Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Rachat de Crédit > Rachat de crédit avec un prêt in fine : quelle particularité ?

Rachat de crédit avec un prêt in fine : quelle particularité ?

Rachat de crédit avec un prêt in fine : quelle particularité ?

Le prêt in fine est une forme de financement peu usité et mal connu du grand public, répondant à des principes de fonctionnement particuliers adaptés à une catégorie de population très ciblée.

La faisabilité du rachat éventuel de ce type de créance se pose donc avec pertinence et soulève trois grandes interrogations : le rachat est-il possible dans le cadre d'un regroupement de dettes, dans l'affirmative, sous quelles conditions, et enfin quel en est le coût ?

Rappel sur les principes généraux du prêt "in fine" ?

Le prêt in fine, le plus souvent dédié au financement d'opérations immobilières, est un prêt non amortissable, dont le montant de la dernière échéance est égal à la somme initialement empruntée. Seuls les intérêts, sont payés pendant la durée du prêt (généralement comprise entre 24 et 240 mois). Les principaux effets de ce montage financier consistent en une réduction drastique du montant des échéances mensuelles et une augmentation sensiblement du coût global du crédit, puisque les intérêts sont calculés sur la totalité de la somme empruntée pendant toute sa durée. De plus, ce type de produit, à haut risque pour le préteur, supporte, le plus souvent, un taux d'intérêt (fixe, variable ou révisable) plus élevé que son homologue amortissable. Il peut toutefois s'avérer compétitif, dans le cadre d'investissements locatifs, car il permet de déduire la totalité des mensualités, constituées de seuls intérêts, des bénéfices fonciers. L'efficacité de cette réduction fiscale augmentant avec les revenus, rend le produit particulièrement attractif pour les tranches d'imposition supérieures. De plus, les banques exigent généralement un nantissement en capital (le plus souvent sous forme d'assurance vie). Il convient donc, d'ajouter les revenus de ce placement, financé par le crédit, pour calculer la rentabilité globale du financement. Autre avantage comptable, le fait de ne pas rembourser de capital, vous autorise à ne pas intégrer la valeur de cette nouvelle acquisition à vos actifs, pendant la durée du prêt.

Pourquoi racheter un prêt in fine ?

Les raisons pouvant inciter au rachat d'un crédit amortissable visent souvent à réduire la pression financière des montants mensuels de remboursements en regroupant plusieurs dettes pour les refinancer, auprès d'un organisme financier unique, sur une plus longue période. Cette option ne trouve que peu de justification avec le prêt in fine, dont la principale caractéristique consiste justement en une faible charge mensuelle. Il faut donc chercher ailleurs, les motivations de rachat de ce type de dette :

  • baisser des taux d'intérêt sur cette dette ;
  • financer un nouveau projet ;
  • anticiper les difficultés de remboursement de la dernière échéance ;
  • libérer l'hypothèque d'un bien donné en nantissement ;
  • conserver le bénéfice d'une assurance-vie donnée en nantissement ;
  • vendre le bien financé ;
  • s'adapter à un changement de situation matrimoniale, financière et/ou fiscale.

Cette liste, non exhaustive peut être rallongée à souhait.

Peut-on racheter un prêt in fine dans le cadre d'un regroupement de dettes ?

Il est parfaitement envisageable de faire racheter un tel crédit par un nouvel organisme financier, mais les motivations de chacun doivent tenir compte du principe selon lequel les coûts engendrés par une telle opération, augmentent avec l'ancienneté de la dette. Si, par exemple, le seul but poursuivi consiste à profiter d'une réduction conjoncturelle des taux d'intérêt, une procédure de rachat ne se justifie que pour un prêt récemment contracté, afin d'avoir le temps de compenser les frais de remboursement anticipé. L'écart de taux doit en outre être conséquent (≥ 1 %). Si vous optez pour le remplacement du prêt in fine par un crédit amortissable, vous pouvez utiliser l'épargne mise en place pour garantir votre prêt pour effectuer un remboursement partiel ou choisir de l'investir dans un nouvel investissement.

Conditions et coût du rachat d'un prêt in fine

Comme pour tout crédit classique, les rachats de crédits in fine doivent satisfaire aux exigences minimales de l'organisme préteur en matière de revenus fixes vérifiables et de garanties financières, en fonction de la situation familiale. Le dossier préalable constitué à cet effet, entièrement rempli et muni de l'ensemble des pièces justificatives sera examiné par la commission d'attribution qui statue en dernier ressort. Si vous optez pour le rachat sous forme d'un nouveau prêt in fine, la principale particularité (et difficulté) réside dans le transfert du nantissement, pouvant représenter un pourcentage important du montant du prêt consenti. Si l'emprunteur impose ce transfert vers un de ses établissements ou partenaire, prévoyez des frais de transfert, quelquefois conséquents. Si vous optez pour le rachat du prêt in fine à l'aide d'un crédit amortissable, vous retombez dans le schéma habituel d'attribution et de garanties applicables à type d'opération. Dans tous les cas, prévoyez pour chaque dette à racheter, les modalités et frais relatifs aux indemnités de remboursement anticipé, les frais de garantie et les frais de dossiers.

Pour recevoir des propositions correspondant à vos attentes et à vos besoins en matière de rachat de crédit avec prêt in fine, vous pouvez vous servir d’un comparateur en ligne gratuit. Une fois le formulaire envoyé, vous allez recevoir des propositions d’organismes financiers prêteurs, de courtiers spécialisés dans ce domaine et de banquiers. Ces propositions ne sont liées en aucun cas à un engagement de votre part et vous pourrez les étudier à tête reposée pour choisir celle qui vous semble être adaptée le mieux à votre demande.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Les avantages du rachat de crédit en ligne Les avantages du rachat de crédit en ligne Vous êtes dans une situation financière difficile ? Le rachat de crédit en ligne est peut-être la solution qu’il vous faut.Simulation Rachat de Crédit ! Gratuit et sans engagement !Les...
  • Combien de rachat de crédit peut-on réaliser ? Combien de rachat de crédit peut-on réaliser ? Si auparavant la loi imposait d’attendre au moins un an pour faire une nouvelle fois racheter ses crédits, il n’existe désormais plus de délai légal.Simulation Rachat de Crédit ! Gratuit et...
  • Rachat de crédit pour SCI : conseils et simulation Rachat de crédit pour SCI : conseils et simulation Comme un propriétaire physique, la SCI, personne morale, bénéficie de périodes fastes, pendant lesquelles elle peut investir en vue d'achat, d'agrandissement ou d'embellissement.Simulation Rachat...
  • Un rachat de crédit travaux : quelle procédure ? Un rachat de crédit travaux : quelle procédure ? Pour réduire ses mensualités de remboursement d’un crédit travaux afin de minimiser son taux d’endettement, le consommateur peut souhaiter se tourner vers le rachat de crédit, une opération...