Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Placer > FCPI : fonctionnement, avantages, inconvénients, risques

FCPI : fonctionnement, avantages, inconvénients, risques

FCPI : fonctionnement, avantages, inconvénients, risques

Vous désirez investir dans un produit financier tout en bénéficiant d’avantages fiscaux ? Sachez qu’il existe des placements très intéressants aujourd’hui. Le livret A défiscalisé ne rapportant que très peu, les investisseurs se tournent maintenant vers d’autres épargnes. Le FCPI ou Fonds commun de placement dans l’innovation en est un bon exemple. Voici quelques éléments pouvant vous être utiles.

Qu’est-ce que le FCPI

Le FCPI ou fonds commun de placement dans l’innovation véhicule des actions, obligations et compte courant de PME innovantes. Cette sous-catégorie de fonds commun de placement est à risque, mais reste rentable. Lorsque vous souscrivez des parts de FCPI, vous contribuez à financer des entreprises technologiques comme des start-ups par exemple. Le FCPI est géré par une société de gestion spécialisée. Elle investit dans dix à vingt sociétés en général. Le FCPI est commercialisé une fois par an vers la fin décembre pour permettre aux investisseurs d’obtenir une défiscalisation se matérialisant sous la forme de réduction d’impôts à la souscription et d’une exonération de plus-value lors de sortie positive. Ce produit existe depuis 1997 et reste toujours en vigueur à l’heure actuelle.

Diversifier ses placements avec le FCPI

Si vous désirez diversifier vos placements, vous pouvez acquérir des parts de FCPI afin de bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu en 2022. Si vous avez souscrit des parts de FCPI en 2020, alors vous pouvez prétendre à une réduction d’impôts sur le revenu en 2021. Sachez que cet investissement est risqué, mais très porteur de plus-values très intéressantes. Certaines des sociétés ayant fait l’objet de FCPI ont d’ailleurs fait fortune comme Blablacar ou Criteo, par exemple.

Le FCPI, un investissement encadré

Le champ d’investissement dans ce produit financier est très réglementé. Le FCPI doit respecter de nombreux critères tels que :

  • Un portefeuille composé au minimum de titres de PME indépendantes françaises ou européennes à hauteur de 70 %
  • L’actif du fonds est de 40 % au moins pour l’augmentation de capital
  • Les PME faisant l’objet du FCPI ne sont pas cotées sur un marché non réglementé
  • Aucun capital n’est apporté par les PME à leurs actionnaires
  • Les sociétés cotées sur un marché réglementé doivent être éligibles à 70 % si elles ont eu la qualification innovante de Bpifrance, mais ne doivent pas représenter plus de 20 % de l’actif du FCPI
  • Les sociétés doivent dépenser 15 % de leur CA en recherche et développement ou 10 % pour les PME industrielles et justifier de la création de produits jugés innovants par Bpifrance et obtenir le label entreprise innovante valable trois années.

Le rendement du FCPI

Dans le cas présent, il n’est pas possible de parler de rendement de FCPI, car il n’existe pas de distribution de revenus. Vous devez attendre la liquidation du fonds pour bénéficier de la distribution du capital augmenté d’une plus-value ou dans certains cas, d’une moins-value. D’un gestionnaire de FCPI à l’autre, les performances sont très variables. On peut constater que des FCPI liquidées depuis 2012 ont réalisé de belles plus-values pour les porteurs de parts. Il est recommandé d’allouer 5 à 10 % de vos placements dans des PME non cotées.

Le FCPI, un produit d’investissement très accessible

Les montants minimums de souscription des FCPI sont fixés à des niveaux extrêmement accessibles. Ainsi, vous pouvez tester une partie de vos économies vous permettant de voir le rendement et limiter les risques. Pour cela, 500 € suffisent. Les FCPI disposent de 3 ans et 8 mois pour investir les capitaux levés.

Réduction d’impôts sur le revenu liée au FCPI

Jusqu’à 9 août 2020, la réduction d’impôts sur le revenu était de 18 % concernant votre montant investi dans les FCPI, mais il existe une limite de versement qui est de :

  • 12 000 € pour une personne seule
  • 24 000 € pour un couple marié ou pacsé

Le montant maximal de la réduction d’impôts sur le revenu est donc de :

  • 2 160 € pour une personne seule
  • 4 320 € pour un couple marié ou pacsé

Depuis le 10 août 2020 et jusqu’au 31 décembre de la même année, la réduction d’impôt est passée à 25 %, soit :

  • 3 000 € pour une personne seule
  • 6 000 € pour un couple marié ou pacsé

À noter que cette réduction d’impôts entre dans le plafonnement des 10 000 € des niches fiscales. Si le montant est supérieur lorsqu’il est cumulé avec d’autres réductions d’impôts, il n’est pas remboursable ni imputable ou reportable sur les années suivantes. Calculez bien les montants de vos réductions d’impôts avant de souscrire ce placement.

Les divers frais générés par le FCPI

Investir dans des parts de FCPI génère également plusieurs frais dont il faut tenir compte. Ainsi, attendez-vous à acquitter :

  • 3 à 4 % de frais annuels de gestion
  • Des frais de gestion sur les commissions lors de mouvements et autres
  • 4 à 5 % de frais d’entrée pouvant être négociables
  • Des frais de sortie

Exonération sur les plus-values des FCPI

Si vous avez conservé vos parts de FCPI pendant cinq années complètes, vous ne paierez pas d’impôts sur la plus-value. Par exemple, si vous avez investi dans des parts de FCPI en mai 2020, il vous faut les conserver jusqu’en juin 2026. Par contre, vous devrez acquitter les prélèvements sociaux dont le montant est de 17,2 %.

Pourquoi investir dans les FCPI ?

Si vous connaissez une fiscalité de vos revenus très élevée, il est intéressant pour vous d’investir dans le FCPI, car il vous permettra d’alléger fortement votre impôt.

Le FCPI est aussi un produit de placement, bien qu’il soit à risque, permettant d’investir dans des entreprises innovantes et dont le potentiel est très élevé. Vous contribuez également à les aider à se développer.

Enfin, ce produit financier vous permet de diversifier votre patrimoine.

Si vous désirez investir dans des FCPI en achetant des parts, vous pouvez recevoir plusieurs propositions sans vous déplacer en utilisant un comparateur en ligne. Non seulement, vous allez gagner du temps et vous n’êtes engagé à rien. Vous allez recevoir plusieurs offres gratuitement que vous pourrez comparer en toute tranquillité. Une fois étudiées, vous pourrez ensuite, si vous le désirez, choisir les parts de FCPI correspondant le mieux à la partie de votre portefeuille que vous souhaitez investir.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers