Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Investir > Investir dans une résidence de tourisme : le dossier complet

Investir dans une résidence de tourisme : le dossier complet

Investir dans une résidence de tourisme : le dossier complet

La résidence de tourisme s’est fortement développée sur la planète ces dernières décennies. Vous avez envie d’investir dans l’un de ces biens immobiliers, mais souhaitez en même temps de bénéficier d’un bon rendement. Qu’en est-il vraiment ? Est-ce un bon placement ? Dans ce dossier, vous trouverez les principaux renseignements que vous cherchez sur la question afin de mieux vous renseigner.

Qu’est-ce qu’une résidence de tourisme ?

Une résidence de tourisme est composée d’appartements ou de petites maisons meublés, comportant des équipements et des services dans le but d’être loués à des vacanciers. Les locations s’effectuent à la journée, à la semaine ou au mois. On en trouve quasiment dans tous les pays. Ces logements ont tous des services communs comme :

  • Le ménage
  • Le linge de toilette et de lit
  • Une réception
  • Le wifi
  • Un système de restauration

Le fonctionnement reste différent de celui d’un hôtel, car la clientèle bénéficie d’une cuisine et d’un sanitaire privés et peut séjourner dans la plus grande indépendance. Ces résidences de tourisme sont gérées par le personnel d’un professionnel qui est souvent une grande société gérant de nombreux logements en Europe. Vous pouvez ainsi acquérir un logement dans une résidence de tourisme qui sera loué par le gestionnaire, mais vous pourrez également en profiter à titre personnel si vous le souhaitez.

Les avantages d’investir dans une résidence de tourisme

Si vous investissez dans une résidence de tourisme neuve, vous pouvez récupérer la TVA à 20 % du prix de votre acquisition auprès des impôts. Sachez que pour vous éviter cette démarche, un grand nombre de promoteurs font l’avance de la TVA pour vous éviter d’avoir à l’avancer et rendre ainsi les prix de ces logements plus attractifs. À noter que la TVA n’est remboursée que si vous restez propriétaire de votre bien immobilier pendant 20 ans. Si vous revendez ce logement avant, vous devrez rembourser la TVA au fisc au prorata du temps restant à couvrir entre les 20 ans et la date à laquelle vous avez vendu.

Le bail

En achetant un logement dans une résidence de tourisme, vous allez signer un bail commercial de 9 à 12 ans avec l’exploitant de la résidence. Chaque trimestre ou chaque année, vous percevrez le loyer. L’exploitant du logement, paie les charges et sous-loue aux touristes. Grâce à cette méthode, vous pouvez ainsi connaître le montant du loyer net et la rentabilité qui va avec. Selon l’emplacement de votre bien immobilier, la rentabilité est de 2,5 % à 5 % par année.

Les frais

La rentabilité évoquée plus haut est calculée sur le prix hors taxe de votre investissement puisque vous récupérez la TVA. Par contre, les frais à votre charge ne sont pas inclus. Vous allez devoir acquitter la taxe foncière qui peut être très onéreuse dans certains lieux de villégiature. À la fin du bail, vous aurez aussi les frais correspondants à des travaux éventuels de remise en état. Tant que l’exploitant fonctionne bien, votre loyer est garanti, mais s’il fait faillite, vous devrez lui trouver un remplaçant et négocier un nouveau loyer et un nouveau bail. Quand vous vous engager à investir dans une résidence de tourisme, il est donc conseillé d’effectuer des recherches sur la santé financière de l’exploitant pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Les avantages fiscaux

Depuis 2017, la réduction d’impôt de 11 % concernant les résidences de tourisme, a été supprimée. Aujourd’hui, seules les résidences services comme les résidences pour étudiants, seniors et EHPAD bénéficie de cette réduction d’impôt prorogée jusqu’au 31 décembre 2021 au titre du dispositif Censi-Bouvard. Les travaux de réhabilitation d’un logement de plus de 15 ans pour un logement d’une résidence de tourisme ont aussi été supprimés depuis le 1er janvier 2020. Par contre, vous pouvez bénéficier du statut LMNP ou loueur en meublé non professionnel si vos rentrées sont inférieures à 23 000 € dans l’année ou ne dépassent pas le total de vos autres revenus incluant les salaires, les pensions de retraite, les viagers, etc. Avec le statut de LMNP, au régime forfaitaire micro-BIC, la moitié de vos loyers sera taxable. Si vous êtes au régime réel au-dessus de 70 000 € ou inférieures sur votre demande, vous pourrez déduire la totalité des charges liées à votre investissement.

Alors, investir dans une résidence tourisme, est-ce un bon investissement ou pas ?

Investir dans une résidence de tourisme est un placement immobilier clés en main. Normalement, c’est une bonne affaire sous condition que tout se passe bien. Il faut noter que les prix des résidences sont souvent très élevés et qu’à la fin du premier bail, il faut souvent faire réaliser des travaux de remise en état pouvant être onéreux. De plus, il a été constaté qu’à la fin de cette même période, les exploitants proposent de verser un loyer bien plus faible (jusqu’à 70 % du premier). Certains investisseurs ont de mauvaises surprises dès le départ, car ils connaissent des déconvenues avec la qualité de la construction, l’emplacement et l’environnement de la résidence ou avec l’exploitant. Lors de la revente, vous aurez aussi plus de difficultés à trouver un acquéreur par rapport à une revente d’un bien immobilier dit classique.

Profiter du logement pour vos propres vacances

Des promoteurs vous proposent de bénéficier de quelques semaines d’occupation personnelle chaque année. À ce titre, vous pouvez occuper votre logement ou aller dans un autre similaire au votre. Cette perspective peut être séduisante à première vue, mais elle n’est pas gratuite. En effet, quand vous occupez vous-même un logement, il est considéré comme un loyer perçu en nature. Votre rémunération en sera diminuée et votre rentabilité locative chute en même temps. De plus, cette période est imposable au même titre que les autres loyers payés effectivement.

Les zones à privilégier pour un investissement dans une résidence de tourisme

Si vous êtes décidé à investir dans un logement d’une résidence de tourisme afin que le rendement soit intéressant, il est conseillé de choisir votre zone. En général, la station balnéaire est à privilégier. Les principales zones sont :

  • La région PACA ou la demande touristique est forte
  • La Côte d’Azur et la Côte Aquitaine attirant les touristes toute au long de l’année
  • La Côte Atlantique sud très prisée en période estivale

L’investissement à la montagne est aussi demandé. Privilégiez l’une de ces trois zones :

  • Les Alpes avec leur immense domaine skiable
  • Les Pyrénées dont la demande est en forte croissance ces dernières années
  • Les Vosges pour la période estivale et le reste de l’année

En conclusion, on peut dire que l’investissement en résidence de tourisme reste un bon plan, car le marché reste en pleine expansion et que ces résidences représentent plus de 20 % de l’offre d’hébergement annuel. Vous pouvez utiliser un comparateur en ligne afin de recevoir un grand nombre d’offres sur ces biens immobiliers. Cette demande ne vous engage à rien et reste totalement gratuite.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers