Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Placements > Retrait de son assurance vie : quelle option fiscale choisir ?

Retrait de son assurance vie : quelle option fiscale choisir ?

Retrait de son assurance vie : quelle option fiscale choisir ?

Vous avez un contrat d’assurance-vie et souhaitez disposer de votre épargne. Sachez que vous pouvez le faire à tout moment puisque c’est un placement libre.

Vous pouvez ainsi retirer votre capital en totalité en le rachetant ou épisodiquement en le rachetant partiellement de façon régulière ou non. Pour obtenir vos fonds, comptez dix à quinze jours. Attention toutefois, car pour chaque rachat, vous devez déterminer quelle option fiscale est à appliquer. Nous vous expliquons tout ici.

Les paramètres à prendre en compte pour le rachat d’une assurance-vie

Avant de vous lancer dans le rachat de votre assurance-vie, vous allez devoir prendre en compte plusieurs paramètres comme :

  • Votre type de rachat
  • Le montant partiel ou total
  • Les supports financiers à racheter
  • La périodicité
  • La date
  • L’option fiscale

Sachez que c’est vous qui décidez de toutes ces variables.

Imposition classique ou option PLF

À chaque rachat que vous allez effectuer sur votre contrat d’assurance-vie, vous allez devoir choisir l’option fiscale appliquée aux intérêts. Pour vos gains générés depuis le 27 septembre 2017, la règle classique s’impose. Ainsi, les intérêts sont soumis au barème de l’impôt sur le revenu ou par le prélèvement forfaitaire libératoire que vous aurez choisi sur option. LE PFL évolue en fonction de l’ancienneté de votre contrat, à savoir :

  • 35 % avant 4 ans
  • 15 % entre 4 ans et 8 ans
  • 7,5 % après 8 ans

Afin de savoir ce qui est le plus rentable pour vous est de comparer votre tranche marginale d’imposition sur le revenu et le taux du PLF de votre contrat.

Le PFU ou Flat Tax

Il existe encore le PFU : prélèvement forfaitaire unique ou Flat Tax pour les gains générés depuis le 27 septembre 2017. Le PFU s’applique par défaut et il est de 12,8 % ou 7,5 % dans certains cas, et ce, quelle que soit la date de votre contrat d’assurance-vie. Vous pouvez toujours être taxé à l’impôt sur le revenu.

Contrats d’assurance-vie de plus de huit ans

L’option fiscale que vous choisissez ne remet pas en cause l’abattement annuel dont vous bénéficiez sur les intérêts dont les contrats ont plus de huit ans. Le montant est toujours de 4 600 € pour une personne seule et de 9 200 € pour un couple marié ou pacsé dans le même foyer fiscal.

La meilleure option fiscale à retenir pour ses retraits

Voici deux tableaux récapitulatifs permettant de simplifier les versements en fonction de leur date et de l’imposition. Le premier porte sur les versements effectués avant le 27 septembre 2017 et le second porte sur les versements effectués après le 27 septembre 2017

Avant 27/09/2017

Contrat

Non imposable

Tranche11 %

Tranche 30 %

Tranche 41 %

Tranche 45 %

< à 4 ans

IR

IR

IR

PFL

PFL

De 4 à 8 ans

IR

IR

PFL

PFL

PFL

+ de 8 ans

IR

PFL

PFL

PFL

PFL

Depuis le 27/09/2017

Contrat

Non imposable

Tranche 11 %

Tranche 30 %

Tranche 41 %

Tranche 45 %

< à 8 ans

IR

PFU ou IR selon marge

PFU

PFU

PFU

>à 8 ans

IR

PFU

PFU

PFU

PFU

Depuis la mise en place du PFU de 12,8 %, il est donc nécessaire de faire le bon choix lorsque vous effectuez un retrait en assurance-vie. Il est vivement conseillé d’isoler un nouveau contrat afin d’effectuer de nouveaux versements.

Afin de réaliser le meilleur choix dans un contrat d’assurance-vie et de pouvoir effectuer des retraits les plus intéressants pour vous, il est conseillé d’utiliser un comparateur en ligne. Grâce à cet outil gratuit, vous allez pouvoir recevoir plusieurs propositions de contrats ne vous engageant à rien. Vous pourrez les comparer tranquillement et choisir celui qui est le plus adapté à votre profil.

 
 

Comparateur Assurance Vie
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers