Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Rachat de Crédit > Avis favorable pour un rachat de crédit : qu'est-ce que ça veut dire ?

Avis favorable pour un rachat de crédit : qu'est-ce que ça veut dire ?

Avis favorable pour un rachat de crédit : qu'est-ce que ça veut dire ?

Plusieurs étapes sont nécessaires avant le déblocage des fonds lors d’une opération de rachat de crédit. Comme avec une demande de crédit classique, l’emprunteur doit se plier à certaines règles.

Il doit remplir des conditions d’éligibilité liées à sa situation professionnelle et personnelle. Sa solvabilité est scrutée à la loupe. La première étape consiste à simuler la faisabilité du projet. À l’issue, l’emprunteur obtient ou non un avis favorable. Quelle est la signification d’un avis favorable pour un rachat de crédit ? La réponse sans plus attendre avec au préalable un rappel du fonctionnement d’un rachat de crédit.

Le rachat de crédit, quel principe ?

Un rachat de crédit consiste à faire racheter, par un autre établissement bancaire que celui où sont détenues les dettes, ses crédits en cours. L’organisme prêteur les regroupe au sein d’un unique crédit avec une seule mensualité à rembourser. De nouvelles conditions sont négociées contractuellement : le taux, la durée, le montant de la mensualité et in fine le coût total du crédit.

Le rachat de crédit nommé également regroupement ou restructuration des dettes a pour but de diminuer le taux d’endettement de l’emprunteur en abaissant la mensualité de ses crédits. L’emprunteur retrouve du pouvoir d’achat pour financer un nouveau projet, pour épargner ou pour simplement mieux finir ses fins de mois. La contrepartie est une augmentation de la durée de remboursement du crédit. Le coût total est en principe supérieur au cumul des précédents sauf si la baisse du taux compense suffisamment.

Que signifie un avis favorable lors d’une demande de rachat de crédit ?

Un emprunteur peut solliciter un rachat de crédit pour tout type de crédit. Là où la renégociation ne le permet pas comme avec un crédit auto par exemple, le regroupement de crédit est possible avec un ou plusieurs types de crédits comme :

  • Le crédit à la consommation : crédit affecté, crédit personnel, crédit renouvelable.
  • Le crédit immobilier.
  • Les dettes sauf dettes de jeu : dettes fiscales, découvert bancaire, etc.

L’emprunteur doit avant tout simuler la faisabilité de son projet de rachat de crédit pour vérifier s’il est éligible à l’opération. C’est la première étape. Il peut la mener via un simulateur en ligne. Après avoir rempli un formulaire, il obtient un avis favorable ou défavorable en fonction des renseignements fournis. Cet avis favorable confirme uniquement l’éligibilité de l’emprunteur, mais en aucun cas il n’a de valeur juridique. Il n’engage aucune des parties à savoir le demandeur et l’organisme de crédit. Il marque la première étape qui autorise l’emprunteur à poursuivre les démarches vers la mise en place et l’envoi du dossier. L’avis favorable pour un rachat de crédit est un simple accord de principe qui entérine l’envoi de l’offre proprement dite.

Comment obtenir un avis favorable pour un rachat de crédit ?

Le formulaire d’une simulation en ligne d’un rachat de crédit comporte plusieurs renseignements. L’organisme prêteur se base sur ces éléments pour établir un scoring. Il s’agit d’une évaluation des risques clients quant à leur capacité à rembourser. Le barème est défini grâce à un ensemble d’outils financiers. Le nombre de points obtenus, soit un score élevé ou faible, détermine la faisabilité et in fine l’avis favorable pour un rachat de crédit. Les critères analysés lors de cette première étape sont :

  • Le type de prêts.
  • Le nombre de prêts.
  • Le capital restant dû.
  • La durée restante de remboursement.
  • Les revenus du ménage.
  • Le statut de l’emprunteur.

Pour obtenir un avis favorable, il est d’emblée préférable de mentionner des revenus suffisants qui attestent une bonne capacité financière. Un taux d’endettement trop élevé dès le départ affaiblit le scoring. Les organismes prêteurs vont en général au-delà des 35 % recommandés par le HCSF avant rachat, mais si le taux est supérieur à 35 % après rachat l’obtention est plus difficile. Un taux d’endettement au-delà de 40 % correspond à une situation de surendettement et le rachat de crédit est en principe refusé.

Quelle étape suivante après l’obtention d’un avis favorable pour un rachat de crédit ?

En même temps que l’avis favorable, l’emprunteur obtient une liste des pièces justificatives à fournir avec son dossier de rachat de crédit. Ce sont ces pièces qui permettent de valider la décision définitive de l’organisme de crédit d’accorder ou non un regroupement des prêts. Elles sont entre autres :

  • Les justificatifs d’identité et de domicile.
  • Les trois derniers bulletins de salaire ou bilans pour un indépendant.
  • Le dernier avis d’imposition.
  • Les derniers relevés de compte bancaire.
  • Le RIB.

L’établissement prêteur évalue la capacité financière de l’emprunteur en fonction de ses revenus et de ses charges fixes. Avec ces éléments, il détermine le taux d’endettement avant et après rachat de crédit. Le but est que l’emprunteur honore le remboursement de son crédit tout en ayant un reste à vivre suffisant. Si le taux d’endettement est égal ou inférieur à 35 %, l’emprunteur obtient un accord définitif. Le délai d’analyse du dossier varie de 48 h à 15 jours. Il en va de même pour le déblocage des fonds dont le délai varie d’un à deux mois. Des délais de rétractation sont obligatoires.

Pour conclure, un avis favorable pour un rachat de crédit est un accord de principe. Il n’a aucune valeur juridique. Il permet simplement de poursuivre la procédure. Plusieurs étapes sont nécessaires lors d’une demande de rachat de crédit :

  1. Simulation du projet de rachat de crédit.
  2. Obtention d’un avis favorable et de la proposition commerciale.
  3. Constitution du dossier.
  4. Envoie du dossier avec les pièces justificatives.
  5. Étude du dossier par l’organisme prêteur.
  6. Accord définitif avec émission du contrat.
  7. Renvoi du contrat avec respect du délai de rétractation.
  8. Déblocage des fonds pour solder les crédits rachetés.

Entre-temps, l’emprunteur souscrit une assurance pour garantir le rachat de crédit et le cas échéant une garantie hypothécaire si un prêt immobilier fait partie du regroupement.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment regrouper 2 crédits immobiliers ? Comment regrouper 2 crédits immobiliers ? Il est possible de regrouper deux crédits immobiliers en un seul en sollicitant ce type d’opération financière auprès d’un établissement autre que la (ou les) banque(s) initiale(s). Cela...
  • Rachat de crédit pour SCI : conseils et simulation Rachat de crédit pour SCI : conseils et simulation Comme un propriétaire physique, la SCI, personne morale, bénéficie de périodes fastes, pendant lesquelles elle peut investir en vue d'achat, d'agrandissement ou d'embellissement.Simulation Rachat...