Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Placements > Quels sont les avantages d’une assurance vie ?

Quels sont les avantages d’une assurance vie ?

Quels sont les avantages d’une assurance vie ?

L’assurance vie est un produit d’épargne très apprécié des Français. Cet investissement comporte de nombreux avantages et peut être une excellente solution pour ceux qui souhaite financer un projet immobilier ou leur retraite à plus ou moins long terme.

L’assurance vie est une excellente alternative au livret de caisse d’épargne qui ne rapporte presque plus rien et ne génère pas d’autres avantages. Le rendement de l’assurance vie est supérieur au livret A, sa fiscalité est allégée et le capital sécurisé peut être transformé en rente viagère ou transmis.Voici tout ce que vous devez savoir sur l’assurance vie.

Le principe

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance vie auprès d’un assureur, la contrepartie financière principale de son côté est le versement d’une rente ou d’un capital qui vous sera versé à moyen ou long terme ou à défaut, aux bénéficiaires que vous aurez nommés. Une fois que le contrat est terminé, vous ou vos bénéficiaires, pouvez récupérer toutes les sommes versées ainsi que les intérêts générés diminués des frais de dossier et de gestion. Quand vous ouvrez un contrat d’assurance vie, vous versez une somme initiale et pouvez ensuite effectuer des versements dont le montant n’est pas limité, qu’ils soient réguliers ou non. Pour que la fiscalité soit intéressante, vous devez conserver ce produit financier pendant au moins huit ans. Par contre, rien ne vous interdit d’effectuer des retraits quand vous le souhaitez ou de clôturer votre contrat. Dans ces deux derniers cas, vous perdrez certains avantages, notamment, celui de la fiscalité avantageuse.

Le contrat d’assurance vie monosupport en euros

Le contrat d’assurance vie monosupport en euros protège vos versements qui sont sans risques. En effet, les versements sont placés dans des obligations d’État dont la revalorisation est effectuée chaque année. Vous êtes ainsi certains que votre capital est garanti pendant tout le temps de la durée de vie du contrat ainsi que les intérêts générés dans l’année.

Le contrat d’assurance vie multisupport

Le contrat d’assurance vie multisupport garantit les versements sur tous les supports y compris ceux qui sont liés à la bourse comme les Sicav, les fonds monétaires, les obligations et les actions. Ces versements investis se nomment des unités de compte. Ainsi, ce n’est pas la valeur des unités qui est garantie par l’assureur, mais leur nombre. Cet investissement est à peine plus risqué que les fonds en euros, mais il est bien plus avantageux et rémunérateur.

Tous les avantages liés au contrat d’assurance vie

En souscrivant un contrat d’assurance vie, vous allez trouver de nombreux avantages. Le premier d’entre eux vous sert à vous constituer une épargne à long terme. Ainsi, en quelques années, vous allez pouvoir retirer de l’argent investi, fermer votre contrat à votre guise et percevoir votre capital augmenté des intérêts générés. Vous récupérez votre capital dans son intégralité sauf dans certains cas si vous avez investi dans des unités de compte. Vous pouvez encore compléter votre revenu une fois à la retraite par le versement d’une rente viagère ou par des retraits réguliers lorsque vous en avez besoin. L’assurance vie vous permet aussi de transmettre votre patrimoine, car vous avez une grande liberté de choix concernant vos bénéficiaires tout en ayant droit à une fiscalité avantageuse.

Fiscalité liée à l’assurance vie

Depuis le 27 septembre 2017, il faut savoir que les intérêts provenant de vos versements sur votre contrat d’assurance vie sont soumis au prélèvement forfaitaire unique ou PFU. Ce PFU est appliqué lors d’un retrait partiel ou total. Si votre contrat a plus de huit ans d’existence, le PFU sera de 7,5 % pour les versements inférieurs à 150 000 €. Si vous prélevez une somme sur votre contrat d’assurance vie et que le contrat a moins de huit ans, le PFU sera alors de 12,8 %. À ce PFU, il ne faut pas oublier d’ajouter les prélèvements sociaux dont le montant est de 17,2 % dans tous les cas.

Fiscalité des bénéficiaires

Si vous décédez, les sommes versées sur votre assurance vie vont être redistribuées aux personnes que vous aurez nommées comme bénéficiaires. Dans le cas de votre conjoint marié ou pacsé, les droits de succession sont nuls même si le contrat d’assurance vie a été alimenté après l’âge de 70 ans. Dans les autres cas, la fiscalité change en fonction de votre âge. Ainsi, si vous avez versé les primes avant 70 ans, il existe un abattement de 152 500 € par bénéficiaire. La part taxable est de 20 % pour chaque bénéficiaire. Si vous avez versé des sommes après 70 ans, l’abattement est de 30 500 € par bénéficiaire. Les montants supérieurs sont réintégrés dans votre actif successoral, mais les intérêts capitalisés en sont exonérés.

À qui s’adresser pour souscrire un contrat d’assurance vie ?

Si vous désirez ouvrir une assurance vie, vous devez vous adresser à un assureur ou à un courtier spécialisé dans ce produit. Votre intermédiaire de banque peut aussi être votre référent ainsi qu’un agent ou une association d’épargnants. Dans tous les cas, si vous souscrivez un contrat d’assurance vie auprès d’un assureur, il a un devoir de conseil et doit vous avertir de toutes les caractéristiques du produit et ses éventuels risques lorsqu’il vous vend ce contrat. Il a aussi le devoir de vous conseiller le produit le plus adapté à vos besoins.

 
 

Comparateur Assurance Vie
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Quel est le livret d'épargne qui rapporte plus ? Quel est le livret d'épargne qui rapporte plus ? Vous désirez placer de l’argent sur un livret d’épargne, mais ne savez quel produit choisir. Il en existe plusieurs sur le marché, mais quel est celui pouvant maximiser vos rendements tout en...
  • Quelle différence entre le PEL et le CEL ? Quelle différence entre le PEL et le CEL ? Vous cherchez à épargner votre argent autrement que sur un livret A ou un livret LDD vu le peu de rapport actuel. Vous avez entendu parler du PEL et du CEL, mais ne connaissez pas les différences...