Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Assurance Crédit Immobilier > Assurance de prêt immobilier sans examen médical : est-ce possible ?

Assurance de prêt immobilier sans examen médical : est-ce possible ?

Assurance de prêt immobilier sans examen médical : est-ce possible ?

Vous allez souscrire un crédit immobilier pour acquérir un logement. Lorsque vous rencontrerez l’organisme financier prêteur, le courtier ou votre banquier, il va vous être proposé une assurance emprunteur venant garantir cette opération en cas de défaillance de paiement de votre part.

cette assurance emprunteur n’est accordée qu’après certaines formalités portant sur votre profil de risque. Ainsi, ces formalités portent surtout sur votre santé. Elles varient en fonction de votre situation personnelle, de votre âge, de votre état de santé et de la compagnie d’assurance. Certaines compagnies d’assurance proposent des formules simplifiées pour souscrire un contrat assurance emprunteur sans passer un examen médical particulier. Voici différents éléments vous permettant de contracter une assurance emprunteur liée à un crédit immobilier sans examen médical.

Les formalités médicales générales classiques

Quand vous demandez une assurance emprunteur liée à un prêt immobilier, en général, les compagnies d’assurances vous demandent de remplir un questionnaire de santé qui est plus ou moins précis en fonction de l’importance de votre financement et de votre âge. Dans ce cas, vous remplissez un questionnaire concernant d’éventuels antécédents médicaux. Vous pouvez aussi remplir un questionnaire de santé simplifié vous posant un minimum de questions portant sur :

  • Les maladies que vous avez eues
  • Votre traitement médical s’il existe
  • Vos divers antécédents de santé

À la suite de ce questionnaire, il vous sera peut-être envoyé un complément d’information, des pièces justificatives ou des comptes rendus médicaux si vous avez eu un ou des problèmes de santé. Sinon, vous serez assuré immédiatement.

Bon à savoir : une assurance emprunteur dite sans examen médical peut intégrer des formalités médicales comme le questionnaire médical.

Les conditions d’admission à l’assurance emprunteur sans examen médical

Si vous désirez souscrire une assurance emprunteur sans examen médical, vous devez savoir qu’il existe quand même des conditions d’acceptation pour bénéficier de cette assurance emprunteur sans examen médical. Les deux principales sont liées à votre âge, car plus vous êtes jeunes et moins vous paierez un montant élevé pour votre assurance. La seconde est le montant du capital emprunté pour le crédit. Plus il va être élevé et plus les assurances prendront des garanties concernant les détails de votre situation de santé.

Attention : si vous faites une fausse déclaration à la compagnie d’assurance, le contrat devient immédiatement nul. Ne vous exposez jamais à ce risque, car il vous coûterait très cher. En effet, des sanctions pénales sont prévues et peuvent s’étendre jusqu’à 5 ans de prison et 350 000 € d’amende.

Étapes à suivre pour obtenir une assurance sans examen médical

Certaines compagnies d’assurances sont plus souples que d’autres et permettent ainsi de vous faciliter la tâche pour obtenir une assurance emprunteur sans avoir à passer une visite ou un examen médical. Votre dossier sera uniquement étudié par le service médical de la compagnie qui se basera sur vos réponses à l’enquête médicale que vous leur aurez fournie. Au pire, il se peut que vous ayez une conversation téléphonique médicale d’un quart d’heure avec un médecin conseil. Il récapitulera ensuite les informations apportées et l’accord de l’assurance se fera ou non à la suite de cet entretien et de l’analyse de votre dossier.

Choix de la compagnie d’assurance emprunteur

Si vous trouvez l’assurance de l’organisme financier, trop chère ou trop pointilleuse, sachez qu’en vertu de la loi Lagarde, vous pouvez choisir la compagnie d’assurance de votre choix. Cette possibilité vous laisse ainsi le soin de prospecter d’autres assurances plus souples et moins chères.

Quelques spécificités de l’assurance emprunteur sans examen médical

Le taux de l’assurance emprunteur varie entre 5 et 16 % du capital emprunté. Il représente ainsi une grande part dans le coût du financement de votre crédit immobilier. Votre organisme financier va tenir compte de ce tarif pour la finalisation de votre dossier de prêt, car il compte pour le taux d’endettement à ne pas dépasser et dans le reste à vivre également.

Ce qu’en dit la loi

Au niveau strictement légal, il faut savoir que l’assurance de crédit immobilier n’est pas obligatoire, mais en pratique, c’est une autre histoire. Quasiment toutes les banques demandent une assurance emprunteur pour octroyer un prêt immobilier. Elles se protègent ainsi des risques de non remboursement liées à l’invalidité, au décès ou à la perte d’autonomie de l’emprunteur. Vous pouvez encore avoir recours à un prêt immobilier sans assurance, si cette dernière est refusée ou si vous ne trouvez pas une assurance sans examen médical acceptant de vous couvrir. Trois possibilités s’offrent alors à vous :

  • La caution qui est une personne ou un organisme se portant caution pour vous
  • L’hypothèque qui est une prise de garantie sur votre patrimoine immobilier si vous en avez un (le prêt ne peut pas dépasser la moitié de la valeur de l’hypothèque)
  • Le nantissement qui est un placement financier comme une assurance-vie ou un bien immobilier pris comme garant du prêt immobilier. Dans ce cas, le montant du crédit est égal à la valeur du patrimoine de l’emprunteur.

Si vous êtes intéressé par une assurance de prêt immobilier sans examen médical, vous pouvez remplir un comparateur en ligne gratuit. À la suite de votre demande, vous recevrez plusieurs offres de banques et courtiers sans aucun engagement de votre part. Il suffira de les comparer, de les mettre en concurrence et de choisir celle la plus appropriée à vos attentes et à votre budget.

 
 

Comparateur Assurance de Prêt
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers