Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Immobilier > Promesse d'embauche et prêt immobilier : est-ce suffisant pour décrocher un crédit ?

Promesse d'embauche et prêt immobilier : est-ce suffisant pour décrocher un crédit ?

Promesse d'embauche et prêt immobilier : est-ce suffisant pour décrocher un crédit ?

Vous avez l’intention d’acquérir votre future résidence principale à l’aide d’un prêt immobilier et venez de recevoir une promesse d’embauche en CDI.

Vous vous demandez si vous pouvez commencer à monter votre dossier de prêt immobilier et le présenter à un organisme financier. La question qui se pose effectivement, est de savoir si vous pouvez vous voir accorder un crédit immobilier sur présentation d’une simple promesse d’embauche. Voici les critères principaux retenus par les banques pour octroyer un crédit immobilier.

Accord d’une banque pour l’obtention d’un prêt immobilier

L’organisme financier représenté par une banque est en mesure légalement de vous prêter de l’argent sous forme de prêt afin d’acquérir un bien immobilier. Cette banque va octroyer ce prêt sur une durée assez longue contre des remboursements réguliers du capital assorti d’intérêts à taux fixe ou variable. La banque ne prend que peu de risques. Ainsi, lorsqu’elle délivre de l’argent à un particulier l’ayant sollicitée pour acheter un logement, la banque demande une assurance emprunteur. Elle va aussi contrôler les revenus du demandeur, ses charges qui ne doivent pas dépasser un certain montant proportionnel à ses ressources, son reste à vivre et son taux d’endettement. Bien entendu, l’organisme prêteur va aussi vérifier la stabilité de la situation professionnelle de l’emprunteur.

Est-il possible d’obtenir un prêt immobilier avec une simple promesse d’embauche ?

Si vous avez obtenu une promesse d’embauche débouchant sur un CDI, vous pouvez toujours la présenter à un organisme financier prêteur. Cette promesse d’embauche est un acte contractuel signé des deux parties. Même si votre banquier est sensible à ce document, il déclinera souvent votre demande de prêt et préfèrera attendre que vous lui présentiez un contrat de travail à durée indéterminée. En effet, la lettre d’embauche n’est pas suffisante pour lui afin de garantir une solvabilité fiable dans la durée.

Valeur de la promesse d’embauche face à un projet immobilier

L’employeur témoigne de son engagement face à son salarié lorsqu’il signe une promesse d’embauche. En général, cette promesse débouche sur un emploi en CDI. Pour qu’elle soit valable, les deux parties doivent être d’accord sur les modalités et la date effective du contrat en CDI doit y être mentionnée. Ces informations sont des garanties précieuses, car elles peuvent permettre au salarié de se projettera dans son projet d’achat immobilier à une date précise.

La lettre d’embauche présentée au banquier

Dans un premier temps, un banquier va refuser de financier un prêt immobilier sur simple présentation d’une lettre d’embauche. Par contre, il peut noter la date mentionnant le contrat en CDI et indiquer à son client à quelle date, le prêt immobilier sera possible. Le banquier et son client vont pouvoir préparer un dossier complet pendant le laps de temps qui s’écoulera entre la lettre d’embauche et le contrat en CDI. L’emprunteur doit aussi penser qu’il dispose de deux mois pour concrétiser son acquisition entre la promesse de vente et l’acte définitif.

Faire jouer la concurrence

Si vous êtes dans le cas d’avoir reçu une lettre d’embauche avec date d’un contrat en CDI, vous pouvez consulter votre banquier ou faire jouer la concurrence. En présentant ce document et ceux qui vous sont demandés pour monter votre dossier, à la concurrence, le jour venu, vous aurez en main plusieurs propositions et pourrez ainsi choisir la plus adaptée à votre budget, vos mensualités, le taux d’intérêt et l’assurance liée au prêt.

Débuter les recherches

Vous pouvez rechercher des organismes financiers par vos propres moyens, mais l’opération est assez longue. Même si vous avez le temps et plusieurs mois devant vous, vous pouvez encore avoir recours à un courtier spécialisé en prêts immobiliers. Il faut savoir qu’un courtier va se payer sur la globalité du prêt accordé, mais il connaît toutes les banques et peut avoir des taux d’intérêts bien plus bas que ceux que vous pourriez obtenir en direct. Le courtier immobilier négocie les intérêts avec les organismes financiers, car il peut leur présenter une masse de dossiers. Si vous passez par lui, à terme, vous gagnez même de l’argent sur la totalité de votre prêt.

Choisissez votre banquier ou un autre, un courtier ou un organisme financier, peu importe, vous avez le temps de visiter les biens immobiliers susceptibles de vous plaire. Avec ce temps, vous pourrez aussi négocier leur prix, et même avoir une belle opportunité se présentant à vous. Vous aurez aussi le temps de négocier un prêt immobilier dont le taux d’intérêt est revu à la baisse. Il en sera aussi de même pour négocier l’assurance allant avec le prêt. Finalement, la promesse d’embauche a du bon, car elle vous permet d’attendre quelques mois pour trouver le bien immobilier de vos rêves dans les meilleures conditions et surtout, elle vous évite de choisir en hâte un logement qui, finalement, ne vous conviendrait pas.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers