Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Placer > Qu'est-ce qu'une SICAV ? Quelle différence avec des actions ? Faut-il investir ?

Qu'est-ce qu'une SICAV ? Quelle différence avec des actions ? Faut-il investir ?

Qu'est-ce qu'une SICAV ? Quelle différence avec des actions ? Faut-il investir ?

Vous désirez investir de l’argent dans des produits financiers vous rapportant de l’argent. De nombreux investissements sont aujourd’hui, proposés sur le marché.

Certains sont sûrs, mais peu rentables comme le Livret A vous permettant d’avoir une épargne de réserve défiscalisée dont le taux est de 0,5 % pour un plafond de 22 950 €. D’autres sont à risque comme les actions qui peuvent vous rapporter plus, mais qui risquent dans le même temps de vous faire perdre tout ou partie de votre mise. Il existe des produits financiers intéressants comme les SICAV ou Sociétés d’Investissement à Capital Variable. Voici plus de détails dans cet investissement.

Définition des SICAV

Les SICAV entrent juridiquement dans la catégorie des Organismes de Placement Collectif ou OPC. Ces OPC sont divisées en deux avec :

  • Les FCP ou Fonds communs de placement relatifs aux copropriétés de valeurs mobilières n’intégrant pas de personnalité morale
  • Les sociétés d’investissement à capital variable ou SICAV étant des sociétés anonymes à capital variable en proportion de chaque apport et retrait des actionnaires

L’actionnaire est le souscripteur épargnant et approuve le rapport de gestion et vote chaque année à l’assemblée générale s’il le souhaite. Afin qu’une SICAV soit créée, le minimum requis est de 300 000 €.

Les différentes SICAV

Il existe un grand nombre de SICAV permettant aux épargnants de diversifier leur stratégie d’investissement. Chacune d’entre elles est caractérisée par un rendement spécifique et un niveau de risque allant avec. Les cinq principales SICAV sont :

  • Les SICAV obligataires dont le capital est placé dans des obligations, des titres et créances négociables ou encore dans des bons du Trésor. Elles comportent très peu de risques.
  • Les SICAV actions sont des placements investis dans des sociétés françaises ou internationales cotées sur un marché financier et comportent de nombreux risques, mais rapportent davantage.
  • Les SICAV monétaires sont des investissements à court terme comme les certificats de dépôt, les bons du Trésor, les billets de trésorerie et d’autres encore. Les SICAV monétaires comportent peu de risques.
  • Les SICAV à gestion alternative sont des placements évoluant en fonction de la baisse ou de la hausse des marchés financiers. Bien qu’elles recherchent une performance déconnectée de l’évolution de ces marchés, elles comportent des risques importants
  • Les SICAV à formule permettent de connaître leur performance à l’avance, mais l’indexation sur les marchés financiers est également un facteur de risque

Comment connaître le degré de risque d’une SICAV ?

Afin de connaître le degré de risque d’une SICAV, il faut se référer au DICI ou Document d’Information Clé pour l’Investisseur. Ce document fait principalement le point sur :

  • Les risques
  • Les frais à engager
  • Les performances passées
  • Les stratégies d’investissement à tenir et bien d’autres points encore

Les frais sur les SICAV

Les SICAV ne sont pas sans frais, bien au contraire, ceux d’entrée et de sortie sont de 0 à 3 % du capital placé. Il existe encore des frais de gestion qui sont de l’ordre moyen de 2 % chaque année. Il peut aussi être appliqué une commission de surperformance venant récompenser le gestionnaire s’il a obtenu une performance financière élevée.

Les intérêts d’investir dans des SICAV

Si vous désirez investir dans des SICAV, vous aurez plusieurs avantages comme :

  • Pouvoir accéder à des placements comme des obligations, des actions internationales et autres produits financiers auxquels vous pourriez accéder difficilement individuellement
  • Avoir un ticket d’entrée réduit débutant à quelques dizaines d’euros
  • Conserver un placement liquide dont la valeur est réactualisée au minimum une fois par semaine
  • Choisir votre stratégie d’investissement en fonction du risque de chaque SICAV dont les informations sont indiquées dans le DICI

À noter : Si 75 % des actifs des SICAV sont investis en action ou en parts dans des entreprises françaises ou européennes, vous pouvez prétendre à un PEA ou Plan d’Épargne en Action qui vous offre aussi une fiscalité avantageuse.

Distinction des SICAV

Selon la politique de distribution, les SICAV peuvent être parfaitement distinguées. Les revenus qu’elles génèrent sont distribués aux actionnaires ou peuvent être capitalisés. Dans ce cas, ce produit financier s’adresse davantage aux investisseurs fortement imposés optant pour générer une plus-value plutôt qu’un revenu afin de profiter des avantages fiscaux.

Les inconvénients des SICAV

L’inconvénient principal des SICAV réside dans la dépendance des marchés financiers et de leur évolution. À cause de la fluctuation, la prise de risque est significative. L’autre inconvénient est le montant des frais qui est assez élevé et vient réduire le niveau de performance des SICAV.

Les SIVAC et la fiscalité

Depuis trois ans, les dividendes générés par les SICAV sont imposables au PFU ou Prélèvement Forfaitaire Unique à 30 % décomposé à 12,8 % d’impôt et 17,2 % de prélèvements sociaux. Le PFU se nomme aussi la Flat Tax. Si cette option est défavorable pour le contribuable, il peut être imposé à l’impôt sur le revenu si le calcul lui est plus favorable. Dans ce cas, il bénéficie des abattements pendant la durée de détention, soit de 40 % et de la déductibilité partielle de la CSG.

La fiscalité des plus-values sur les SICAV

Les plus-values sont soumises aussi au PFU en cas de vente au taux de 30 %, mais il n’y a pas d’abattement. Le contribuable peut aussi choisir d’être taxé à l’impôt sur le revenu si le calcul est plus favorable pour lui.

La période de détention des SICAV pour les impôts

Les actions de SICAV sont encore soumises à 30 % (PFU) si l’investisseur fait un retrait avant cinq années pleines. Après cinq ans, les retraits sont exonérés d’impôts, mais soumis aux prélèvements sociaux.

Si l’investissement dans des SICAV vous intéresse, utilisez un comparateur en ligne totalement gratuit. Vous recevrez de nombreuses propositions d’établissements financiers vous proposant ces produits d’épargne. Vous pourrez les examiner tranquillement sans aucun engagement et choisir celui, ou ceux qui vous intéressent le plus.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers