Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Placer > Compte à terme : fonctionnement, avantages, inconvénients, risques

Compte à terme : fonctionnement, avantages, inconvénients, risques

Compte à terme : fonctionnement, avantages, inconvénients, risques

Le compte à terme est un produit financier souvent méconnu du grand public. Pourtant, il comporte deux avantages non négligeables : une rémunération intéressante et un risque nul. Dans le même temps, et comme son nom l’indique, ce compte à terme immobilise l’investissement pour une période donnée. Voici un dossier pour vous expliquer son fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients.

Fonctionnement du compte à terme

Le compte à terme ou CAT connaît des conditions d’ouverture d’une banque à l’autre et fait l’objet d’un contrat. Le CAT est un prêt fait à votre banque pour une date fixe. La banque place l’argent sur le marché interbancaire au taux Euribor. Son but est de marger sur ce placement et de vous proposer un taux inférieur à ce qu’elle va gagner. Un document vous est remis si le taux est variable. Les montants minimum et maximum dépendent aussi du contrat souscrit ainsi que les pénalités en cas de retrait avant la date échéance, le taux et les durées de placement. Le placement se fait en une seule fois qui est la base pour calculer les intérêts. Ensuite, il n’est plus possible d’effectuer un nouveau versement. Il faut alors ouvrir un nouveau CAT. La durée du contrat peut être connue et fixe dès la signature du contrat. Il peut être renouvelable selon les conditions fixées à la souscription.

Les principales caractéristiques du contrat à terme

En cas de faillite de votre banque, vous bénéficiez d’une garantie légale de dépôts allant jusqu’à 100 000 € depuis le 1er octobre 2010. Avec un CAT, vous ne subissez aucun frais de gestion, d’ouverture ou de fermeture. En général, il n’existe pas de plafond et si la banque en met un, il est toujours de plusieurs centaines de milliers d’euros. Vous avez le droit d’être titulaire de plusieurs comptes à terme dans la même banque ou dans plusieurs établissements bancaires.

Fiscalité du compte à terme

Le compte à terme est soumis au régime des revenus de capitaux mobiliers. Auparavant, les intérêts étaient imposés et il fallait payer les prélèvements sociaux jusqu’au 1er janvier 2018.Depuis la loi des finances de la même année, le compte à terme fait l’objet d’un prélèvement unique de 30 % nommé la Flat Tax. Si vous êtes détenteur d’un CAT, vous avez deux options possibles :

  • Le prélèvement unique forfaitaire ou Flat Tax à 30 %
  • Déclarer les intérêts avec les autres revenus et acquitter 17,2 % de prélèvements sociaux

Les personnes imposées dans les hauts revenus ont tout intérêt d’opter pour la Flat Tax. Taux du compte à terme

Le CAT peut être à taux fixe ou progressif. Pour le compte fixe, il existe un contrat établi entre les deux parties signifiant la rémunération restant la même jusqu’à l’échéance prévue. Sur le compte à taux progressif, la rémunération du compte augmente par paliers pendant la durée du placement. Cette rémunération est calculée mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement. Il existe encore la possibilité d’avoir un compte à terme à taux variable indexé sur le marché ou un indice de référence. Le contrat peut encore prévoir d’ouvrir plusieurs comptes à terme fonctionnant différemment. Il peut aussi vous être proposé par la banque un compte à terme et d’autres produits d’épargne.

À qui s’adresse le compte à terme ?

Le compte à terme s’adresse aux épargnant désirant effectuer un placement sans risque tout en ayant connaissance du rendement à l’ouverture de ce produit financier. La prise de risque est nulle et la rémunération supérieure aux livrets bancaires existant par contre, il existe une durée de blocage définie entre l’établissement bancaire et l’épargnant lors de la signature du contrat d’ouverture. Ce placement s’adresse aussi aux personnes désirant placer des sommes d’agent assez élevées, car il n’y a pas de plafond de dépôt.

Les risques du compte à terme

Si vous utilisez votre compte à terme en respectant les termes du contrat, vous ne risquez rien. La rémunération est connue par avance et le capital garanti. Par contre, si vous réalisez un retrait de façon anticipée, vous allez devoir acquitter des pénalités, car vous ne respectez pas les termes du contrat. Ces pénalités peuvent prendre différentes formes selon les banques comme :

  • Taux réduit
  • Rémunération ramenée au niveau du taux du livret d’épargne
  • Pénalité fixe appliquée sur la somme des intérêts générés

Si vous désinvestissez, vous pouvez réduire le montant des pénalités en ayant ouvert plusieurs comptes à terme d’un montant inférieur à un seul CAT contenant l’intégralité de votre placement. Ainsi, les pénalités n’impacteront qu’un seul compte à terme et pas les autres.

Quelques conseils pour placer son argent sur un compte à terme

La durée de placement du compte à terme peut s’effectuer entre un mois et cinq ans en moyenne, mais il est conseillé de ne pas s’engager sur le laps de temps trop long. Par contre, plus le placement durera et plus le taux sera haut.

Il vaut mieux investir dans un compte à terme à taux fixe, car vous connaissez immédiatement la durée et le rapport de votre investissement. Si vous ne connaissez pas l’échéance de votre investissement, alors optez pour le taux progressif qui sera plus rentable.

Avant d’ouvrir un compte à terme, prenez en compte :

  • Les différents produits d’épargne proposés
  • Les pénalités en cas de retrait anticipé
  • La répartition de votre capital sur plusieurs comptes à terme
  • La durée du placement et des taux d’intérêt
  • Le rapport du CAT à taux fixe pour un placement de très longue durée

Il est toujours difficile de comparer les différents produits d’épargne comme les livrets ou encore l’assurance-vie avec le compte à terme, mais à vous de faire vos comptes en fonction de :

  • L’argent dont vous disposez
  • De la durée d’immobilisation
  • Des intérêts
  • Des avantages fiscaux

Vous pouvez encore essayer d’investir dans un CAT sur du cours terme pour quelques mois seulement afin de voir si cette épargne correspond à vos attentes et reverser ensuite votre capital sur un livret d’épargne classique si vous préférez.

Le compte à terme pour entreprise

Le CAT n’est pas seulement proposé aux particuliers. Les entreprises peuvent également en souscrire un ou plusieurs, quels que soient leur secteur d’activité ou leur chiffre d’affaire. Dans ce cas, le fonctionnement du compte à terme est identique à celui des particuliers. Il est intéressant de contracter un ou des comptes à terme pour entreprise pour les raisons suivantes :

  • Le CAT peut être particulièrement rémunérateur si le montant placé est conséquent
  • Il n’y a aucune perte de capital
  • Il n’y a aucun frais
  • Les liquidités peuvent être ainsi placées pour une période correspondant aux besoins de l’entreprise

La durée conseillée du CAT pour les entreprises varie de 12 à 24 mois, mais il est possible de prévoir une période plus longue.

Le taux varie en fonction de la durée de placement. Il est en général de 0,10 % à plus d’1 % pour une durée de 24 mois.

Si vous désirez recevoir plusieurs offres de CAT, utilisez un comparateur en ligne totalement gratuit et libre de tout engagement. Vous pourrez ainsi connaître et choisir les produits financiers correspondant le plus à vos attentes.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers