Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Assurances > Assurances pour les Particuliers > Assurance Dépendance > Devis d’assurance dépendance : comment les demander et les comparer ?

Devis d’assurance dépendance : comment les demander et les comparer ?

Devis d’assurance dépendance : comment les demander et les comparer ?

Selon les chiffres de l’INSEE, la perte d’autonomie concerne environ 2,5 millions de seniors, soit 16 % des plus de 60 ans. Près de 700 000 seniors sont en totale dépendance.

Même si vieillir ne signifie pas impérativement perte d’autonomie, l’âge est un facteur qui aggrave la dépendance. Y faire face peut coûter cher tant pour la personne dépendante que pour ses proches. Le coût varie entre 500 et 3 000 € en fonction du degré de perte d’autonomie. Des aides de l’État existent comme l’APA ou allocation personnalisée d’autonomie, mais restent souvent insuffisantes. Une autre solution est de souscrire une assurance dépendance. Quel est le principe ? Comment obtenir des devis d’assurance dépendance et les comparer ? À suivre nos réponses.

L’assurance dépendance, qu’est-ce que c’est ?

L’assurance dépendance est un contrat de prévoyance permettant de se prémunir financièrement d’une perte d’autonomie. L’assureur verse au bénéficiaire du contrat une rente viagère (jusqu’au décès) ou un capital lorsque ce dernier est déclaré médicalement dépendant. Avec cet argent, le senior finance des équipements, une aide à domicile, un hébergement dans un établissement de soins. L’assurance dépendance peut être à fonds perdu. Si l’assuré reste autonome jusqu’à son décès, l’argent versé sur le contrat reste à l’assureur (sauf clauses particulières). Il existe des contrats d’assurance dépendance à fonds non perdus. Ils permettent de se couvrir contre la dépendance en cas de besoin et de constituer une épargne sous forme d'assurance-vie.

La notion de dépendance

Être dépendant signifie ne plus pouvoir exécuter seul des gestes de la vie quotidienne comme se vêtir, manger ou encore se déplacer. Une tierce personne est alors nécessaire pour aider le senior. À l’origine de la dépendance la vieillesse bien sûr, mais aussi la maladie ou l’accident. Les assureurs considèrent deux degrés de dépendance : partiel ou total. Le niveau requis pour le déclenchement de la rente d’une assurance dépendance est fonction de chaque assureur et in fine de chaque contrat négocié.

L'évaluation de la dépendance

Pour estimer le degré de dépendance du bénéficiaire du contrat, les assureurs s’appuient sur les grilles d’évaluation AVQ (actes de la vie quotidienne) et AGGIR. Un senior est considéré comme dépendant total lorsqu’il ne peut plus effectuer seul au moins quatre des six actes de la vie courante. Ces actes sont : se vêtir, se nourrir, se déplacer, se transférer, se laver, faire ses besoins. La dépendance partielle affecte les seniors ne pouvant plus réaliser deux à trois actes de la vie courante.

Comment demander des devis d’assurance dépendance ?

Il est possible de souscrire une assurance dépendance dès 18 ans, même si en théorie cela n’a pas grand intérêt. La plupart des contrats sont signés entre 50 et 75 ans, âge limite de souscription pour la plupart des assureurs. Pour obtenir des devis d’assurance dépendance, les seniors disposent de plusieurs moyens :

  1. Se rendre directement dans les agences.
  2. Mandater un courtier indépendant.
  3. Utiliser un comparateur en ligne.

La 3e solution est de loin la plus rapide. Les sites ou plateformes dédiées mettent en concurrence en moins de cinq minutes plusieurs dizaines de propositions provenant de diverses compagnies d’assurances. Le senior obtient à l’issue une sélection de devis personnalisés d’assurance dépendance. Au préalable, il a rempli un formulaire en répondant à quelques questions. Il reçoit les devis par mail et il peut alors les consulter tranquillement depuis chez lui. Un comparateur en ligne est gratuit, rapide et sans engagement. Les forums peuvent également aider le senior dans son choix. Il peut trouver des réponses à ses interrogations ou poser lui-même des questions.

Comment comparer des devis d’assurance dépendance ?

Avant de choisir un contrat, le senior doit comparer attentivement les devis d’assurance dépendance reçus. Il est capital de contrôler un certain nombre de critères avant de signer une offre. Il faut savoir que la notion de dépendance est très variable d’un assureur à un autre. Le senior doit vérifier les conditions d’attribution de la rente ou du capital pour éviter les mauvaises surprises. L’idéal est de souscrire un contrat avec une couverture étendue qui indemnise en cas de perte d’autonomie partielle et totale, voire légère. Un autre point à comparer est celui du mode de revalorisation de la rente en fonction de l’évolution du coût de la vie. Le calcul de la base de l’évolution indicielle est mentionné dans les conditions générales du contrat. Attention également au mode de revalorisation des cotisations ! Là aussi, chaque assureur définit ses règles d’indexation. D’autres points sont à comparer avec des devis d’assurance dépendance. En voici cinq qui nous paraissent essentiels.

Comparer les garanties d’une assurance dépendance

La principale garantie d’un contrat d’assurance dépendance est la garantie perte d’autonomie totale ou partielle. En fonction du degré pris en compte et du montant contractuel, l’assureur verse une rente viagère et/ou un capital. D’autres garanties spécifiques et optionnelles existent comme :

  • une garantie obsèques ;
  • une garantie capital équipements ;
  • une garantie capital aménagement du logement et du véhicule ;
  • une garantie de remboursement des primes, etc.

Le senior doit prendre le temps de les comparer, d’évaluer leur utilité et leur coût supplémentaire. Il peut aussi s’agir de services d’assistance comme l’aide ménagère, le portage de repas, la garde de nuit, etc.

Vérifier le label GAD d’une assurance dépendance

Comparer les devis d’assurance dépendance, c’est aussi vérifier qu’il s’agit d’un contrat responsable labellisé GAD ou garantie assurance dépendance. Créé en 2013 par France Assureurs (anciennement FFA), ce label permet d’éclairer le choix des souscripteurs en référençant neuf critères de qualité dont :

  • une rente minimale de 500 € ;
  • une revalorisation des garanties et des cotisations définies contractuellement ;
  • une suppression du questionnaire médical avec une souscription avant 50 ans, etc.

Comparer le coût d’une assurance dépendance

Le tarif d’une assurance dépendance varie en fonction des assureurs, mais aussi :

  • De l’âge au moment de la souscription.
  • Du niveau garanti de la rente ;
  • Du type de contrat : dépendance partielle ou totale, à fonds perdu ou non.
  • De l’état de santé de l’assuré.

Les assureurs fixent librement le montant de la cotisation en fonction d’un indice de référence déterminé à la souscription du contrat. Le senior doit comparer les devis d’assurance dépendance en prenant en compte le paramètre coût présent et à venir.

Contrôler les délais de carence d’une assurance dépendance

Un 4e point à comparer avec des devis d’assurance dépendance est celui des délais de carence. Il s'agit du laps de temps entre la souscription du contrat et l’effet des garanties. Le délai varie en fonction du type de dépendance :

  • Pour une dépendance fonctionnelle, le délai de carence varie de 10 mois à un an.
  • Pour une dépendance psychique, le délai de carence peut aller jusqu’à 3 ans.

En cas d’accident, en principe, aucun délai de carence ne s’applique (si paiement de la première cotisation). Il faut également comparer les délais de franchise variables d’un mois à 3 mois en moyenne. Il s’agit du délai entre l’état de dépendance déclaré et le versement de la rente.

Vérifier les exclusions de garantie d’une assurance dépendance

Enfin, le 5e point que nous recommandons de comparer avec les devis d’assurance dépendance est celui des exclusions de garantie. Il s'agit des situations pour lesquelles aucune prise en charge n’est possible. Les exclusions de garantie peuvent être générales, c’est-à-dire identiques à tous les contrats, comme le suicide ou la consommation de drogues ou d’alcool. Elles peuvent aussi être particulières à chaque assureur comme une affection de longue durée ou une incapacité de travail. Le senior doit les consulter et les connaître pour choisir le meilleur contrat (cf. conditions générales de vente).

Pour conclure, la dépendance coûte cher. À domicile, il faut compter près de 2 000 €/mois et en maison médicalisée près de 3 000 €/mois. Les aides sont bien souvent insuffisantes. Une solution pour diminuer le reste à charge est de souscrire une assurance dépendance. Pour trouver le contrat adapté, il faut comparer plusieurs devis d’assurance dépendance, au minimum trois en ayant au préalable bien défini ses besoins. Il est primordial d’évaluer le budget nécessaire en cas de perte d’autonomie comme le coût pour adapter son logement, aménager son véhicule ou engager une aide à domicile. Le montant de la rente versée par l’assureur doit couvrir un maximum de frais.

 
 

Comparateur Assurance Dépendance
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Assurance dépendance sans franchise : explications Assurance dépendance sans franchise : explications Vous êtes un senior en bonne santé et plein d’allant. Cependant, vous avez conscience que dans les années à venir, il est possible que votre état physique ou intellectuel se...
  • Combien coûte une assurance dépendance ? Combien coûte une assurance dépendance ? Il va bientôt être le temps de prendre votre retraite ou peut-être y êtes-vous depuis quelques mois déjà. Bien qu’en très grande forme, vous pensez à votre avenir et commencez à vous...