Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Rachat de Crédit > Peut-on regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation ?

Peut-on regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation ?

Peut-on regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation ?

Selon l’Observatoire des crédits aux ménages, 31,4 % des ménages français détiennent en 2021 un crédit immobilier. Selon une étude du Parisien, près d’un ménage sur deux admet avoir souscrit au moins cinq crédits à la consommation.

Mais cumuler plusieurs crédits en cours de remboursement déséquilibre le budget. Cette accumulation augmente significativement le taux d’endettement et peut restreindre le reste à vivre. Pour remédier à ces difficultés, certains emprunteurs n’hésitent pas à mettre en place un regroupement de crédits. Quelles sont les particularités d’un regroupement de crédits ? A-t-on le droit de regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation ? Comment obtenir un regroupement de crédit ? Nos explications à suivre.

Quel est le principe d’un regroupement de crédits ?

Le principe d’un regroupement de crédits, appelé aussi rachat de crédits, restructuration des dettes ou refinancement, est simple. Il consiste à regrouper au sein d’un unique prêt tous les crédits en cours contracté par un emprunteur. En principe, un établissement prêteur, autre que celui où sont détenues les dettes à regrouper, effectue cette opération financière. Certaines banques acceptent d’effectuer un regroupement des crédits qu’elles ont octroyés même si cette opération n’est pas toujours rentable pour elles.

Après avoir négocié avec l’emprunteur un nouveau contrat de crédit (taux, mensualité, durée et coût total), le prêteur ou le notaire solde les crédits et dettes auprès de la banque créancière. L’emprunteur n’a alors au bout du compte plus qu’un seul crédit à rembourser avec une seule mensualité allégée. Un seul crédit et un seul interlocuteur simplifient la gestion de son budget.

Est-ce possible de regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation ?

Tous les types de crédits sont éligibles à un regroupement de crédits :

  • prêt personnel ;
  • prêt affecté ;
  • crédit renouvelable ;
  • crédit-bail ;
  • crédit immobilier.

Les dettes peuvent également faire partie de l’opération comme les dettes fiscales, un découvert bancaire ou des loyers impayés. Seuls les dettes de jeu et le crédit professionnel ne peuvent pas être regroupés. Qui dit regroupement, dit de facto le rachat de deux crédits au minimum. Cela peut être par exemple deux crédits à la consommation ou un crédit immobilier et des dettes ménagères. Il est également tout à fait envisageable de regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation, voire plusieurs. Il n’y a pas de maximum de crédits requis pour cette opération. À noter, si la part du crédit immobilier est supérieure à 60 % du montant total de l’emprunt, alors le regroupement sera considéré comme un rachat de crédit immobilier. Cela suggère une législation adéquate et un taux d’intérêt plus bas. Dans le cas contraire, et même s’il inclut un prêt immobilier, le regroupement sera considéré comme un regroupement de crédits à la consommation. Cela sous-entend la législation du Code de la consommation et un taux d’intérêt plus élevé.

Quels sont les objectifs d’un regroupement de crédits immobilier et à la consommation ?

Regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation s’adresse, en raison du rachat d’un prêt immobilier, aux propriétaires d’une résidence principale, secondaire ou locative. Plusieurs raisons peuvent les amener à réaliser cette opération. La baisse de la mensualité par rapport au cumul des précédentes est souvent le premier objectif. En contrepartie, la durée de remboursement s’allonge. In fine, le coût total du crédit augmente sauf si la baisse du taux compense suffisamment. Mais d’autres objectifs peuvent motiver la mise en place d’un regroupement de crédits comme :

  • Diminuer un taux d’endettement trop élevé.
  • Profiter d’un taux d’intérêt plus avantageux.
  • Réduire la durée de remboursement du crédit pour se désendetter plus vite.
  • Retrouver du pouvoir d’achat pour un meilleur reste à vivre.
  • Financer un nouveau projet.

Il n’est pas rare qu’avec un regroupement de crédits, les emprunteurs demandent l’ajout d’une somme de trésorerie supplémentaire.

Quelles conditions exigent les établissements prêteurs pour regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation ?

Pour regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation, le propriétaire doit remplir un certain nombre de conditions. La première est sa capacité financière à rembourser sur le long terme. Le taux d’endettement doit être inférieur à 35 % après l’opération de rachat. Comme pour un crédit immobilier classique, l’emprunteur doit souscrire une garantie hypothécaire ou un cautionnement. Une assurance emprunteur avec les garanties décès/invalidité et incapacité de travail est également obligatoire. Les autres critères d’octroi demandés par les organismes de crédit sont :

  • Avoir une situation professionnelle stable avec des revenus réguliers.
  • Ne pas être fiché à la Banque de France au FICP ou au FCC.
  • Ne pas être en situation de surendettement.

Regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation, quels sont les frais ?

Pour maximiser la rentabilité d’un regroupement de crédits, il est nécessaire de prendre en compte les frais de l’opération. Non négligeables, ils peuvent s’élever à quelques centaines, voire plusieurs milliers d’euros. Il faut également respecter de préférence trois points pour obtenir un regroupement de crédit dans les meilleures conditions :

  1. Procéder au regroupement du crédit immobilier et crédit à la consommation durant le premier tiers de la phase de remboursement, c’est-à-dire quand les intérêts versés sont supérieurs au capital.
  2. Négocier un nouveau taux d’intérêt inférieur au minimum de 0,8 % par rapport au précédent.
  3. Avoir encore un capital à rembourser de 70 000 € minimum pour le restant dû du crédit immobilier.

Quant aux frais pour regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation, ils sont notamment :

  • Les indemnités de remboursement anticipé ou IRA.
  • Les frais de la nouvelle garantie hypothécaire ou de la caution.
  • Les frais de mainlevée de la précédente garantie hypothécaire.
  • Les frais de dossier et/ou de courtage.

Comment trouver une offre de regroupement de crédits immobilier et à la consommation ?

La première étape, lorsque l'emprunteur souhaite regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation, est de procéder à une simulation du projet. La simulation permet de vérifier la faisabilité de l’opération et les conditions de l’emprunt. Via un simulateur en ligne, l’emprunteur obtient gratuitement et en moins dix minutes un premier accord de principe avec un aperçu :

  • du taux nominal et du TAEG ;
  • de la durée du crédit ;
  • du montant de la mensualité ;
  • du coût total du crédit.

L’avis favorable obtenu n’a pas de valeur juridique, mais constitue un prérequis pour envoyer sa demande et son dossier complet en vue d’un accord définitif. Au préalable, l’emprunteur étudie et compare les offres de regroupement de crédit reçues des différents établissements prêteurs. Mettre en concurrence les prestataires financiers via un comparateur en ligne donne la possibilité de négocier un taux d’intérêt plus avantageux. Cela permet aussi de négocier les frais, voire de les supprimer comme ceux relatifs à la constitution du dossier. Pour trouver une offre de regroupement de crédits, le propriétaire peut aussi s’adresser à un courtier spécialisé. Cet expert, grâce à un grand réseau de partenaires et sa connaissance du marché, négocie pour le compte de son client, le meilleur contrat visant à regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation.

Pour conclure, oui, on peut regrouper un crédit immobilier et un crédit à la consommation avec une technique financière facile à mettre en place. Il s’agit d’un regroupement de crédits appelé également un rachat de crédit. À noter qu’il est coutume de dire que le premier s’effectue dans sa banque d’origine et le second auprès d’un autre établissement prêteur. En pratique, les deux opérations aboutissent au même résultat : le rassemblement des crédits en cours au sein d’un unique crédit pour obtenir une seule mensualité allégée, mais avec une durée de remboursement plus longue.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Le rachat de crédit hypothécaire : explication, simulation Le rachat de crédit hypothécaire : explication, simulation Le rachat de crédit est une opération financière sollicitée par les emprunteurs pour renégocier un taux d’intérêt plus attractif. Réduire la mensualité afin de diminuer un taux...
  • Peut-on renégocier un prêt auto ? Peut-on renégocier un prêt auto ? Le prêt auto est un crédit affecté. Il permet l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion. L’emprunteur négocie avec sa banque le taux, la durée, la mensualité.Simulation Rachat de...