Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Rachat de Crédit > Rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois : faites une simulation !

Rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois : faites une simulation !

Rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois : faites une simulation !

Souscrire un crédit pour financer un bien de consommation courante, une prestation ou un bien immobilier est aujourd’hui monnaie courante pour les particuliers.

Peu de consommateurs disposent d’une épargne suffisante pour acquérir des biens au comptant. Le crédit immobilier et le crédit à la consommation sont les prêts bancaires les plus fréquents. Ces derniers peuvent faire l'objet d’un rachat de crédit quand le taux d’intérêt est supérieur au marché ou quand la mensualité trop élevée grève le budget du ménage. Intéressons-nous dans cet article au rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois. Principe, objectif, condition, coût ou encore simulation d’un projet, à suivre nos explications.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois ?

Le rachat de crédit est une technique financière qui consiste à faire racheter son crédit en cours par un autre établissement financier que celui qui le détient. Ce dernier propose un crédit de substitution dont les modalités comme le taux, la mensualité et la durée sont établies contractuellement. Avec le capital obtenu, le prêteur rembourse le créancier. L’emprunteur bénéficie alors d’un nouveau prêt avec le plus souvent une mensualité allégée par rapport à la précédente. Cette diminution est possible grâce à l’allongement de la durée de remboursement qui entraîne de facto une hausse du coût du crédit. Un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois concerne un crédit immobilier. La durée d’un rachat de crédit à la consommation n’excède pas en principe 12 ans pour un locataire et 15 ans pour un propriétaire. Ce dernier est en mesure de garantir le rachat avec une hypothèque sur un bien immobilier qu’il possède. À noter qu’un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois est différent d’une renégociation de crédit. La renégociation est pratiquée par la banque qui a délivré le crédit. La banque n’est pas obligée d’accepter la renégociation, car l’opération n’est pas toujours rentable. C’est pourquoi les emprunteurs désireux de renégocier par exemple le taux ou la mensualité de leur crédit immobilier en cours, n’ont d’autres choix que de recourir à un rachat de crédit.

Qui du regroupement de crédits sur 20 ans ou 240 mois ?

Quand le rachat de crédit concerne a minima deux crédits et/ou dettes en cours, on parle de regroupement de crédits ou de restructuration de dettes. Tous les crédits et dettes sont éligibles, hormis les dettes de jeu et le crédit professionnel. Le principe est le même. L’emprunteur réunit au sein d’un unique crédit de substitution tout ou partie de ses crédits en cours. Il rembourse in fine plus qu’une seule mensualité allégée par rapport au cumul des précédentes. L’inconvénient est là aussi la hausse du coût global du crédit puisque la durée de remboursement s’allonge. La technique financière est mise en place par un autre prêteur que celui qui détient les crédits et/ou dettes à racheter. Le regroupement de crédits peut être de deux types :

  • Le regroupement de crédits à la consommation.
  • Le regroupement de crédits hypothécaire destiné aux propriétaires qui peuvent mettre un bien immobilier en garantie pour couvrir l’emprunt.

À noter que si la part du prêt immobilier concerné par l’opération est supérieure à 60 % du montant total à racheter, le regroupement de crédits devient obligatoirement un regroupement de crédits immobilier avec la législation qui s’y rapporte. Le taux est plus avantageux et la durée de remboursement est plus longue. L’emprunteur bénéficie aussi d’un délai de réflexion obligatoire de 10 jours calendaires avant la signature de l’offre. Pour rappel, le délai de rétractation d’un crédit à la consommation est de 14 jours calendaires après la signature de l’offre.

Pourquoi faire un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois ?

Un rachat de crédit est sollicité selon les emprunteurs :

  1. Soit pour alléger la charge d’emprunt en échelonnant la dette sur une période de remboursement plus longue.
  2. Soit pour se désendetter plus vite en réduisant la durée de remboursement tout en gardant, voire en augmentant le montant de la mensualité.

Avec un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois, c’est le premier objectif qui est recherché associé à une renégociation du taux d’intérêt. Plus la durée d’un crédit et donc d’un rachat de crédit est longue, plus l'emprunteur peut diminuer le poids de la mensualité par rapport à ses revenus. Il augmente ainsi sa capacité financière et réduit de facto son taux d'endettement. Ceci lui permet d’améliorer son reste à vivre pour rééquilibrer son budget ou financer un nouveau projet. Avec un regroupement de crédits sur 20 ans ou 240 mois, l’emprunteur profite en plus d’une gestion bancaire simplifiée avec un seul interlocuteur, un seul crédit et un seul prélèvement. L’emprunteur, sous réserve d'acceptation du prêteur, peut aussi négocier une somme de trésorerie supplémentaire avec un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois. Son montant est plafonné à 15 000 € avec la plupart des contrats.

Quelles sont les conditions pour obtenir un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois ?

Les conditions pour obtenir un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois sont aussi strictes que celles d’un crédit immobilier classique. Le prêteur souhaite prendre le minimum de risques quant à une défaillance de remboursement de l’emprunteur. Or, plus il consent à prêter à long terme, plus il en prend. C’est pourquoi une bonne solvabilité de l’emprunteur est exigée. L’emprunteur doit justifier d’une situation professionnelle stable avec des revenus réguliers. Un emploi en CDI ou dans la fonction publique est un atout. Le taux d’endettement après rachat doit être inférieur au seuil des 35 % autorisé par le HCSF. Le prêteur va également exiger, avec un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois, une gestion bancaire sans défaut de paiement majeur ou fichage à la Banque de France (FICP et FCC). Enfin, des garanties vont être demandées pour couvrir 100 % de l’emprunt. Il s’agit le plus souvent d’une garantie hypothécaire ou d’une caution mutuelle et d’une assurance de prêt avec a minima la garantie décès et la garantie perte d’autonomie. Pour souscrire un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois, le prêteur évalue le profil de l’emprunteur à l’aide de justificatifs obligatoires fournis avec le dossier. Les fiches de salaire, les relevés bancaires ou encore le tableau d’amortissement du crédit à racheter sont requis.

Combien coûte un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois ?

Un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois comporte des intérêts (la rémunération du prêteur) qui fluctuent à la hausse ou à la baisse selon le taux négocié. Il va de soi que plus la durée du crédit est longue, ce qui est le cas d’un amortissement sur 20 ans, plus le taux est élevé. En moyenne, les taux d’un rachat de crédit immobilier se situent entre 1,60 et 2,30 % selon le profil de l’emprunteur. Pour que le rachat de crédit reste rentable, l’emprunteur a tout intérêt à négocier un taux inférieur de 0,8 % par rapport au taux initial. Les gains seront d’autant plus importants si le crédit à racheter se situe dans le premier tiers de la période de remboursement. C’est à ce moment-là que les intérêts versés sont supérieurs au capital remboursé. D’autres frais viennent s’ajouter à celui du taux débiteur. Il est important de les prendre en compte pour maximiser la rentabilité de l’opération. Ces frais sont :

  • Les pénalités de remboursement anticipé qui, pour un crédit immobilier, correspondent à 3 % du capital restant dû.
  • Les frais de mainlevée de la précédente garantie hypothécaire et les frais de la nouvelle garantie hypothécaire qui varient de 1 à 4 % du montant emprunté.
  • Les frais de dossier et/ou de courtage qui s’élèvent en moyenne à 1 % du capital emprunté.

Une simulation de rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois, comment faire ?

Faire une simulation est un prérequis essentiel pour vérifier la faisabilité et la rentabilité d’un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois. La simulation est gratuite quel que soit le moyen de la réaliser. Des outils en ligne gratuits, appelés aussi calculettes, permettent à l’emprunteur d’évaluer sa capacité d’emprunt et sa capacité de remboursement. Une simulation en ligne donne également un aperçu des modalités du rachat de crédit, à savoir :

  • le taux débiteur ;
  • le TAEG ou taux annuel effectif global ;
  • le TAEA ou taux annuel effectif assurance ;
  • le montant de la mensualité ;
  • la durée de remboursement ;
  • le taux d’endettement avant et après rachat ;
  • le coût total du crédit.

À l’issue de la simulation, l’emprunteur obtient un premier accord de principe sans engagement et sans valeur juridique. Pour obtenir des propositions commerciales, l’emprunteur met en concurrence les organismes de crédit ou les banques via un comparateur en ligne. Disponible sur diverses plateformes de courtage en ligne, l’outil est lui aussi gratuit. Très rapidement, il analyse pléthores d'offres pour délivrer à l’emprunteur celles qui correspondent à sa demande. Il est judicieux de comparer au minimum trois devis pour obtenir un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois intéressant tant sur le plan du taux que des modalités de remboursement.

Enfin, pour diminuer le coût d’un rachat de crédit sur 20 ans ou 240 mois, il est judicieux de mettre également en concurrence les offres d’assurances de prêt. Les emprunteurs, même s’ils ne sont que 20 % à le faire, peuvent choisir librement leur contrat depuis la loi Lagarde de 2010. Un contrat de groupe où les risques sont mutualisés est souvent moins avantageux qu’un contrat individuel avec des garanties personnalisées. Les emprunteurs réalisent parfois jusqu’à 30 % d'économies selon leur profil. La seule condition est de souscrire aux mêmes garanties que celles exigées avec le rachat de crédit. Bon à savoir ! Depuis juin 2022 et la loi Lemoine, un contrat d'assurance de prêt est résiliable à n’importe quel moment, sans frais et sans motif. La résiliation infra-annuelle est également un excellent moyen de négocier régulièrement un meilleur taux d’assurance.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers