Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Placements > Plan Épargne Retraite > Quel est le rendement d'un Plan Épargne Retraite (PER) en 2022 ?

Quel est le rendement d'un Plan Épargne Retraite (PER) en 2022 ?

Quel est le rendement d'un Plan Épargne Retraite (PER) en 2022 ?

Le plan épargne retraite ou PER succède au PERP, contrat Madelin et Article 83 depuis la loi Pacte de 2019. Plus souple et avantageux que ses prédécesseurs, le PER est accessible à toutes et tous sans condition d’âge ni de statut. Il se compose de trois compartiments pour plus de flexibilité : le PER individuel (PERIN), le PER collectif (PERCOL) et le PER obligatoire (PERO). Le premier se destine à tout un chacun, quand les deux autres profitent aux salariés. Comme tout produit d’épargne, il s’agit de placer son argent, mais également de l’investir pour obtenir les meilleurs gains. Quel rendement peut-on espérer avec un plan épargne retraite en 2022 ? Notre réponse à suivre avec au préalable un rappel du fonctionnement d’un PER.

Comment fonctionne un plan épargne retraite ?

Le plan épargne retraite a pour objectif de préparer sa retraite en plaçant de l’argent durant une partie de la vie active. À la retraite, les revenus baissent de 30 à 50 %. Le PER permet d’anticiper un complément pour pallier cette perte. L’argent est bloqué jusqu’à l’âge du départ à la retraite qui est aujourd’hui de 62 ans. Le fonctionnement d’un plan épargne retraite est simple. L’épargnant souscrit un contrat auprès du distributeur de son choix. Deux types de contrats sont disponibles avec le PERIN :

  • Le PER assurantiel (assurance, mutuelle, etc.) qui propose d’investir sur des fonds en euros et des unités de compte.
  • Le PER bancaire ou compte titres (banque, gestionnaire d’actifs) qui permet l’accès à des fonds d'investissement (OPCVM, SCPI par exemple) et des actions boursières en direct.

L’épargnant abonde son PER avec des versements volontaires, réguliers, ponctuels ou programmés. À l’instar d’une assurance vie, lui ou un gestionnaire les répartit sur des fonds en euros et des UC pour en obtenir le meilleur rendement. Les versements sont, pour partie, déductibles de l’IR à l’entrée. Le titulaire récupère son épargne à la retraite sous la forme d’une rente ou d’un capital.

Quel rendement attendre d’un PER en 2022 ?

Le rendement correspond aux gains que rapporte à termes l’argent placé et investi par le titulaire d’un contrat d’épargne ou d’assurance vie. Le rendement s’exprime en pourcentage et est donné brut. Il faut déduire la fiscalité, les frais et l’inflation. Pour un PER comme pour une assurance vie, le rendement escompté ne sera pas le même avec une épargne placée sur des fonds en euros ou des unités de compte. Le premier support garantit le capital, mais offre de faibles rendements. Ils ne cessent d’ailleurs de baisser depuis plusieurs années pour atteindre 1,5 % en moyenne en 2022. Les supports en UC, quant à eux, offrent des rendements plus attractifs, mais au détriment d’un risque de perte en capital. C’est la répartition des actifs et la proportion de fonds en euros versus UC qui permet d’influencer à la baisse ou la hausse les rendements. Pour un PER, les rendements possibles en 2022 (basés sur les chiffres des années N-1 et N-2) sont :

  • Pour une répartition de 75 % de fonds en euros et 25 % d’UC de 2 % en moyenne.
  • Pour une répartition de 50 % de fonds en euros et 50 % d’UC de 4,5 % en moyenne.
  • Pour une répartition de 35 % de fonds en euros et 65 % d’UC de 7,7 % en moyenne.

Ces taux sont donnés à titre indicatif. Ils varient d’un contrat et d’un distributeur à un autre. Il est bon de rappeler que les performances antérieures ne présagent en rien des performances futures.

Choisir le mode de gestion d’un PER

Nous l’avons vu, le rendement dépend pour partie de la répartition des actifs, mais également du contexte économique. Pour optimiser le rendement d’un PER en 2022, l’épargnant doit choisir le mode de gestion de son PER. Par défaut, c’est la gestion à horizon qui s’applique. Elle limite les risques de placement dans le temps en prenant en compte l’âge et le profil d’investisseur. Trois profils déterminent le risque consenti par le titulaire du contrat : prudent, dynamique, équilibré. Cette gestion permet une désensibilisation progressive aux actifs risqués (UC) à mesure que l’âge de la retraite approche. Si l’épargnant est un investisseur averti, il peut opter pour une gestion libre. S’il a peu de connaissances, de temps et une forte valorisation, il peut aussi choisir une gestion mandatée. Quoi qu’il en soit, les distributeurs garantissent le nombre d’UC, mais jamais leur valeur.

Vérifier les frais d’un plan épargne retraite

Le rendement d’un plan épargne retraite en 2022 peut être plus ou moins impacté par les frais relatifs à son contrat. Il s’agit principalement :

  • des frais de versement ;
  • des frais de gestion annuelle ;
  • des frais d’arbitrage ;
  • des frais de sortie et d’arrérage ;
  • des frais de transfert.

Certains frais sont négociables au moment de la souscription du contrat. En choisissant un distributeur en ligne, l’épargnant fait en principe des économies. Les frais de versement sont souvent gratuits.

Quelle fiscalité s’applique aux plus-values issues d’un plan épargne retraite ?

La sortie de l’épargne provenant d’un PER peut se faire de trois façons :

  • Sous la forme d’un capital versé en une seule fois.
  • Sous la forme d’une rente viagère.
  • Sous la forme d’une partie en capital et d’une partie en rente.

Les rendements sont taxés à la sortie à hauteur de la Flat Tax soit 30 % : 12,8 % de prélèvement forfaitaire unique ou PFU et 17,2 % de prélèvements sociaux. Le capital est lui soumis au barème progressif de l’IR quand l’épargnant choisit la défiscalisation à l’entrée. En effet, la déduction fiscale constitue un avantage pour les gros contribuables. Ils peuvent chaque année déduire de leur revenu imposable une partie des versements volontaires. Le plafond dépend du statut professionnel salarié ou indépendant. Le montant est calculé par rapport à la tranche marginale d’imposition ou TMI. Plus la TMI est élevée, plus la déduction fiscale est importante. La défiscalisation des versements à l’entrée n’est pas obligatoire. Un épargnant qui est peu ou pas imposé peut défiscaliser à la sortie. Il ne sera pas taxé sur le capital, mais seulement sur les plus-values. À noter que les versements provenant de l’épargne salariale (intéressement, participation, abondement) sont exonérés d’impôts.

Pour conclure, le rendement d’un plan épargne retraite en 2022 dépend pour beaucoup de la qualité des fonds et pas de leur nombre. Le PER est un produit d’épargne à long terme. Le rendement d’un PER en 2022 s’apprécie donc sur la durée pour atteindre les meilleurs objectifs. Il va de soi que tous les PER ne se valent pas. Pour faire un choix éclairé, il faut être vigilant sur quelques points :

  • Choisir un bon fonds en euros.
  • Privilégier la qualité des unités de compte plutôt que leur nombre.
  • Négocier les frais quand c’est possible.
  • Opter pour une gestion pilotée à horizon ou une gestion libre.
  • Préférer un distributeur en ligne.
 
 

Comparateur Plan Epargne Retraite
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers