Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Financement Entreprise > Crédit Professionnel > Crédit-bail ou leasing : fonctionnement et intérêt pour l'entreprise

Crédit-bail ou leasing : fonctionnement et intérêt pour l'entreprise

Crédit-bail ou leasing : fonctionnement et intérêt pour l'entreprise

Vous êtes dirigeant d’entreprise et souhaitez financer une immobilisation pouvant s’intégrer dans les biens durables de votre entreprise dépassant un exercice comptable et non destiné à la revente.

Le crédit-bail ou leasing est votre solution, car il vous permet de financer un ou des investissements aidant à développer le potentiel productif de votre société. Ainsi, le crédit-bail ou leasing va acheter pour votre entreprise certains biens et va les mettre à sa disposition pendant une certaine période. Juridiquement, vous ne serez pas propriétaire de ce ou ces biens qui sont loués. Voici le fonctionnement du crédit-bail ou leasing et son intérêt pour votre entreprise.

Définition du crédit-bail ou leasing

Le leasing ou crédit-bail n’est pas un prêt classique, car à l’échéance du contrat, il peut souvent être associé à une promesse de vente. Vous disposez alors d’un certain montant pour acquérir le bien et en tant que professionnel, le leasing est une solution que vous pouvez proposer à un client comme un financement locatif comme un véhicule par exemple si vous vendez des voitures. Le crédit-bail sert encore à financer des investissements avec option d’achat. Sachez que dans ce cas, tous les biens loués sont considérés comme des immobilisations. Si vous achetez ce bien faisant l’objet du crédit-bail, vous continuez à vous en servir pour votre entreprise et il sert alors à usage professionnel.

Crédit-bail immobilier

Lorsque le bien immobilier porte sur un bien nécessaire à votre activité professionnelle, c’est l’organisme de crédit que vous choisissez qui achète ce bien et vous le loue ensuite pour une période allant de 8 ans à 15 ans en moyenne. Dans ce cas, le crédit-bail est peut être :

  • Une collectivité locale
  • Une banque
  • Un organisme financier agréé par l’Association des sociétés financières
  • Une SICOMI ou société immobilière pour le commerce et l’industrie

Bon à savoir : dans le contrat de ce crédit-bail, il peut être prévu une promesse unilatérale de vente. Vous pouvez ainsi devenir propriétaire du bien en partie ou dans sa totalité ultérieurement. Cette forme de vente vous permet d’acquérir :

  • Des équipements médicaux
  • Des outils importants de bureaux
  • Du matériel conséquent d’imprimerie
  • Des véhicules
  • Des équipements industriels
  • Du matériel de travaux publics
  • Du matériel agricole

Pour qui le crédit-bail ou leasing est-il intéressant ?

Le crédit-bail ou leasing est intéressant pour les professionnels exerçant en libéral comme les :

  • Notaires
  • Médecins
  • Vétérinaires
  • Dentistes, etc.

Le crédit-bail est encore très intéressant pour les :

  • Exploitants agricoles
  • Les SCI ou sociétés civiles immobilières
  • Les commerçants
  • Certaines associations loi 1901
  • Certaines collectivités locales

Les avantages principaux du crédit-bail ou leasing pour l’entreprise

L’avantage principal du crédit-bail ou du leasing pour une entreprise est de devenir propriétaire à terme du bien faisant l’objet de ce financement. Pour un bien immobilier, il faut souscrire une location financière. Pour les autres biens, les autres crédits sont préférables, car moins chers. Les autres avantages sont :

  • La déduction d’impôt, car les loyers du crédit-bail sont déductibles de l’impôt sur les bénéfices
  • L’apport personnel, car il est possible d’investir sans lui

Quel est le type d’immobilisation pour un crédit-bail contracté pour une entreprise ?

N’importe quelle entreprise peut souscrire un crédit-bail quelle que soit sa structure, son chiffre d’affaires, sa taille, etc. Le crédit-bail ou leasing permet à l’entreprise de financer ses propres biens classés en trois grandes catégories :

  • Les immobilisations incorporelles comme un fond de commerce, des logiciels, un brevet, une licence, etc.
  • Les immobilisations corporelles comme les constructions, les terrains, le matériel de transport, les équipements de bureau et le matériel industriel, etc.
  • Les immobilisations financières qui sont des titres détenus par l’entreprise sur du long terme comme les titres de participation et les droits de créance à plus de douze mois

Les inconvénients du crédit-bail ou leasing pour entreprise

Tout d’abord, le crédit-bail ou leasing est toujours plus cher que le crédit classique. S’il y a location, l’entreprise de crédit-bail, retient sa rémunération sur la marge de ce loyer. De plus, il n’est pas forcément possible d’obtenir un crédit-bail pour acquérir un bien ou un matériel si la société prêteuse pense qu’il sera difficile de revendre le bien au terme du contrat.

Avant de conclure un contrat de crédit-bail ou leasing, en tant que dirigeant d’entreprise, vous devez réaliser des simulations si ce mode de financement est le plus avantageux pour acquérir un bien.

 
 

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers