Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Placements > Bilan patrimonial : intérêt et objectif pour votre stratégie d’investissement

Bilan patrimonial : intérêt et objectif pour votre stratégie d’investissement

Bilan patrimonial : intérêt et objectif pour votre stratégie d’investissement

Afin de faire le point sur votre situation patrimoniale, vous devez réaliser un bilan patrimonial. Grâce à ce bilan, vous pourrez ainsi revoir vos placements en fonction de votre situation fiscale, financière et personnelle pour votre succession.

Définition du bilan patrimonial

Le bilan patrimonial est une sorte d’état des lieux de vos différents placements mobiliers, immobiliers et autres biens vous appartenant. Vous pouvez vérifier leur composition grâce à cet audit qui vous permet d’être en adéquation sur votre situation :

  • Professionnelle
  • Personnelle
  • Fiscale
  • Financière

Dans le cadre d’une vérification successorale, le bilan patrimonial vous aide à préserver vos proches. Grâce à lui, vous affinerez et diversifierez vos nouveaux placements et différents supports d’épargne. Vous devrez définir ces supports à court, moyen ou long terme et utiliser les avantages fiscaux les concernant. Dans le même temps, le bilan patrimonial vous sert à :

  • Diversifier votre épargne sur les marchés financiers
  • Répartir vos actifs entre de l’immobilier et des placements
  • Investir pour votre retraite

Vos interlocuteurs et les informations pour établir un bilan patrimonial

Pour réaliser votre bilan patrimonial, vos interlocuteurs privilégiés sont, votre banquier ou un conseiller indépendant comme un notaire si vous le souhaitez. Vous devez leur transmettre certaines informations comme :

  • Vos relevés bancaires
  • L’estimation de vos biens immobiliers
  • Vos titres de propriété
  • Vos actes notariés
  • Votre avis d’imposition
  • Les montants de vos placements et leur nature
  • Votre régime matrimonial
  • Votre situation professionnelle
  • Les éventuels crédits en cours et autres dettes

Quand devez-vous faire un bilan patrimonial

Vous l’avez compris, le bilan patrimonial est intéressant à réaliser dès l’instant où votre patrimoine commence à grandir. Le premier bilan s’effectue vers la quarantaine pour anticiper vos revenus une fois que vous serez à la retraite. Vous pouvez en refaire ensuite tous les cinq ans ou au moins le mettre à jour. Vous devez encore le reprendre quand votre situation familiale change ou évolue après un mariage, un décès, un divorce ou une recomposition de famille.

Les stratégies à mettre en place

Vous devez mettre deux stratégies en place pour réaliser un bilan patrimonial : la stratégie patrimoniale et la stratégie d’investissement. Pour la première, il suffit de modifier votre régime patrimonial entre époux comme la communauté universelle comportant une clause d’attribution intégrale au conjoint survivant ou une donation à vos enfants pour les aider. Vous avez encore le choix d’opter pour un mandat de protection future ou la rédaction d’un testament. La stratégie d’investissement porte sur la vente de certains actifs au profit d’autres placements plus rémunérateurs. Vous pouvez ainsi vous constituer un complément de retraite ou vous tourner vers des actifs dont l’avantage fiscal est très bénéfique pour votre situation.

Quelques précautions à prendre

Si vous réalisez une première approche pour votre bilan patrimonial, vous allez trouver de nombreux outils mis en ligne sur Internet. Attention toutefois à ces logiciels gratuits, mais totalement sommaires. Ils ne reflètent jamais votre situation patrimoniale exacte et ne remplaceront jamais un conseil en gestion patrimoniale. Si vous êtes un particulier, le mieux est de vous adresser à un conseil professionnel qui défendra vos intérêts et vous proposera des solutions adaptées à votre patrimoine et à votre situation du moment.

Il existe des conseillers patrimoniaux en ligne qui sont sérieux et d’autres de proximité. À vous de voir si vous souhaitez établir un climat de confiance avec votre conseil telle qu’elle est définie dans la charte du notaire conseil patrimonial. Ce notaire établit votre bilan patrimonial et il est tenu au secret professionnel ainsi qu’à un certain nombre de règles d’impartialité. De plus, il souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle et n’exerce aucune activité commerciale.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers