Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Placer > Quel est le livret d'épargne qui rapporte plus ?

Quel est le livret d'épargne qui rapporte plus ?

Quel est le livret d'épargne qui rapporte plus ?

Vous désirez placer de l’argent sur un livret d’épargne, mais ne savez quel produit choisir. Il en existe plusieurs sur le marché, mais quel est celui pouvant maximiser vos rendements tout en sécurisant vos économies ? Pour vous aider à choisir l’un de ces produits, voici quelques explications pour y voir plus clair.

Les règles du livret d’épargne

Le livret d’épargne en France fait partie des comptes réglementés. Ainsi, il vous est possible d’en ouvrir un dans n’importe quelle banque afin de placer votre argent sans forcément le bloquer. Ce compte réglementé est rémunéré et produit des intérêts dont le taux est fixé par l’État. Cependant, il existe plusieurs livrets d’épargne qui ont des avantages et des inconvénients, un taux de rémunération différent et des conditions d’ouverture spécifiques. Afin de connaître les livrets d’épargne rapportant le plus, voici des comparatifs entre chaque produit de livrets d’épargne permettant de maximiser les rendements.

Le livret A

Le livret A est le livret d’épargne le plus utilisé dans notre pays. L’argent est disponible à tout moment et il est possible de verser ou de retirer de l’argent sans conditions. Pour l’ouvrir, un minimum de 10 € est demandé (ou 1,5 € à la banque postale). Il est ouvert à toute personne majeure ou mineure. Par contre, une personne ne peut être que d’un seul livret A. À l’ouverture, l’épargnant signe un contrat avec l’établissement bancaire. Ce contrat précise toutes les opérations possibles. Le plafond des dépôts ne peut dépasser 22 950 € hors intérêts et 76 500 € pour une association. Depuis le 1er février 2020, le taux d’intérêt de ce produit d’épargne est de 0.50 %. Les intérêts sont calculés tous les 15 jours et le montant comptant est celui qui est sur le compte entre le 1er et 16 du mois. Pour que les intérêts soient pris en compte, l’argent doit rester au moins quinze jours sur le livret. Dans la limite de 22 950 €, ce livret A est exonéré d’impôts.

Le livret de développement durable et solidaire ou LDDS

Le livret de développement durable et solidaire remplace le CODEVI. Si vous avez atteint le plafond de votre livret A, vous pouvez l’ouvrir, car il fonctionne sur les mêmes règles que le livret A. Son taux de rémunération est fixé par l’État et les fonds sont disponibles à tout moment. Au départ, ce livret a été créé par l’État pour financer des travaux d’amélioration énergétique des logements. Il est aussi totalement défiscalisé. Pour l’ouvrir, il faut verser un minimum de 15 € et son plafond est de 12 000 € sans tenir compte des intérêts acquis. Ces derniers s’élèvent à 0.50 % depuis le 1er février 2020.

Le livret jeune

Le livret jeune est un livret d’épargne réservé aux jeunes âgés de 12 à 25 ans et résidant en France. Le taux de rémunération de ce livret au 1er janvier 2021 est de 1 %. Les intérêts ne sont pas soumis aux impôts ni aux contributions sociales. Ce livret s’arrête au 31 décembre de la 25e année de son titulaire. Il faut donc le clôturer à cette date. Si le titulaire n’en fait pas la demande, la banque le fait automatiquement en l’avertissant au préalable. Son plafond est de 1 600 €.

Le compte d’épargne logement ou CEL

Le compte d’épargne logement ou CEL est un produit d’épargne ouvert à tous sans condition d’âge. Il est orienté vers un projet immobilier. Hors prime d’État, les intérêts capitalisables du CEL sont de 0.25 % au 31 décembre de chaque année. Hors intérêts, le plafond du CEL est de 15 300 €. En plus des intérêts, le titulaire du CEL peut prétendre à une prime d’État correspondant à 50 % des intérêts acquis et limitée à 1 144 €. Cette prime est soumise aux prélèvements sociaux. Pour ouvrir ce livret d’épargne, il faut au moins 300 € et laisser au moins 300 € pour le conserver ouvert. En dessous de ce moment, le CEL est fermé. Il ne peut y avoir qu’un CEL par personne, mais il peut se cumuler avec le PEL sous condition que les deux livrets soient ouverts dans la même banque.

Le livret d’épargne populaire ou LEP

Le livret d’épargne populaire ou LEP est le livret d’épargne rapportant le plus. Sa rémunération est de 1 % par année, mais il est réservé aux personnes dont les revenus sont modestes. Il ne peut y avoir qu’un LEP par foyer fiscal. Les limites de revenus sont les suivantes pour :

  • Une part = 20 017 €
  • Une part et demi = 25 361 €
  • Deux parts = 30 705 €
  • Deux parts et demi = 36 049 €
  • Trois parts = 41 393 €
  • Trois parts et demi = 46 737 €
  • Quatre parts = 52 081 €
  • Demi-part supplémentaire au-delà = 5 344 €

Les dépôts et retraits sont libres et le plafond maximum est de 7 700 € hors intérêts. Les intérêts sont exonérés d’impôts sur le revenu et des prélèvements sociaux.

Le super livret d’épargne

Le super livret d’épargne est un produit d’épargne se distinguant des cinq premiers cités par le fait qu’il n’est pas réglementé par l’État. Il est proposé par les banques qui fixent elles-mêmes de son taux, du plafond et des conditions d’ouverture. Par contre, des éléments restent communs comme :

  • Une épargne disponible à tout moment
  • Aucun risque de perte de capital
  • Pas de frais
  • Pas de durée de détention

Les fonds déposés sont garantis jusqu’à 100 000 € par livret et par établissement bancaire.

Le compte à terme

Le compte à terme est ouvert aux particuliers et aux entreprises pour placer de l’argent dans un temps limité avec un rendement garanti pendant toute la durée du placement. Le rendement est connu lorsqu’il est fixé à la souscription par l’établissement bancaire. En général, la durée du placement est d’environ 5 à 6 années, mais il est possible qu’elle soit plus longue. Il n’y a pas de risque de perte de capital qui est garanti par le FGDR à hauteur de 100 000 €. Les intérêts générés sont imposables au prélèvement unique ou flat tax dont le taux est de 30 %.

Le livret d’épargne entreprise ou LEE

Le livret d’épargne entreprise ou LEE s’adresse aux particuliers. Il est réglementé et permet de bénéficier, à terme, de droits à prêt ou créer ou reprendre une entreprise. Sa phase d’épargne va de 2 à 5 ans pour avoir droit à un prêt à taux préférentiel. Chaque foyer fiscal n’a droit qu’à un seul LEE. Les intérêts correspondent à ¾ du taux di livret A arrondi au quart de point supérieur. Pour 2021, il est de 0.25 %. Pour l’ouverture, il faut verser au moins 750 € et l’alimenter chaque année au moins de 540 €. Le plafond est de 45 800 € hors intérêts. Si ce compte est ouvert avant le 1er janvier 2014, les intérêts ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu ni aux prélèvements sociaux. Après cette date, les intérêts sont soumis à l’impôt des revenus de capitaux mobiliers avec un prélèvement forfaitaire de 12.80 % ou soumis à l’impôt sur le revenu au barème progressif, mais ils restent exonérés de prélèvements sociaux.

Utilisez un comparateur en ligne gratuit et sans engagement pour choisir le meilleur livret.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers