Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Retraite > Le frugalisme ou comment prendre sa retraite à 40 ans : explication !

Le frugalisme ou comment prendre sa retraite à 40 ans : explication !

Le frugalisme ou comment prendre sa retraite à 40 ans : explication !

Le frugalisme désigne un « mouvement prônant un mode de vie simple pour atteindre l’indépendance financière et profiter d’une retraite précoce », selon le dictionnaire Le Robert. Le nom de ce concept tire son origine du mot « frugal », une vie frugale étant synonyme d’une vie sobre et simple. L’objectif des frugalistes est principalement de ne pas subir une vie marquée par le travail, l’argent, la course après le temps, mais de profiter de la vie le plus tôt possible en prenant sa retraite bien avant l’âge légal, vers 40 ans, grâce aux économies réalisées durant sa vie active, et en prônant une consommation sobre.

Qu’est-ce que le frugalisme ?

On parle de frugalisme pour désigner un mode de vie qui se démarque du mode de vie « traditionnel » basé sur le travail, la consommation à outrance, la course après le temps, et l’argent. L’argent est au centre du frugalisme puisque l’un des principaux objectifs de ce mouvement est de se détacher, voire de se débarrasser, des contingences financières.

Le frugalisme est un mouvement, ou plutôt un mode de vie, qui est apparu aux États-Unis sous le nom de Financial Independance Retire Early (FIRE), et que l’on peut traduire en Français par : Indépendance économique, retraite précoce. Le frugalisme s’étend aujourd’hui en Europe, notamment en France et en Allemagne. Il est prôné plus particulièrement par la génération née entre 1980 et 2000, celle que l’on appelle la « génération Y », issue davantage des classes moyennes supérieures.

Les principes du frugalisme

Le frugalisme est plus qu’un mouvement : il s’agit d’un véritable mode de vie qui concerne plus précisément le rapport à l’argent, ainsi qu’au travail, au temps et à la consommation.

Les adeptes du frugalisme se donnent comme principal objectif de se libérer de tout ce qui a trait à l’argent le plus rapidement possible et de se donner du temps. L’objectif étant de dépenser moins tout en profitant mieux de la vie.

En matière d’argent et de finances, le but de ceux que l’on appelle les « frugalistes » (les FIREs) consiste à vivre en dessous de leurs moyens financiers et de placer au maximum leur argent non dépensé (certains économisent ainsi jusqu’à 60 % de leurs revenus d’actifs). Pour économiser, les frugalistes rognent très fortement leurs dépenses en matière d’alimentation, de transport, de loisirs, et d’habitation. Mais il s’agit malgré tout de personnes qui disposent à l’origine d’assez de moyens financiers pour pouvoir épargner.

Prendre sa retraite à 40 ans, c’est possible avec le frugalisme ?

Dépenser moins pour mieux profiter de la vie signifie pour la plupart des frugalistes faire tout leur possible pour prendre leur retraite bien avant l’âge légal, dès l’âge de 40 ans, et surtout ne pas attendre de pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein. Les réformes successives des retraites mises en œuvre ou envisager par les différents gouvernements ces dernières années vont dans le sens de travailler davantage pour au final avoir moins de revenus une fois à la retraite. Une solution qui ne satisfait pas les adeptes du frugalisme : il vaut mieux profiter de son temps libre et de son argent sans travailler le plus jeune possible.

Désireux de profiter de la vie au maximum, et le plus tôt possible, les frugalistes font le choix de s’investir dans des professions qui rapportent des revenus élevés et le plus rapidement possible. Les actifs qui se trouvent dans cette situation sont donc en grande majorité des cadres supérieurs, soit les plus diplômés et les plus aisés, ou ceux qui appartiennent aux classes moyennes supérieures.

Tout au long de leur carrière professionnelle, les frugalistes se constituent des revenus dits « passifs » grâce à leurs économies, qui sont plus élevés que leurs dépenses. L’argent ainsi épargné est le plus souvent investi dans l’immobilier locatif, dans des entreprises en ligne type blogs, ou en Bourse, et constitue ces revenus passifs qui leur permettent de profiter et de vivre sur les intérêts de leurs placements tôt dans leur vie.

Ce mode de vie propre aux frugalistes leur permet d’espérer des gains suffisants pour prendre une retraite anticipée, vers 40 ans, et de vivre ensuite grâce à leur épargne, tout en continuant en parallèle à peu consommer.

Pour atteindre ce but, le frugalisme préconise de placer son argent à des intérêts d’au moins 4 % (la règle d’or du frugalisme dite la « règle des 4 % »), afin d’assurer le financement d’une vie à la retraite bien avant l’âge légal, et profiter de leur vie sans attendre d’être âgé. On peut ainsi qualifier les frugalistes de « néo-rentiers ».

Le frugalisme prétend qu’il est nécessaire d’économiser au moins vingt-cinq fois le montant de ses dépenses annuelles pour pouvoir partir à la retraite avant l’heure et donc de ne plus tirer de revenus su travail. D’où l’intérêt de réduire au maximum ses dépenses, comme les frugalistes le font.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Quelle imposition sur sa pension de retraite ? Quelle imposition sur sa pension de retraite ? Vous prenez votre retraite et vous demandez comment elle va être imposée à l’impôt sur le revenu et vous avez raison. En effet, les montants à déclarer au fisc concernant votre retraite font...
  • Comment estimer le montant de sa future retraite ? Comment estimer le montant de sa future retraite ? On a souvent tendance à penser opportun de calculer sa retraite, à quelques mois de l'échéance. Cette certitude, erronée, est renforcée par les réponses des organismes d'assurances retraites,...