Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Immobilier > Comment estimer le montant nécessaire pour son prêt immobilier ?

Comment estimer le montant nécessaire pour son prêt immobilier ?

Comment estimer le montant nécessaire pour son prêt immobilier ?

Vous désirez acheter un logement à l’aide d’un prêt immobilier. Seulement, pour estimer le montant nécessaire qu’il vous faut, il va falloir prendre plusieurs facteurs en considération afin de déterminer la somme maximale à laquelle vous pouvez prétendre.

Cette estimation est donc très importante avant de vous lancer dans des démarches la tête baissée. Voici quelques éléments à prendre en compte pour bien estimer le montant du capital que vous devrez emprunter.

L’importance de l’estimation

L’estimation du montant d’un prêt immobilier est très importante, voire capitale afin de connaître votre capacité d’emprunt et le capital qui pourra vous être prêté par une banque. Vous allez donc devoir la réaliser en amont, avant de rechercher un bien immobilier déjà existant ou une construction à venir. Il faut donc connaître le montant maximal du prêt immobilier que vous devez souscrire pour savoir avant d’emprunter, quel bien vous pouvez choisir. En effet, si vous visez un bien dont le montant est supérieur à votre capacité d’emprunt, le crédit immobilier vous sera refusé.

De quelle façon est-il possible d’estimer un crédit immobilier ?

L’estimation du montant d’un crédit immobilier repose sur :

  • La capacité d’emprunt
  • L’apport personnel
  • Les frais annexes
  • Les frais d’agence immobilière

Voici ces trois points détaillés.

La capacité d’endettement

La capacité d’endettement est basée sur les revenus mensuels réguliers moins les charges financières. Avec les charges existantes et la nouvelle échéance d’un prêt immobilier, la mensualité ne doit pas dépasser 35 %. Dans le même temps, le prêt immobilier n’est pas forcément fixe et les échéances peuvent être relativement faibles au début pendant que vous remboursez un crédit à la consommation, par exemple. Les échéances pourront ensuite augmenter une fois que cette charge aura disparue. Elle peut aussi être rachetée par le crédit immobilier et être lissée dans les nouvelles mensualités. En dehors du taux d’endettement, il existe aussi le reste à vivre qui doit être déterminé. Il est évident que plus vos revenus seront élevés et plus votre reste à vivre sera important.

L’apport personnel

L’apport personnel correspond à votre capacité d’épargne et au montant dont vous disposez pour l’acquisition de votre bien immobilier. Les banques demandent en général, un apport personnel allant de 10 % à 15 %, mais plus il est important et moins vous avez à emprunter. Ainsi, si le logement coûte 200 000 € et que vous disposez de 30 000 €, vous n’aurez plus qu’à emprunter 170 000 €. Vos mensualités seront moins lourdes et les frais de notaires seront payés par votre apport.

Les frais annexes

Lors d’une acquisition immobilière à l’aide d’un crédit, il existe aussi des frais annexes que vous allez devoir acquitter comme :

  • Les frais bancaires
  • Les frais de garantie
  • L’assurance emprunteur
  • Les frais de notaire
  • Les frais d’installation
  • Les frais de déménagement
  • Les frais relatifs à une rénovation

Les frais d’agence immobilière

Si vous passez par une agence immobilière pour trouver votre logement, vous allez devoir payer des frais supplémentaires allant de 3 % à 10 % du prix du bien immobilier. Ces frais sont, bien entendu, négociables dans une certaine mesure. S’ils sont à votre charge et non à celle du vendeur, vous devrez les financer et les inclure ans votre apport personnel.

Vous devez donc chiffrer tous ces frais et en tenir compte dans votre calcul avant de demander un prêt immobilier.

Les différentes aides venant en plus du prêt immobilier

Dans de nombreux cas, il existe un assortiment d’aides à intégrer dans l’estimation du coût de votre futur crédit immobilier. Ainsi, vous pouvez avoir droit à :

  • Le PTZ ou prêt à taux zéro
  • Le prêt patronal
  • Le prêt collectivité locale
  • Le prêt provenant d’un organisme public, etc.

Les divers taux d’intérêts

Pour finir, et afin d’estimer le montant de votre futur prêt immobilier, vous allez devoir prendre en compte les divers taux d’intérêts. N’oubliez pas que plus la durée de votre crédit sera courte et plus les intérêts seront bas. Vous devez aussi calculer ceux correspondant à l’assurance emprunteur et rajouter le tout pour connaître le TAEG. En réalisant ainsi ce calcul, vous trouverez un résultat le plus proche de ce qui pourra vous être prêté.

En suivant ces quelques conseils, vous pourrez calculer de façon fiable le montant de votre futur prêt immobilier et chercher un logement au prix correspondant à votre capital emprunté, de votre apport personnel et des frais annexes à rajouter. Si vous êtes vraiment intéressé ensuite pour acquérir un logement, car le montant peut vous convenir, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne gratuit. Remplissez le formulaire et attendez les réponses des organismes financiers que vous pourrez comparer et mettre en concurrence. Il vous sera ensuite très simple de choisir le devis le plus approprié à votre projet immobilier tout en conservant une autonomie financière suffisante pour vivre correctement.

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Quels sont les documents à fournir pour un prêt immobilier ? Quels sont les documents à fournir pour un prêt immobilier ? Après avoir visité plusieurs biens immobiliers, vous en êtes au stade où il va falloir faire une demande de prêt immobilier pour acquérir le logement que vous avez sélectionné.Comparateur...
  • Prêt immobilier sans assurance Prêt immobilier sans assurance En France, les ménages financent majoritairement l’acquisition de leur logement avec un crédit immobilier.Comparateur Crédit Immobilier ! Gratuit et sans engagement !Ils sont 82 % à en avoir...