Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Auto > Financer l'achat d'un véhicule utilitaire : les solutions !

Financer l'achat d'un véhicule utilitaire : les solutions !

Financer l'achat d'un véhicule utilitaire : les solutions !

Lorsqu’une entreprise envisage d’acquérir un véhicule utilitaire, elle doit se questionner sur le mode de financement le plus adéquat.

En effet, l’achat d’un utilitaire constitue une dépense conséquente qui pourrait engendrer un déséquilibre financier au sein de la structure. Il est possible de financer un utilitaire avec ses propres fonds ou en ayant recours à un crédit bancaire, mais on peut aussi envisager de conclure un contrat de leasing, la LOA ou la LLD.

Acquisition d’un véhicule utilitaire : un investissement conséquent pour l’entreprise

Quelle que soit la taille de l’entreprise ou ses besoins en termes de transport de marchandises et de matériels, l’achat d’un véhicule utilitaire constitue une réelle dépense si on tient compte de son prix d’achat. Une fois le véhicule acquis, l’entreprise devra également tenir compte de la décote du véhicule. Effectivement, un utilitaire affiche généralement une perte de valeur moyenne de 25% dès sa première année de circulation. De plus, l’entretien, la réparation, le carburant et l’assurance représentent un coût élevé. Il est à noter que l’achat d’un véhicule utilitaire par une entreprise ouvre droit à une fiscalité avantageuse. Elle est en mesure de récupérer la TVA sur le prix d’achat du bien ou sur les loyers de leasing, ainsi que sur les frais d’entretien. En matière de financement, le professionnel a plusieurs choix. Chacun de ces financements a cependant ses particularités et il convient de bien les étudier afin de savoir si l’un d’eux correspond à ses attentes.

Le financement en fonds propres

Dans le cas où l’entreprise choisit de financer son utilitaire grâce à ses fonds propres, elle devient immédiatement propriétaire du bien et elle s’affranchit des coûts financiers des crédits. Ce mode de financement n’est pourtant pas accessible à toutes les structures puisqu’il faut disposer d’une certaine réserve de trésorerie afin de ne pas nuire à l’équilibre financier de l’entreprise. La propriété du véhicule permet à l’entreprise de librement en disposer. Elle n’est pas limitée par un kilométrage annuel et elle peut revendre le véhicule à tout moment. Il convient néanmoins de faire attention, car cette décision peut exposer la société à des difficultés financières importantes. Le choix de l’autofinancement va également limiter la capacité de l’entreprise à investir dans d’autres projets.

Le crédit professionnel

Prendre un crédit bancaire est également une solution pour financer l’achat d’un véhicule utilitaire. Grâce au financement de la banque, l’entreprise deviendra pleinement propriétaire du bien acquis et elle pourra en disposer comme elle le souhaite. Il est par exemple possible de revendre la voiture même si le contrat de prêt n’est pas encore arrivé à son terme. Les fonds perçus de cette vente seront alors utilisés pour solder l’emprunt. Le crédit bancaire engendre cependant des coûts, des frais de dossiers aux intérêts en passant par des indemnités en cas de remboursement anticipé. À court terme, ce mode de financement n’occasionne pas de modification majeure sur la trésorerie, car le remboursement est étalé sur une période pouvant atteindre 84 mois. En revanche, la capacité d’endettement de l’entreprise sera sérieusement altérée. Il sera donc plus difficile d’obtenir d’autres financements durant la durée du prêt.

La location avec option d’achat

La location avec option d’achat (LOA) est une solution de financement intéressante pour l’achat d’un véhicule utilitaire. En échange d’un loyer mensuel fixe, l’entreprise a l’usage du véhicule pour une durée allant de 2 à 5 ans. Le loueur fixe le montant du loyer à partir de certains critères incluant le prix d’achat du bien, les conditions de location et l’apport versé par le locataire. La mensualité d’une LOA est largement inférieure à celle d’un crédit bancaire, offrant au client une grande flexibilité budgétaire. Toutefois, la voiture n’appartient pas à l’entreprise et elle est soumise à une limite kilométrique annuelle qui ne doit pas être dépassée sous peine d’indemnités compensatrices. Comme son nom l’indique, la location avec option d’achat comporte une option permettant au client de devenir propriétaire du bien à la fin de la période de location. La valeur résiduelle de l’utilitaire est définie à l’avance dans le contrat pour que l’entreprise ait le temps de réfléchir à cette éventualité.

La location longue durée

En matière de leasing, la location longue durée (LLD) est la formule la mieux conseillée pour les entreprises, car elle répond à la plupart de leurs besoins. Comme dans le cadre de la LOA, le véhicule électrique est tout simplement loué, ce qui a pour effet de réduire les charges financières de la société. L’entreprise n’est donc pas propriétaire du bien et elle est soumise à des restrictions kilométriques qui sont toutefois moins contraignantes. En effet, certains loueurs proposent à leurs clients de la modification du forfait kilométrique en cours de contrat afin de s’adapter à l’évolution des entreprises. La LLD intègre également des services annexes permettant à l’entreprise de confier la gestion de sa flotte automobile au loueur. Tous les frais sont donc inclus dans le loyer qui est déductible des bénéfices imposables.

 
 

Comparateur Crédit Auto
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Crédit auto à taux zéro : qui le propose ? Crédit auto à taux zéro : qui le propose ? Actuellement, le taux des crédits est à la baisse depuis de nombreux mois. Si vous désirez changer d’automobile et souscrire un crédit pour financer votre achat, il existe même des crédits...
  • VTC : comment financer son véhicule ? Nos conseils VTC : comment financer son véhicule ? Nos conseils L’achat d’une voiture pour exercer son activité de chauffeur de VTC (Véhicule de Tourisme avec Chauffeur) implique souvent un mode de financement à crédit, mais certains professionnels...