Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Rachat de Crédit > Pourquoi regrouper ses crédits si on n’a pas de problème de trésorerie ?

Pourquoi regrouper ses crédits si on n’a pas de problème de trésorerie ?

Pourquoi regrouper ses crédits si on n’a pas de problème de trésorerie ?

Le regroupement de crédits est souvent associé, à raison, à des profils surendettés avec un problème de trésorerie récurrent.

Les particuliers qui sollicitent cette opération financière cherchent avant tout à diminuer leur taux d'endettement pour retrouver de la capacité financière. D’autres objectifs peuvent néanmoins motiver la mise en place d’un regroupement de prêts comme simplifier la gestion de son budget. Pourquoi regrouper ses crédits si l’emprunteur n’a pas de problème de trésorerie ? Notre réponse sans plus attendre avec au préalable un rappel du principe de cette technique financière.

Quel est le principe d’un regroupement de crédits ?

Le regroupement de crédits est connu sous plusieurs appellations : un rachat de crédits, une restructuration des dettes ou un refinancement. Cette technique financière, de plus en plus plébiscitée, permet de réunir au sein d’un unique prêt tous ses crédits en cours éparpillés ou non chez plusieurs créanciers. La Banque de France signale d’ailleurs une augmentation des regroupements de crédits post crise sanitaire en 2020 et 2021. Le but est dans ce cas l’allègement de sa charge mensuelle.

Le fonctionnement d’un regroupement de crédits

En principe, un autre établissement prêteur que celui où sont détenus les crédits, procède au regroupement. Il propose à l’emprunteur une offre claire qui doit mentionner : la mensualité, la durée du crédit et le coût total. Après acceptation du contrat et respect du délai de rétraction, le prêteur ou le notaire solde les crédits et dettes en cours auprès des différents créanciers. L’emprunteur dispose alors plus que d’un seul crédit avec une seule mensualité réduite par rapport au cumul initial. Elle est prélevée chaque mois (intérêts + capital) comme pour un crédit classique amortissable.

Les crédits éligibles au regroupement de crédits

Tous les types de crédits sont éligibles à un regroupement de crédits, y compris les dettes. Ce sont :

  • le crédit à la consommation : prêt personnel, prêt affecté, crédit renouvelable.
  • Le crédit immobilier.
  • Les dettes fiscales.
  • Les loyers impayés.
  • Le découvert bancaire.

Les dettes de jeu et le crédit professionnel sont les seules exceptions. L’emprunteur peut donc réunir deux crédits à la consommation ou un crédit à la consommation avec un crédit immobilier. Les cas de figure sont multiples. Il faut savoir que si la part du crédit immobilier dépasse 60 % de la somme prêtée, la législation du crédit immobilier s’applique. Si elle est inférieure à 60 %, c’est la législation du crédit à la consommation qui s’applique. Cela signifie notamment un délai de rétractation de 10 jours avant signature de l’offre dans le premier cas et 14 jours à partir de la signature du contrat pour le 2e cas.

La différence avec une renégociation de crédit

Il ne faut pas confondre renégociation et regroupement de crédits. La renégociation concerne en principe le crédit immobilier. L’emprunteur cherche à profiter des taux d’intérêt toujours bas. Il va donc tenter de le renégocier avec la banque dans laquelle le crédit est détenu. La banque n’est pas obligée d'accepter, car ce n’est pas toujours rentable pour elle. Tout dépend de sa politique commerciale et du profil du client. C’est pourquoi les emprunteurs déboutés se tournent vers un rachat de crédit immobilier pour faire jouer la concurrence.

Pourquoi mettre en place un regroupement de crédits sans problème de trésorerie ?

Réduire ses mensualités pour faire face à un manque de trésorerie est souvent la première raison d’une demande de regroupement de crédits. L’emprunteur diminue un taux d'endettement trop élevé et peut ainsi améliorer son reste à vivre quotidien. La contrepartie est un allongement de la durée du nouveau crédit et de facto une hausse de son coût total. Regrouper ses crédits si on n’a pas de problème de trésorerie est également envisageable. Le regroupement de crédits ne représente pas que la solution ultime à une situation de surendettement. D’autres raisons peuvent inciter les emprunteurs à le demander. En voici quelques-unes !

1 - Financer un nouveau projet

Grâce à la baisse de la mensualité, regrouper ses crédits sans problème de trésorerie permet d’augmenter son pouvoir d’achat. Avec cette augmentation, l’emprunteur peut financer un nouveau projet sans impacter son reste à vivre. Ce nouvel investissement concerne des travaux, un véhicule et même un bien immobilier. Il peut aussi servir au rachat d’une soulte en cas de divorce. La soulte est la part versée au conjoint pour compenser sa perte de patrimoine quand l’autre souhaite garder le logement familial.

2 - Simplifier sa gestion budgétaire

Une raison de regrouper ses crédits si on n’a pas de problème de trésorerie est de simplifier sa gestion budgétaire. L’emprunteur a un seul interlocuteur. Ses crédits et ses dettes sont regroupés au même endroit. Il dispose d’une seule mensualité ce qui implique une seule ligne de crédit sur son relevé de compte. Il optimise la visibilité de ses charges mensuelles.

3 - Faire face à un aléa de la vie

Regrouper ses crédits si on n’a pas encore de problème de trésorerie sert également à anticiper une perte de revenus. C’est souvent le cas après un aléa de la vie comme le décès d’un conjoint, un licenciement, une maladie ou un divorce. En restructurant ses dettes, l’emprunteur profite d’une baisse de la mensualité le temps de retrouver une situation financière plus confortable.

4 - Se désendetter plus rapidement

En regroupant ses crédits sans problème de trésorerie, l'objectif est pour certains emprunteurs de se désendetter plus vite. C’est particulièrement le cas lorsqu’un crédit immobilier fait partie du rachat. L’emprunteur négocie un nouveau taux d’intérêt plus favorable. Cela lui permet de réduire la durée de remboursement de son crédit tout en conservant la même mensualité. Il se désendette donc plus rapidement. L’emprunteur en profite aussi pour renégocier son assurance de prêt. Les économies peuvent aller jusqu’à 30 % par rapport à l’offre initiale.

Combien coûte un regroupement de crédits ?

Regrouper ses crédits si on n’a pas de problème de trésorerie doit être rentable. Cette opération comporte des frais variables en fonction de la nature des prêts à regrouper. Quand le rachat comprend un crédit immobilier, les frais sont bien plus élevés. Ils varient de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers.

Les frais d’un regroupement de crédits immobilier et à la consommation

Les frais avec un rachat de crédits immobilier sont notamment :

  • Les indemnités de remboursement anticipé ou IRA : 3 % du capital restant dû.
  • Les frais de garantie de 3 à 8 % du capital emprunté : garantie hypothécaire ou privilège prêteur de deniers ou caution mutuelle.
  • Les frais de mainlevée de la précédente hypothèque, soit environ 1,5 % du capital emprunté.
  • Les frais de dossier et/ou de courtage.

Avec un regroupement de crédits composés uniquement de prêts à la consommation, l’emprunteur doit s’acquitter des frais de dossier et quelquefois de l’IRA. Tout dépend de la somme restant due et de la durée de remboursement avant rachat. Au maximum, l’IRA correspond à 1 % du capital. Les frais de dossier sont, quant à eux, facilement négociables.

Les critères à respecter pour maximiser la rentabilité d’un regroupement de crédits

Là encore quand un crédit immobilier fait partie du regroupement de crédits, l’emprunteur a tout intérêt à respecter trois points pour augmenter la rentabilité de l’opération :

  1. Procéder au rachat quand les crédits sont dans leur premier tiers de remboursement, autrement dit quand les intérêts payés sont supérieurs au capital.
  2. Négocier un nouveau taux d’intérêt inférieur au minimum de 0,8 % par rapport au précédent.
  3. Avoir un capital restant dû supérieur à 70 000 €.

Conditions à remplir pour obtenir un regroupement de crédits ?

Pour être éligible à un regroupement de crédits sans problème de trésorerie, les organismes financiers exigent des conditions relativement strictes. Somme toute, c’est assez similaire à une offre de crédit classique. L’emprunteur doit être solvable et justifier d’une capacité financière suffisante. Il doit également :

  • Avoir une situation professionnelle stable avec un emploi en CDI ou dans la fonction publique de préférence.
  • Bénéficier de revenus réguliers.
  • Obtenir un taux d'endettement inférieur à 35 % après le rachat des crédits.
  • Ne pas être fiché à la Banque de France au FICP et FCC.
  • Souscrire une garantie et une assurance avec un rachat de crédit immobilier.

Outre les conditions liées au profil de l’emprunteur, d’autres critères sont à respecter comme, cela va de soi, avoir au minimum deux crédits à regrouper.

Pour obtenir une offre afin de regrouper ses crédits sans problème de trésorerie, l’emprunteur doit mettre en concurrence les établissements prêteurs. Banques traditionnelles, banques en ligne ou organismes de crédit, les acteurs du rachat de crédit sont aujourd’hui nombreux. Via un comparateur en ligne gratuit et sans engagement, l’emprunteur obtient en moins de 5 min un premier accord de principe avec des propositions commerciales adéquates.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Reprise de crédit : est-ce que ça existe ? Reprise de crédit : est-ce que ça existe ? Reprise de crédit n’est pas le terme approprié pour désigner le réaménagement d’un ou plusieurs prêts en cours. Il crée d’ailleurs la confusion dans l’esprit des consommateurs,...
  • Rachat de crédit avec un CDD : est-ce possible ? Rachat de crédit avec un CDD : est-ce possible ? Les emplois en CDD ou en intérim sont de plus en plus courants en France. Ce type de contrat estimé précaire par les établissements bancaires peut être un handicap lors de la demande d’un...
  • Peut-on faire un rachat de crédit pour emprunter plus ? Peut-on faire un rachat de crédit pour emprunter plus ? Pour acquérir un nouveau véhicule ou financer des travaux, les emprunteurs ont besoin d’obtenir un nouveau financement. Les fonds propres sont rarement suffisants.Simulation Rachat de Crédit !...
  • Rachat de crédit sans garantie hypothécaire Rachat de crédit sans garantie hypothécaire La mise en place d’une hypothèque lors d’un rachat de crédit n’est pas automatique. Bien souvent, certains établissements financiers accordent ce type d’opération bancaire sans garantie...