Vous êtes ici : Le guide de la Finance > Crédits > Crédit Auto > Comment financer l'achat de sa voiture électrique ?

Comment financer l'achat de sa voiture électrique ?

Comment financer l'achat de sa voiture électrique ?

Les véhicules électriques sont actuellement affichés à des tarifs encore plus élevés par rapport aux véhicules classiques, même si le nombre de conducteurs choisissant cette option est en hausse.

L’importance des investissements dans le développement de cette technologie et le coût de fabrication de la batterie expliquent ces tarifs élevés. Cependant, différentes solutions d’acquisition existent pour financer l’achat de la voiture et permettre à chacun de profiter des avantages de la mobilité électrique.

Le crédit auto classique pour financer sa voiture électrique

Compte tenu du prix des véhicules électriques, il parait inenvisageable d’effectuer un achat au comptant. Cela supposerait de détenir une somme d’argent important en main, ce qui est rarement le cas. Le crédit auto en revanche va vous permettre d’emprunter la somme nécessaire auprès d’un établissement de prêt afin d’effectuer l’achat immédiatement sans attendre d’épargner. Le remboursement se fera ensuite progressivement afin qu’il ne pèse pas trop lourd sur le budget de l’acheteur. En termes de crédit bancaire, le client a le choix entre deux formules de crédit à la consommation. D’une part, il y a le crédit auto affecté qui permet de financer l’achat de la voiture et rien d’autre.

Comme son nom l’indique, le crédit affecté est rattaché à la réalisation de l’achat, ce qui implique qu’en cas d’annulation, le prêt s’annule aussi automatiquement. Un tel crédit nécessite un justificatif, que ce soit un bon de commande ou une facture. Offrant plus de sécurité à la banque prêteuse, son taux d’intérêt est plus faible que celui d’un prêt personnel. Ce dernier est une autre formule de crédit à la consommation avec laquelle on peut acheter une voiture électrique. Comme le crédit affecté, il est en mesure de fournir une somme allant jusqu’à 75 000 euros pour une durée de remboursement maximum de 84 mois. Mais le prêt personnel n’est pas rattaché à la réalisation de l’achat de la voiture. Que la transaction ait lieu ou non, les fonds seront versés à l’emprunteur et il sera tenu de les rembourser. Pour autant, le prêt personnel laisse au client la liberté d’utiliser les fonds prêtés.

La LOA : un moyen flexible de financer l’acquisition d’une voiture électrique

La location avec option d’achat se prête particulièrement au financement d’une voiture électrique, et ce pour de nombreuses raisons. Ce mode de financement vous permet d’acquérir le véhicule immédiatement en lissant son coût sur la durée. Contrairement au crédit auto, le client ne devient pas propriétaire du véhicule puisqu’il n’est que simple locataire. Cette situation a cependant ses bons côtés, car en tant que locataire on ne subit pas la décote du bien et on est encore moins obligé de le revendre lorsqu’il faudra changer de véhicule. Mais le plus intéressant dans le leasing de véhicule électrique est de réduire considérablement son investissement. Au lieu de payer l’intégralité du prix de la voiture en plus des intérêts, le leasing ne facture que son usage.

L’économie réalisée dans le cadre d’un leasing est de l’ordre de 30% du prix de la voiture électrique sur le marché (simulation gratuite ici). Il existe cependant certaines contraintes à prendre en considération avec le leasing. Ce type de contrat ne doit pas se souscrire sur une trop longue durée, au risque d’augmenter son prix, auquel cas il ne sera plus aussi intéressant financièrement. Les conditions d’utilisation de la voiture sont décrites dans le contrat et le client est obligé de s’y tenir s’il ne veut pas payer des extras au loueur. Enfin, la LOA exige souvent le paiement d’un apport personnel à la signature de la convention. De 10 à 15% du prix d’achat du bien, cet apport est relativement difficile à réunir pour la plupart des automobilistes.

Des aides financières à l’acquisition d’une voiture électrique

Les aides financières mises en place par le gouvernement pour l’acquisition d’un véhicule électrique ont pour but d’inciter les automobilistes à se tourner vers la mobilité électrique. Cela permettrait de développer ce marché et d’atteindre les objectifs européens en matière de réduction de la pollution atmosphérique. Il s’agit notamment du bonus écologique octroyé sans condition de revenus à l’achat ou à la location d’un véhicule électrique. Ce bonus représente 27% du coût d’acquisition du bien lorsque son prix est inférieur à 45 000 euros. Le montant est ramené à 2000 euros si la voiture fait plus de 45 000 euros à l’achat. A noter qu'il existe aussi des aides à l'installation de bornes de recharge.

D’autre part, il y a la prime à la conversion cumulable avec le bonus écologique et permettant de recevoir une aide supplémentaire en mettant un véhicule thermique à la casse. Le montant de la prime dépend du revenu de chacun et les bénéficiaires doivent justifier un revenu fiscal de moins de 13 489 euros. Lorsque cette condition est remplie, la prime s’élève à 2 500 euros. Dans le cas d’un revenu fiscal de 6 300 euros ou moins, avec un trajet de plus de 12 000 km par an, la prime est de 5 000 euros.

 
 

Comparateur Crédit Auto
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Crédit auto à taux zéro : qui le propose ? Crédit auto à taux zéro : qui le propose ? Actuellement, le taux des crédits est à la baisse depuis de nombreux mois. Si vous désirez changer d’automobile et souscrire un crédit pour financer votre achat, il existe même des crédits...
  •