en 2022 ? Nos explications à suivre.

Qu’est-ce que le rendement d’une assurance vie ?

Le souscripteur attend de son contrat d’assurance vie qu’il lui rapporte à moyen ou long terme. Il place de l’argent par le biais de versements libres et volontaires dans le but de constituer un capital. Il fait fructifier ce capital année après année en fonction des investissements consentis et obtient un rendement. Le rendement de son assurance vie dépend donc de la performance des supports sur lesquels il investit. Il s’agit du rapport entre les résultats obtenus et les moyens engagés pour y parvenir. Le rendement s’exprime en pourcentage. On parle d’intérêts, de gains ou de plus-values notamment pour les actifs financiers. Le rendement s’affiche en brut ou en net appelé aussi le réel. Celui qui intéresse l’épargnant est le rendement réel, soit celui perçu in fine après déduction :

  • de la fiscalité ;
  • des frais ;
  • de l’inflation.

Le rendement d’une assurance vie amène deux effets attractifs pour l’épargnant. Le premier est l’effet cliquet. Il signifie que les intérêts acquis en fin d’année le sont définitivement. L’autre effet est l’effet boule de neige. Les intérêts acquis deviennent des intérêts composés qui s’ajoutent au capital et produisent eux-mêmes des intérêts l’année suivante. Prenons l’exemple d’un épargnant qui place 5 000 € sur son assurance vie avec un rendement à 2 %. Il obtient 5 000 € x 2%/100 = 100 € d’intérêts la première année. La 2e année toujours à 2 %, il obtient 5 100 € x 2%/100 = 102 €, etc.

Quel rendement attendre d’une assurance vie performante avec un contrat monosupport ?

Il existe deux types de contrat avec une assurance vie :

  • Le contrat monosupport composé de fonds en euros sécurisés avec une garantie du capital.
  • Le contrat multisupport composé de fonds en euros et d’unités de compte dont la répartition dépend des objectifs d’investissement et donc de rendement.

L'épargnant qui choisit une assurance vie avec un contrat monosupport investit son argent sur des fonds en euros composés :

  • d’obligations à 80 % ;
  • de fonds immobiliers de bureaux ou d’entreprise ;
  • de fonds en actions pour une petite partie.

Ce type de placement est sans risque de perte en capital, car il est garanti par l’assureur après application des frais inhérents au contrat. C’est la raison pour laquelle l’épargnant ne peut pas attendre un rendement performant avec des fonds en euros. La sécurité du placement est au détriment de la performance. Depuis ces dernières années, le rendement des fonds en euros ne cesse de baisser. En 2021, il reste stable avec un taux moyen de 1,30 % selon les chiffres de l’ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution). Il était de 1,46 % en 2019 contre en moyenne 1,83 % en 2018. Le taux de rendement des fonds en euros est actuellement de 1,1 % en moyenne. Les distributeurs d’un contrat d’assurance vie annoncent à l’avance le rendement minimal et garanti. Ce n’est qu’en fin d’année qu’ils réajustent le rendement en appliquant ou pas un taux complémentaire. L’épargnant doit attendre pour connaître le rendement de capitalisation quand il investit en fonds en euros.

Quel rendement attendre d’une assurance vie performante avec un contrat multisupport ?

Avec un contrat multisupport, l’investissement se fait sur des supports en unités de compte positionnés sur les marchés financiers et provenant de divers fonds comme :

  • Des OPCVM ou Organisme de placement collectif en valeurs mobilières ;
  • Des FCP ou Fonds communs de placement ;
  • Des fonds immobiliers : SCPI (Société civile de placement immobilier), OPCI (Organisme de placement collectif immobilier).
  • Des fonds structurés, des ETF, etc.

Le rendement des unités de compte est plus aléatoire qu’un rendement en fonds en euros. La valeur des actifs fluctue à la baisse ou à la hausse en fonction de la conjoncture économique et surtout des marchés financiers (la Bourse). C’est la raison pour laquelle le rendement d’une assurance vie en unités de compte est bien plus performant qu’en fonds en euros. Par contre, le risque de perte en capital est réel. L’épargnant doit accepter le risque et donc que la valeur de ses placements peut baisser. Le rendement réel en unités de compte ne s’évalue qu'à la fin de la période d’investissement à l’issue des retraits ou des arbitrages. En 2019, le rendement moyen d’une assurance vie performante en unités de compte était de 14 %. En 2021, certains placements ont atteint une performance de 37 %, 43 %, et même 91 %. En 2022, l'épargnant peut espérer, selon les unités de compte choisies, un rendement moyen de 7 à 11 % avec une assurance vie performante.

Comment choisir une assurance vie en 2022 avec un rendement performant ?

Pour choisir une assurance vie performante, il est capital d’apprécier le rendement des fonds en euros et la performance des unités de compte. Le taux d’intérêt des supports en fonds euros est un paramètre à analyser. En comparant les offres, l’épargnant a un aperçu des rendements obtenus sur les années précédentes. En fonction de son profil et de son objectif d’investissement, il choisit des supports sécurisés et d’autres plus à risque. C’est notamment son acceptation du risque qui influence sa décision. Le ratio des placements est couramment 80/20 : 80 % de fonds en euros et 20 % en unités de compte. De plus en plus d'épargnants font bouger le curseur en optant pour des ratios de 60/40 voire 40/60 pour les plus avertis. La baisse des rendements des fonds en euros fait bouger les lignes sur les placements en assurance vie. Il faut cependant garder en tête que le rendement d’une assurance vie performante s’évalue sur la durée, car il s'agit d’un placement à moyen et à long terme. L’autre enseignement est que les rendements passés ne garantissent en rien les rendements futurs.

En conclusion, le rendement et la performance d’une assurance vie sont difficiles à anticiper surtout avec des investissements en unités de compte. Plusieurs paramètres sont à considérer pour espérer obtenir le meilleur :

  1. Le contexte économique.
  2. La répartition du capital entre les fonds en euros et les unités de compte.
  3. Le niveau de risque consenti par l’épargnant et évalué sur une échelle de 1 à 7 par les distributeurs.
  4. La stratégie et l'objectif d’investissement en gestion libre, profilée ou mandatée.
  5. La fiscalité appliquée sur les plus-values en fonction de l’ancienneté du contrat.

Les frais appliqués au contrat variables en fonction des distributeurs.

 
 

Comparateur Assurance Vie
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Quels sont les avantages d’une assurance vie ? Quels sont les avantages d’une assurance vie ? L’assurance vie est un produit d’épargne très apprécié des Français. Cet investissement comporte de nombreux avantages et peut être une excellente solution pour ceux qui souhaite financer...
  • Quelle est la durée d’une assurance vie ? Quelle est la durée d’une assurance vie ? Les Français sont les champions européens de l’Épargne. Avec près de 12 000 milliards d’encours brut, l’immobilier est en tête des placements pour 55 % de l’épargne.Comparateur...