Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Financement Entreprise > Crédit Professionnel > Crédit professionnel en urgence : comment gérer ?

Crédit professionnel en urgence : comment gérer ?

Crédit professionnel en urgence : comment gérer ?

Vous êtes dirigeant d’entreprise et vous avez besoin de faire un crédit professionnel en urgence pour financer rapidement un investissement ou renflouer votre trésorerie, par exemple. Sachez qu’il existe des solutions pour contracter un prêt professionnel rapidement. Cette démarche reste quand la même pour tous les organismes financiers qui vont vous demander de suivre les étapes obligatoires.

Le délai d’un crédit professionnel

Tous les entrepreneurs savent que pour contracter un prêt professionnel, la démarche est longue et nécessite plusieurs semaines, voire mois afin de recevoir une réponse après de nombreuses vérifications. Vous l’aurez compris, avoir un crédit professionnel en urgence relève du miracle en passant par la voie classique. Voici les étapes à franchir.

Les étapes de l’obtention d’un prêt professionnel

Quel que soit l’organisme financier auprès duquel vous allez déposer un dossier pour demander un crédit professionnel, vous allez le demander pour :

  • La création de la société
  • Le financement de votre trésorerie
  • L’investissement primordial pour développer votre activité

Dans tous les cas, il va falloir que vous montiez un dossier de prêt composé des éléments classiques demandés par le banquier qui va les éplucher afin de savoir s’il sera remboursé. Vous devez sélectionner ces pièces avec le plus grand soin et dans l’ordre demandé. Dans le même temps, elles doivent être la preuve que vous avez une bonne capacité de remboursement et intègrent souvent un business plan. Une fois que l’organisme financier les a vérifiées les unes après les autres, vous allez devoir lui expliquer vos chances d’améliorer votre réussite grâce à cet emprunt professionnel. Vous devrez également convaincre que ce crédit sera remboursé jusqu’au dernier centime et qu’il ne comporte qu’un minimum de risques pour la banque. Entre la constitution de votre dossier et son aboutissement, il se sera passé trop de temps. Voici comment en gagner.

Contracter un crédit professionnel en peu de temps

Préparez votre dossier et vos différents entretiens à l’avance pour avoir une chance de gagner du temps lorsque vous avez besoin d’un crédit professionnel en urgence. Montrez au banquier que vous êtes en situation d’urgence en le mettant au pied du mur. Prenez l’exemple d’un décalage de trésorerie ou un découvert et surtout, faites-lui remarquer que vous n’avez jamais été dans ce cas, car vous avez toujours honoré vos dettes, charges, salaires, impôts, fournisseurs, etc.

Affichez la transparence

Rien ne sert de mentir à votre banquier, car il voit tout à travers vos chiffres. Affichez la transparence, soyez honnête et optimiste. Présentez-lui un business plan très abouti qui tienne la route. Faites preuve de dynamisme, cette qualité est très appréciée par les financiers. Veillez aussi à ce que votre dossier soit complet. Il vaut mieux en avoir trop que pas assez.

Sachez négocier

Le crédit professionnel est un produit financier. Vous devez donc entrer en négociation pour l’obtenir. Faites penser que vous êtes en recherche de la meilleure offre. Ne montrez pas l’urgence, jouez la carte de la fidélité surtout lorsque votre entreprise était florissante.

Le crédit professionnel en ligne

Si votre crédit professionnel est vraiment très urgent, privilégiez Internet et utilisez des comparateurs en ligne. Grâce à ces formulaires entièrement gratuits et sans engagement, vous pourrez recevoir des offres de banquiers ou courtiers spécialisés dans le crédit professionnel. De plus, vous pourrez peut-être recevoir plusieurs propositions en même temps, les comparer et choisir celle qui vous semble la plus rapide ou la plus attractive.

Si vous êtes vraiment très pressé et que votre situation ne peut pas attendre, vous pouvez encore avoir recours à un prêt personnel si vous avez du répondant ou vous porter caution de votre entreprise quitte à racheter ce prêt plus tard dans de meilleures conditions. Dans tous les cas, vous devrez justifier de revenus sur les trois derniers mois par le biais de relevés de compte bancaire et bulletins de salaire au minimum. Sachez que même un prêt professionnel demande 14 jours de réflexion avant de recevoir l’argent sur le compte.

 
 

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers