Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Investir > ETF et Trackers : définition, pour quel type d'investissement ? Quel risque ?

ETF et Trackers : définition, pour quel type d'investissement ? Quel risque ?

ETF et Trackers : définition, pour quel type d'investissement ? Quel risque ?

Les ETF ou Exchange Traded Funds appelés également Trakers sont des outils servant à la réplique exacte des variations à la baisse ou à la hausse sur les marchés financiers. Au niveau juridique, ils sont assimilés à des OPVCM indiciels et cotés sur les marchés d’Euronext dans notre pays. Dans le même temps, les ETF sont contrôlés par l’Autorité des Marchés Financiers ou AMF et aux règles Euronext. Ils doivent encore répondre aux directives UCITS européennes.

Utilité des ETF et Trackers

Grâce aux ETF ou Trackers, il est possible de suivre tous les indices des places financières de la terre. Parmi les plus populaire d’entre eux, il existe les ETF actions et sectoriels comme le développement durable, la technologie et bien d’autres encore.

Les similitudes des ETF

Les Trackers ou ETF ont de nombreuses similitudes comme :

  • La cote en continu
  • Les transactions pendant la séance boursière
  • La négociation à l’émission ou sur le marché secondaire
  • La gestion passive qui a pour effet de réduire considérablement les frais de gestion, car le gestionnaire du fonds réalise que peu d’arbitrages

Les deux types d’ETF

Le but des ETF est de répliquer les variations de leur indice de la façon la plus fidèle. Ces variations de rendement entre un ETF et l’indice sont des tracking-error. Plus l’erreur est petite et plus, l’ETF arrive à calquer les variations du marché sans toutefois le dépasser. Les gestionnaires utilisent la méthode de duplication physique ou de réplication synthétique qui sont :

  • Pour la duplication physique, la gestion de l’ETF comme un fonds indiciel tout en détenant des titres composant un indice que ce soit des obligations ou des actions
  • Pour la réplication synthétique, les titres ne sont pas détenus directement, mais construits avec des produits dérivés comme les contrats à terme et les swaps entre autres.

Il existe aussi des ETF à effet de levier accentuant les variations de l’indice. Ces trackers sont conseillés aux investisseurs avertis, car ils sont plus risqués que les autres. Quelle que soit la méthode de gestion employée ou choisie, les ETF ou Trackers répondent aux normes de sécurité en matière de placements collectifs. Dans ce cadre, les investisseurs sont préservés en cas de faillite de la société de gestion à qui ils ont confié leur investissement.

Les avantages des ETF

Les ETF apportent de nombreux avantages aux investisseurs dont voici les principaux :

  • Pas de minimum à verser lors de la souscription
  • Facilité à comprendre le produit
  • Fiscalité inférieure à celle des OPVCM pratiquant la gestion active
  • L’accès à de nombreux investissements
  • Une mise de fonds inférieure à celle de nombreux autres investissements traditionnels

Les sous-jacents reproduits permettent également de diversifier fortement son portefeuille y compris sur les marchés étrangers. Ces fonds sont négociables comme les actions par exemple.

Les inconvénients des ETF ou Trackers

Les ETF ou Trackers comportent des risques notamment sur le tracking error. Ces fonds ne permettent pas une surperformance sur le marché sauf les ETF à effet de levier. Si le CAC 40 progresse de 3 %, les ETF progressent également en théorie de 3 %. Les ETF peuvent aussi connaître le risque de change quand ils sont achetés dans une devise étrangère. Parmi les autres inconvénients, on peut encore noter que même si les frais de transactions soient réduits par rapport aux autres OPVCM, il faut rajouter des droits de garde et des frais de gestion pouvant aller jusqu’à 3 % par an. Ces frais diminuent en fonction de la performance nette du fonds.

Les ETF ou Trackers peuvent intégrer un compte-titre dans certains PEA ou encore dans un contrat d’assurance-Vie.

La fiscalité des ETF ou Trackers

Les ETF ou Trackers sont soumis à la fiscalité portant sur les valeurs mobilières. Ils sont soumis au PFU (prélèvement forfaitaire unique de 30 % représentant les impôts et les prélèvements sociaux) ou à l’impôt sur le revenu selon le choix du contribuable. Comme ils sont éligibles à certains PEA, ils peuvent aussi bénéficier de la même fiscalité si le PEA n’est pas désinvesti pendant cinq années pleines.

Faire le choix d’investir dans les EFT ou Trackers

Vous pouvez faire le choix d’investir dans les ETF ou Trackers en connaissant les avantages et les inconvénients de ces produits financiers. Vous pourrez surtout diversifier vos placements et accéder à un portefeuille très varié dont les titres peuvent être français ou étrangers. Contrairement à des fonds classiques, vous pourrez encore les acheter ou les vendre quand bon vous semble.

Comment investir dans les ETF ou Trackers ?

Pour acquérir des ETF ou Trackers, vous pouvez vous adresser à un intermédiaire financier professionnel sous certaines conditions lors de leur création ou les acquérir directement en bourse sur le marché secondaire. Les types d’ordres sont identiques à ceux prévus pour les actions. Afin de les acquérir, il vous faut un compte-titre ordinaire et/ou un PEA si les ETF sont éligibles. Vous pouvez aussi opter pour un compte d’assurance-vie.

Avant d’investir, il est important de :

  • Comprendre le produit acheté
  • Investir dans un produit correspondant à l’épargne souhaitée
  • Savoir qu’il existe un risque de tout perdre ou en partie
  • Lire attentivement le document d’information clé pour investisseur ou DICI
  • Vérifier que l’ETF est agréé par l’AMF ainsi que la société de gestion le proposant
  • Les risques liés aux ETF ou Trackers

Le principal risque des ETF ou Tracker est la baisse de l’indice du marché suivi, car votre portefeuille va baisser en même temps et dans les mêmes proportions et chuter encore plus sur vous avez opter pour des ETF à effet de levier. Ces risques peuvent vous faire perdre tout ou partie de votre capital. L’évolution de l’EFT s’écartant de celle de son indice est encore un autre risque. Il s’agit ici du tracking error. Attention également aux ETF peu connus ou ayant peu d’acquéreurs et de vendeurs, car ils ont aussi souvent des difficultés à suivre l’évolution des marchés.

Riche de ces renseignements, si les ETF ou Trackers vous intéressent, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne totalement gratuit. Vous recevrez ensuite de nombreuses propositions de sociétés de gestion et pourrez choisir le produit correspondant à vos attentes sans qu’aucun engagement vous soit demandé avant de prendre votre décision.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers