Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Financement Entreprise > Crédit Professionnel > Crédit renouvelable : fonctionnement et intérêt pour l’entreprise

Crédit renouvelable : fonctionnement et intérêt pour l’entreprise

Crédit renouvelable : fonctionnement et intérêt pour l’entreprise

Le crédit revolving se nomme également le crédit renouvelable. IL existe pour les particuliers ainsi que pour les entreprises.

L’organisme financier prêteur met à la disposition de l’entreprise un capital utilisable n’importe quand, lorsque le dirigeant en a besoin. C’est une réserve d’argent se reconstituant au fur et à mesure que les échéances mensuelles sont remboursées. Ce mode de financement est assez complexe. Voici donc ce que vous devez savoir sur le crédit revolving pour entreprise.

Définition du crédit renouvelable

Le crédit revolving ou prêt renouvelable n’est pas un crédit affecté. Il est permanent et reconstituable. Pour une entreprise, il s’agit d’un crédit de trésorerie que le dirigeant utilise lorsqu’il en a besoin sans pour autant avoir besoin de justifier les sommes dépensées à son banquier s’il est le prêteur ou à l’organisme ayant financé ce prêt. De nombreuses banques et organismes financiers le proposent pour le règlement d’achat. Le crédit revolving est associé à une carte de crédit afin de faciliter des paiements. Ce crédit revolving ou crédit renouvelable est une réserve d’argent que vous pouvez utiliser à tout moment en partie ou en totalité et que vous pouvez rembourser par échéances, partiellement ou en totalité. Au fur et à mesure que vous remboursez les mensualités, il est possible d’emprunter à nouveau dans la limite du capital disponible.

Durée du crédit revolving pour entreprise

La durée du crédit revolving pour entreprise est d’une année renouvelable par tacite reconduction. Par contre, au bout de trois ans, l’établissement financier prêteur a l’obligation de vérifier la solvabilité de l’entreprise emprunteuse. Dans le même temps, l’entreprise peut mettre un terme à ce crédit n’importe quand dès l’instant où elle a remboursé le capital et les intérêts qui sont dus. Chaque année, le taux du crédit est révisé, car il est variable. L’entreprise ayant souscrit un crédit revolving a donc le choix d’accepter ou de refuser ce taux révisé et mettre ainsi fin à son contrat.

Le crédit revolving pour entreprise : dans quelles conditions ?

Le crédit renouvelable ou revolving pour entreprise s’adresse essentiellement aux dirigeant s d’entreprises ayant besoin d’une trésorerie immédiate ou désirant créer une entreprise, car l’obtention d’un prêt classique est difficile à obtenir dans certains cas. L’argent du crédit revolving est totalement disponible et vous pouvez l’utiliser en une ou plusieurs fois selon les besoins de votre entreprise. Pour avoir l’argent sur le compte de l’entreprise, il suffit de demander un chèque à l’organisme financier prêteur ou un virement. Vous pouvez encore utiliser la carte de crédit affectée.

Ce que dit la loi du crédit revolving pour entreprise

Le crédit revolving pour entreprise se nomme désormais crédit renouvelable. Grâce à la législation en vigueur, il vous est désormais possible de transformer un crédit renouvelable en crédit amortissable. Le temps de remboursement est aussi légiféré et ne peut pas dépasser 36 mois pour un capital inférieur ou égal à 3 000 € et à 60 mois, si le capital et supérieur à 3 000 €.

Avantage pour une entreprise de souscrire un crédit renouvelable

Le crédit renouvelable pour l’entreprise est sa souplesse ainsi que sa flexibilité. Le dirigeant d’entreprise peut choisir entièrement à quoi il destine les sommes et s’en sert très souvent comme réserve de trésorerie. Il peut également choisir le montant des échéances à rembourser. Le crédit revolving utilisé de façon optimale doit être remboursé très rapidement afin de reconstituer la réserve de trésorerie et de limiter ainsi les frais et les intérêts. Il faut le considérer comme un financement à court terme. Par exemple, vous achetez un nouvel ordinateur pour votre bureau et le payez 400 € avec votre crédit revolving. Vous allez régler 70 € par mois de mensualités sur six mois. L’assurance est facultative et le taux d’emprunt peut être de 20 %. Dans ce cas, vous paierez 21 € d’intérêts. Ce même crédit revolving peut aussi vous permettre de régler des achats de 3 à 10 fois sans frais. Si vous payez les mensualités à la bonne date, vous ferez une excellente affaire, car dans ce cas, vous bénéficiez d’un crédit à taux gratuit. Si vos rentrées d’argent sont irrégulières, ce crédit renouvelable n’est pas conseillé. Par contre, si vos clients vous paient tous les mois à échéance, alors, il vaut mieux avoir cette réserve d’argent plutôt qu’un découvert bancaire qui est plus onéreux.

Contrat de crédit revolving ou renouvelable

Lorsque vous signez un contrat de crédit renouvelable, vous avez droit à un délai de rétractation de 14 jours calendaires vous permettant de vous rétracter sans avoir à apporter aucun justificatif. Si vous ne vous manifestez pas, le contrat est alors conclu après ces 14 jours. Vous devez pouvoir lire sur le contrat que la durée du crédit renouvelable est limitée à un an renouvelable et que le montant de l’échéance mensuelle ne peut être inférieur à 15 €. Par ailleurs, le montant de la mensualité que vous réglez doit couvrir une part minimale du capital en dehors des intérêts. Les conditions de reconduction vous sont transmises trois mois avant la date échéance et vous avez alors jusqu’à 20 jours pour vous y opposer si vous le souhaitez et renvoyant le bordereau que l’organisme prêteur vous a joint au courrier.

Le crédit revolving ou renouvelable pour entreprise est très facile à obtenir et peut dépanner, mais il peut aussi être dangereux si vous ne faites pas preuve d’un minimum de vigilance, car on le retrouve dans de nombreux dossiers de surendettement.

 
 

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers