Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Rachat de Crédit > Rachat de crédit sans frais de dossier : comment négocier ?

Rachat de crédit sans frais de dossier : comment négocier ?

Rachat de crédit sans frais de dossier : comment négocier ?

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde de 2010, les situations de surendettement en France diminuent nettement de près de 38 % selon une enquête de la Banque de France.

Dans le même temps, les opérations de rachat de crédits progressent avec environ 60 % de rachat de crédit à la consommation. Boosté par les simulations rapides en ligne, le rachat de crédit appelé également regroupement ou restructuration des dettes bénéficie aux emprunteurs soucieux de rééquilibrer leur budget. Mais pour réduire le taux d'endettement sans trop impacter sur le coût de l’emprunt, le rachat de crédit doit être rentable. Les frais non négligeables grèvent parfois les bénéfices. Certains sont négociables comme les frais de dossier. Comment négocier un rachat de crédit sans frais de dossier ? C’est notre focus du jour avec au préalable un rappel sur le principe d’un rachat de crédit.

Le rachat de crédit, c’est quoi ?

Le rachat de crédits est une technique financière plébiscitée pour réduire le taux d’endettement des ménages. Un changement de situation, un nouveau projet, un besoin de trésorerie amènent quelquefois à considérer l’impact des charges d’emprunt sur le budget. Pour diminuer cette charge mensuelle, les emprunteurs recourent à une restructuration des dettes. Un nouvel établissement bancaire autre que celui qui détient les dettes rachète tous les crédits en cours. Ils sont regroupés au sein d’un nouveau prêt avec des conditions négociées au préalable (taux, mensualité, durée, coût). L’emprunteur bénéficie d’une seule mensualité à rembourser et allégée par rapport au cumul des précédentes. Cette opération lui permet un rééquilibrage de son budget avec une seule ligne de crédit et donc une gestion simplifiée avec un seul interlocuteur. La contrepartie est un allongement de la durée de remboursement avec in fine une augmentation du coût total du crédit. La baisse du taux compense rarement la hausse du coût à moins que le rachat de crédit concerne un seul prêt immobilier.

Quels sont les frais d’un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit concerne tous les types de crédits et même les dettes (hors dettes de jeu ou crédit professionnel). Un emprunteur peut regrouper au minimum deux crédits comme :

  • Un crédit à la consommation : personnel, affecté, renouvelable.
  • Un prêt immobilier avec ou sans garantie hypothécaire.
  • Un découvert bancaire.
  • Des dettes fiscales, sociales ou ménagères : impôts, loyers, URSSAF, etc.

En fonction des types de crédit rachetés, les frais liés à l’opération sont plus ou moins importants. Ils varient de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers. Ils sont entre autres lorsque le rachat de crédit inclut un prêt immobilier :

  • Les indemnités de remboursement anticipé ou IRA variables de 0,5 à 3 % du capital restant dû selon les types de crédits.
  • Les frais de garantie variables de 3 à 8 % selon le type de garantie : hypothécaire, privilège prêteur de deniers ou cautionnement.
  • Les frais de mainlevée de la précédente hypothèque de l’ordre de 0,3 à 0,6 % du montant du prêt initial.
  • Les frais de dossier et/ou de courtage variables de 1 à 7 % du capital emprunté.

Que rémunèrent les frais de dossier d’un rachat de crédit ?

De nombreux établissements financiers proposent le rachat de crédit avec ou sans frais de dossier. Que ce soit auprès d’une banque traditionnelle, d’une banque en ligne ou d’un organisme de crédit spécialisé, l’établissement prêteur mène une étude approfondie du dossier de l’emprunteur. Elle permet d’évaluer le profil et la capacité financière du candidat pour déterminer la viabilité du projet. Les intervenants traitent et vérifient chaque document fourni : l’identité, la situation professionnelle, les justificatifs de revenus, les bilans, les justificatifs de charges, les relevés de compte, etc. Ils utilisent des outils de scoring et d’analyse performants qui proposent in fine une offre de rachat de crédit adaptée. Cette étape constitutive au dossier demande du temps et donc une rémunération. Le paiement des frais de dossier intervient en principe lors du règlement de la première échéance. Certains organismes de crédit et quelques banques en ligne proposent le rachat de crédit à la consommation sans frais de dossier. Lors d’une simulation en ligne ou auprès d’un courtier, les frais de dossier sont, en principe, inclus dans le TAEG. Ce dernier comprend :

  • le taux nominal du crédit ;
  • les frais de garantie hors frais de notaire ;
  • les frais d’assurance ;
  • les frais de dossier et/ou de courtage.

Comment négocier les frais de dossier d’un rachat de crédit ?

Tout comme il est possible de négocier les conditions du contrat, notamment le taux nominal, il est également possible de négocier les frais de dossier d’un rachat de crédit. Il va de soi que le profil de l’emprunteur et sa capacité à mettre en valeur ses arguments sont indispensables pour obtenir un rachat de crédit sans frais de dossier. C’est encore plus vrai quand le traitement du dossier est rapide et facile. Voici quelques conseils pratiques pour augmenter ses chances d’obtenir un rachat de crédit sans frais de dossier.

1 - Mettre les organismes de crédit en concurrence

Via un comparateur en ligne le plus souvent, l’emprunteur met en concurrence les établissements prêteurs. Cette solution est rapide, gratuite et sans engagement. Il obtient des devis personnalisés avec des offres de rachat de crédit attractives. Il choisit celle qui propose des frais de dossier gratuit quand ce critère est déterminant pour lui. Les devis obtenus lui permettent aussi de négocier plus facilement avec son banquier. L’emprunteur a des arguments pour solliciter une offre plus intéressante que celle des concurrents.

2 - Recourir à un courtier

Le courtier spécialisé en rachat de crédit est un expert dans son domaine. Il connaît bien le marché. Il bénéficie d’un important réseau de partenaires. Il accompagne, conseille et met en place l’opération de financement de A à Z. Le courtier est de plus un fin négociateur quand un emprunteur néophyte a moins de savoir-faire et de connaissances. Passer par un courtier augmente les chances d’obtenir un rachat de crédit sans frais de dossier.

3 - Mettre en avant l’avantage nouveau client ou client fidèle

Quand l’emprunteur est un nouveau client, il peut mettre en avant son engagement futur avec la banque en proposant la domiciliation des comptes. Cet argument est très incitatif pour obtenir un rachat de crédit sans frais de dossier. Souscrire des produits d’épargne ou des placements est aussi un argument de poids. Un ancien client peut, quant à lui, demander une réduction et même une suppression des frais de dossier en mettant en avant sa fidélité et sa bonne gestion bancaire.

Quand un rachat de crédit est-il le plus rentable ?

Un rachat de crédit sans frais de dossier s’effectue au gré des besoins de l’emprunteur, peu importe le moment ou la date de signature des contrats de crédits à regrouper. Néanmoins, pour que le rachat de crédit soit rentable, il est préconisé de respecter un certain nombre de critères comme :

  • Être dans le premier tiers de la période de remboursement des crédits, c’est-à-dire quand les intérêts versés sont supérieurs au capital amorti.
  • Avoir un capital restant dû supérieur à 50 000 €, voire 70 000 € idéalement.
  • Obtenir un nouveau taux d’intérêt au minimum inférieur d’un point par rapport au cumul des précédents, notamment avec le rachat d’un crédit immobilier.

En résumé, il est possible de négocier un rachat de crédit sans frais de dossier :

  • En mettant en avant un profil sérieux.
  • En faisant jouer la concurrence.
  • En mandatant un courtier indépendant.
  • En appuyant sur la nouveauté ou la fidélité de son engagement auprès de l’organisme prêteur.

Les économies à réaliser avec une offre de rachat de crédit ne concernent pas que la seule négociation des frais de dossier. Comparer les offres d’assurance emprunteur peut s’avérer très avantageux. Là aussi, en faisant jouer la concurrence grâce à la délégation d’assurance, il est possible de trouver des contrats de 30 à 50 % moins cher.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Rachat de crédit de 50 000 € : conseils et simulation Rachat de crédit de 50 000 € : conseils et simulation Le rachat de crédit peut être envisagé lorsqu’un emprunteur souhaite bénéficier d’un taux d’emprunt plus bas. Cela peut l’aider à gérer plus facilement son budget. Le rachat de crédit...
  • Rachat de crédit sans avis d'imposition Rachat de crédit sans avis d'imposition L’avis d’imposition est régulièrement exigé par les organismes de prêts au moment où un consommateur sollicite un rachat de crédit. Ce document fait partie des pièces justificatives à...